> L'actualité du Club vosgien de Colmar

autres sorties

C'était le 19 février, le massif du Feldberg en raquettes

Publié le 24 Février 2012 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

 

2012-02-19---100.JPG

 

2012-02-19---072.JPG 2012-02-19---076.JPG2012-02-19---084.JPG2012-02-19---087.JPG2012-02-19---092.JPGGrâce à la neige tombée lors des derniers jours, la sortie à raquettes programmée dimanche par le Club vosgien dans le massif du Feldberg a pu se faire dans des conditions météorologiques favorables.

 

Si quelques inquiétudes pouvaient subsister au départ de cette randonnée à raquettes en ce qui concernait la neige, elles ont été rapidement dissipées, celle-ci tombant abondamment dès la sortie de Fribourg-en-Brisgau.

 

(…)

 

Après un arrêt à la Maison de la nature, les participants ont chaussé leurs raquettes. Suivis par quelques marcheurs, les chemins étant damés, ils ont gravi quelques belles côtes au cœur d’un nature vierge.

 

Le ciel se dégageant au fur et à mesure, les yeux, fermés au début pour se protéger du grésil poussé par le vent, ont pu s’ouvrir et les participants découvrir de belles perspectives sur les sommets environnants.

 

Un peu de soleil après la bise et la neige

 

La Todnauer Hütte, jouxtant une chapelle dédiée à Saint-Laurent, patron des aubergistes avec sa cheminée et sa soupe, a accueilli la troupe heureuse de pouvoir s’y réchauffer. Le temps d’une choucroute et d’un dessert aux fameuses cerises du Schwarzwald, les nuages s’étaient estompés, laissant même la place à quelques rayons de soleil. Ils ont été les bienvenus pour les 7,4 kilomètres de l’après-midi qui passaient par prés et forêts profondes en un étroit couloir entouré de hauts murs de neige.

 

Quelques chutes bénignes en neige profonde ont émaillé cette partie de la balade avant que la perspective ne s’élargisse à l’approche du stage de biathlon du Notschrei. Cette station de ski était également le terme de la balade dont on apprécie, outre le fait que l’enneigement n’est pas artificiel, la gratuité des circuits tant de fond que de randonnées pédestres ou à raquettes, le tout étant excellemment balisé et entretenu.


Texte et photos : Jean-Louis Lichtenauer
avec le journal l’Alsace, édition du 21 février 2012
alsace_fr.gif


commentaires

Samedi 17 et dimanche 18 mars - Randonnée en raquettes en Suisse

Publié le 17 Février 2012 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

 

2012-03-17---Loeche-les-bains.jpg

Loèche-les-Bains

 

Le Club vosgien de Colmar organise une randonnée alpine en raquettes les 17 et 18 mars.

L’itinéraire principal d’une durée de cinq heures reliera le col de la Gemmi (2 315 m) dans le canton du Valais à la vallée de Kandersteg. Cette excursion en haute montagne nécessite une bonne condition physique compte-tenu de l’altitude.

Le départ du voyage en autocar se fera le samedi 17 à 7 h à la gare routière de Colmar ; 7 h 30 à l'autoport de Sausheim-Île Napoléon.

Les guides de randonnée sont Jean Klinkert et Jean Deubel.

Le prix du voyage tout compris, hors boissons, s’élève à 265 € par personne en chambre double.

 

Les inscriptions sont enregistrées par téléphone au 03 89 20 10 51 pendant les heures de bureau. La participation devra être confirmée par l’envoi du chèque correspondant avant le samedi 25 février.

Tout l’équipement de randonnée, y compris les raquettes adéquates sont à prévoir avant le départ.

Les non-marcheurs pourront participer à ce voyage en fonction des places disponibles et feront une belle excursion dans les cantons suisses de Vaud, du Valais et de Berne.

 


 

RANDONNÉE HIVERNALE
DANS TROIS CANTONS ALPINS SUISSES


2012-03-17---Gemmipass-copie-1.jpgLe Club vosgien propose un itinéraire original de découverte hivernale entre le Valais et l'Oberland bernois en passant par le canton de Vaud qui peut s'effectuer à bord des trains SBB-CFF, des cars postaux et en téléphérique en deux ou trois jours. Pour disposer des informations pratiques, la carte de Suisse des transports publics peut être commandée sur le site internet www.cff.ch

À partir de Bâle, on rejoint Berne, Thun, Spiez et Gstaad où un arrêt s'impose avant de monter au col du Pillon. C'est la station touristique par excellence du Saanenland, fort appréciée par les vedettes et les banquiers qui y ont leur chalet.

L'autocar s'arrête ensuite au col du Pillon (1 546 m). C'est le point de départ d'une première randonnée en raquettes facile au-dessus de la station des Diablerets. Le tracé balisé suit un large chemin forestier enneigé qui conduit après deux heures de marche, au domaine skiable d'Isenau.

Après une heure de montée en forêt, on débouche à proximité d'un petit lac d'altitude puis sur l'alpage enneigé et parsemé de mazots (petits bâtiments traditionnels des montagnards, généralement contruits en bois). Les sommets de la Pra et de la Tornette dominent le site qui est orienté plein sud. Une dernière grimpette en bordure des pistes de ski alpin, donne accès au chalet-restaurant d'Isenau (1 700 m) où les spécialités culinaires vaudoises sont mijotées avec savoir-faire.

Pour descendre aux Diablerets, on prend la télécabine historique construite en 1953 et reconnaissable à ses fameux "œufs" rouges !

La route continue vers Aigle et la vallée du Rhône qu'il s'agit de remonter jusqu'à Sierre, via Martigny.

Un hôtel à prix avantageux est proposé à Salgesch par le site internet remarquablement conçu http://www.myswitzerland.com/fr/bookingengines/reservation_preiswert.cfm


LA GRANDE TRAVERSÉE

2012-03-17---Cascade---Kandersteg.jpgAprès une nuit réparatrice, on prend l'autocar pour monter à la station thermale de Loèche-les-Bains, à la frontière linguistique (Leukerbad en allemand). Elle est réputée dans toute l'Europe pour ses eaux thermales alpines et ses installations de cure imposantes.

À partir de la gare routière de la station, on monte à pied à la gare du téléphérique de la Gemmi : une ascension  impressionnante en téléphérique face à la paroi pour atteindre le très connu Gemmipass
(2 314 m). La grande aventure alpine en raquettes commence !


À la sortie de la gare d'arrivée, les randonneurs descendent un cheminement balisé et même damé mais en forte pente jusqu'au lac du Daubensee, évidemment gelé en hiver. Il faut contourner le lac par la droite, c'est-à-dire au pied du Rinderhorn qui culmine à 3 453 m d'altitude. Au bout du lac, le chemin se poursuit par un ressaut avant de descendre dans une petite gorge (attention aux coulées de neige) pour atteindre le Berghotel Schwarenbach après une heure trente de marche en fonction des conditions météo. Le site montagnard et l'accueil chaleureux du Schwarenbach sont incomparables.

Après la pause, le chemin balisé et damé descend en une heure trente vers l'Arvenseeli, un tout petit lac de montagne dominé par l'énorme masse rocheuse de l'Atels (3 629 m), et traverse la Spittalmatte pour remonter à la station supérieure du téléphérique de Sunnbüel (1 920 m) qui surplombe la vallée glaciaire du Gasterntal et le fond de la vallée de Kandersteg. La carte du Bergrestaurant Sunnbüel propose de délicieuses spécialités gastronomiques de l'Oberland bernois.

La dernière descente se fait en téléphérique. Pour aller à la gare de Kandersteg qui donne accès au tunnel ferroviaire hélicoïdal du Lötschberg, on peut utiliser en fonction des horaires, un service de bus réguliers ou s'y rendre à pied en quarante-cinq minutes environ. Les correspondances en train pour Berne et Bâle sont nombreuses.

 

 

LE BERGHOTEL SCHWARENBACH

2012-03-17---Depuis-la-Gemmi--descente-sur-Kandersteg.jpgL'hôtel Schwarenbach est perché à
2 061 mètres d'altitude en plein cœur du col de la Gemmi qui relie l'Oberland bernois au Valais.


La bâtisse de pierre austère fut construite en 1 743 pour servir de poste de douane.

Les montagnards du monde entier rejoignent aujourd'hui le Schwarenbach à pied à partir de Kandersteg ou de Loèche-les-Bains. Cette maison qui est loin de tout, a accueilli des hôtes illustres comme Alexandre Dumas, Mark Twain et Pablo Picasso.

La famille Stoller-Wehrli reçoit les visiteurs depuis 1993 pour un repas – les tartes aux fruits y sont excellentes ! – pour une nuit ou pour un séjour prolongé.

En fonction des conditions climatiques, le Berghotel ouvre ses portes au mois de février pour les refermer fin octobre. Il n'est accessible qu'à pied.

 

 

DES DÉCOUVERTES INOUBLIABLES

2012-02-19 - Feldberg eRandonnées en raquettes et ski de fond sur la Spittelmatte et le Daubensee avec vingt-six kilomètres de pistes classiques et de skating sont à parcourir dans un environnement alpin exceptionnel.

D'innombrables itinéraires de divers degrés de difficultés s'offrent aux randonneurs et aux alpinistes. L'hôtelier se fera un plaisir de vous donner quelques conseils et de vous indiquer le chemin à suivre pour atteindre des sites superbes comme les gorges pittoresques du Gasterntal et les sommets du Balmhorn (3 699 m) et de l'Attels
(3 629 m).


Pour en savoir plus, notamment sur les dates d'ouverture, la météo et les tarifs, consulter le site Internet : www.schwarenbach.ch

 

commentaires

Dimanche 19 février - Le massif du Feldberg en raquettes

Publié le 9 Février 2012 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

 

2012-02-19---Feldberg-a.jpg

 

2012-02-19---Feldberg-e.jpgLe Club vosgien de Colmar organise une randonnée en raquettes du Feldberg au Notschrei, le dimanche 19 février.

Durée de la randonnée : 4 heures.

Le départ en bus aura lieu à 8 h 30 à partir de la gare routière de Colmar.

Les accompagnateurs sont Jean Klinkert et Danièle Desmoulins.

Le prix de participation est fixé à 40 € par personne, incluant le voyage en bus et le déjeuner à la Todtnauer Hütte. Les boissons sont en supplément.

Le retour à Colmar est prévu vers 18 h 30.

Les randonneurs devront être munis des raquettes adéquates au moment du départ. Les non-marcheurs sont les bienvenus et pourront profiter du bus pour faire une belle excursion touristique via Todtnau.

Les inscriptions sont enregistrées par téléphone aux heures de bureau au 03 89 20 10 51 en fonction des places disponibles, jusqu’au jeudi 16 février à midi. La participation sera réglée aux organisateurs le jour même.

En cas de manque de neige, la randonnée se fera à pied.

 


 

LE FELDBERG, SITE UNIQUE ET PRESTIGIEUX

2012-02-19 - Feldberg bLe Feldberg est accessible par Titisee-Neustadt et son lac très touristique ou au sud par le pittoresque Wiesental. Le sommet qui culmine à 1 493 mètres d’altitude, est le site plus élevé des massifs de moyenne montagne allemands.

Il est aussi accessible en train à partir de Freiburg jusqu’à la petite gare de Bärental (980 m) qui est la gare la plus haute d’Allemagne desservie par la Deutsche Bahn.

Le massif du Feldberg a été érigé en commune dans les années 1930 à l’initiative du régime national-socialiste en prélevant les surfaces nécessaires sur les bans communaux des communes aujourd’hui voisines.

Dès 1937, l’administration créa une réserve naturelle de 3 000 hectares. Le chamois y fut introduit en provenance des Alpes bavaroises… Dans l’après-guerre, il avait été question de dissoudre cette nouvelle commune et de restituer les terres aux communes d’origine. Ceci n’a pas été fait et c’est bien ainsi, lorsqu’on constate aujourd’hui les résultats en matière de protection de la nature (le coq de bruyère est toujours présent !) et de développement touristique.

Le panorama sommital est circulaire et donne au sud sur le Herzogenhorn (1 415 m), le petit frère du Feldberg. Le Herzogenhorn constitue une réserve à neige pour les skieurs de fond. Cette montagne mythique qui rappelle les ballons des Vosges, se trouve sur la commune de Bernau et offre par temps clair une vue germano-franco-suisse remarquable !

Tout est superlatif au Feldberg même « l’église du Christ glorieux », construite en 1963. Elle est décrite par les guides touristiques comme l’église la plus haute d’Allemagne par sa localisation.

Un télésiège débrayable de 900 mètres de long permet d’accéder au sommet du Feldberg à partir du Felberghof, l’hôtel historique de ce lieu emblématique. L’hôtel qui a reçu tout au long de son histoire centenaire de nombreuses personnalités d’Europe et même d’Afrique (le Négus y est passé), est aujourd’hui totalement dédié aux enfants rois. C’est étonnant à voir et surtout à vivre avec famille et enfants !

Ce tour d’horizon s’achève par une description de l’un des plus beaux paysages d’Europe. En commençant à l’est, on aperçoit le Jura souabe et au loin par temps très clair, la Zugspitze, le sommet des Alpes bavaroises. Puis le Vorarlberg et les Préalpes suisses se découvrent avant d’arriver à l’Oberland bernois et finir au Mont-Blanc, distant à vol d’oiseau de 245 kilomètres.

À l’ouest, c’est la trouée de Belfort et le massif des Vosges avec le Grand-Ballon et la vallée du Rhin à ses pieds.

Pour comprendre la richesse et la diversité de ce massif, il faut visiter l’espace d’exposition du parc naturel régional de la Forêt-Noire du sud installé dans la maison de la nature (Haus der Natur), implantée à côté du grand parking. Pour gérer la fréquentation touristique, des règles très strictes d’accès à la nature et donc de pratique des activités de loisirs ont été mises en place dès 1988.


LA RANDONNÉE EN RAQUETTES OU ALLER AUTREMENT
DU FELDBERG AU NOTSCHREI


2012-02-19---Feldberg-d.jpgLe massif du Feldberg se prête bien à la pratique de la raquette. Sur l’itinéraire Feldberg-Notschrei, alternent pâturages d’altitude, landes, forêts et chemins forestiers qui sont  bien adaptés à cette activité nordique.

La randonnée débute à la maison de la nature (Haus der Natur, 1 290 m) à proximité du parking principal du Feldberg. L’itinéraire est indiqué au départ par de grandes perches à neige que suivent les engins de damage et les randonneurs en montant les pentes du Feldberg. La montagne sera contournée par le versant sud en direction de l’auberge Todtnauer Hütte en passant en contrebas du Seebuck (1 448 m). Cette traversée qui offre une vue imprenable sur la vallée de la Wiese, peut être en dévers, donc prudence.

La Todtnauer Hütte implantée à 1 319 mètres d’altitude est un carrefour de randonnées. On y rejoint notamment l’itinéraire de la grande traversée nordique de Forêt-Noire qui relie Schonach au Belchen en 100 kilomètres de ski de fond. La carte culinaire de l’auberge est typiquement allemande : flädelesuppe (consommé Célestine !), spätzle et saucisses figurent au menu.

Le chemin se poursuit ensuite en lisière de forêt vers l’ouest pour atteindre le sommet dégagé du Stübenwasen (1 386 m) qui domine la petite station touristique de Todtnauberg. Elle fut le refuge montagnard du grand philosophe allemand Martin Heidegger (1889-1976), notamment auteur du traité de philosophie « L’Être et le Temps ».

Après la crête herbeuse du Stübenwasen, la descente est progressive en direction du col du Notscherei. On suit en forêt le losange rouge du sentier de grande randonnée Pforzheim-Bâle balisé par le Schwarzwaldverein, tout en respectant et en évitant les pistes de ski nordique. Ces pistes font partie du stade de biathlon du Notscherei. Cette installation sportive a été inaugurée en janvier 2010 lors des championnats du monde de ski nordique junior.

L’arrivée au col du Notschrei (1 119 m) se fait après trois bonnes heures de marche. Le Waldhotel am Notschrei avec sa traditionnelle Schwarzwälderkirschtorte (le gâteau de Forêt-Noire), termine avec une note sucrée cette belle randonnée en raquettes.

Les randonneurs devront être munis des raquettes adéquates au moment du départ. Les non-marcheurs sont les bienvenus et pourront profiter du bus pour faire une belle excursion via Todtnau.


commentaires

Dimanche 18 décembre - Autour de Bâle, montée au sommet et marché de Noël

Publié le 8 Décembre 2011 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

 

2011-12-18.jpg

 

2011-12-18---basel-b.jpgLa dernière excursion de l'année du Club vosgien de Colmar conduira les randonneurs et les promeneurs dans les cantons de Bâle, campagne et ville, ce dimanche 18 décembre prochain.

 

Le départ en autocar se fera à 8 h 30, place de la Gare à Colmar et à l’autoport de Sausheim – Île Napoléon à 9 h 00 en direction de Liestal et Reigoldswill. À partir de la place du village, le groupe rejoindra à pied la télécabine qui relie la vallée au lieu-dit Wasserfallen (950 m).

 

À partir de la station supérieure, il est prévu une randonnée facultative de deux heures qui traversera les prairies et les forêts du Hintere Egg et du Chellenchöpfli (1100 m) où une table d'orientation permet d'identifier les sommets des Alpes suisses.

 

Au retour, tous les participants se retrouveront pour le déjeuner en commun (fondue au fromage) à l'auberge Hinterwasserfallen.

 

Ce sera ensuite la descente en télécabine pour rejoindre Bâle en bus et visiter le traditionnel marché de Noël. Retour à Sausheim vers 18 h 15 et Colmar à 18 h 45.

 

Le prix de participation par personne est fixé à 55 € au départ de Colmar et 50 € au départ de Sausheim. Il comprend le voyage en autocar, la télécabine et le déjeuner, boissons comprises.

 

Les inscriptions sont enregistrées par téléphone 03 89 20 10 51 aux heures de bureau jusqu'au jeudi 15 décembre à 17 h. Le paiement se fera le jour même de l’excursion par chèque bancaire.

 

Les accompagnateurs sont Viviane Schaal et Jean Klinkert.


commentaires

C'était du 10 au 16 octobre, Eurorando en Andalousie

Publié le 22 Octobre 2011 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties


Andalousie 2011 © Pierre C. HAAS - 438

Pour voir tout le diaporama (cinq minutes), cliquer sur la photo ci-dessus et "lancer le diaporama"

 

Eurorando 2011

Andalousie 2011 © Pierre C. HAAS - 260Andalousie-2011-c-Pierre-C.-HAAS---554b.jpgAndalousie 2011 © Pierre C. HAAS - 576Andalousie 2011 © Pierre C. HAAS - 577

Andalousie 2011 © Pierre C. HAAS - 571

Andalousie 2011 © Pierre C. HAAS - 520Du 10 au 16 octobre 2011, vingt-cinq membres du Club vosgien de Colmar se sont rendus en Andalousie sous la conduite de René Frendo, Louis Pujol et Claudette Ferenczi pour visiter cette région et assister aux cérémonies de clôture des Eurorandos 2011. Sous un soleil éclatant, ils ont visité les trois fleurons incontournables de l'ancien Al-Andalus.

 

D'abord Séville avec sa magnifique cathédrale, son ancien minaret la Giralda sans oublier le palais de l'Alcazar et ses jardins remarquables et l'ancien quartier juif de Santa Cruz.

 

Ensuite Cordoue, ville du patrimoine mondial, qui abrite l'éblouissante mosquée de l'époque des califes arabes transformée en cathédrale après la reconquête par les rois chrétiens.

 

Enfin Grenade située sur le versant ouest de la Sierra Nevada, l'une des villes les plus belles du monde avec les incomparables palais de l'Alhambra et du Généralife entouré de jardins somptueux et avec à leurs pieds l'étonnant quartier maure de l'Albayzin.

 

En fin de semaine le président Jean Klinkert représentant la fédération du Club vosgien s'est joint au groupe pour les cérémonies de clôture des Eurorandos et pour mélanger les eaux recueillies par le Club vosgien avec celles des autres pays d'Europe.

 

Quel beau symbole !

 

 

Texte : Gilbert Bailly

Photos : Pierre Haas

 

 

Pour voir tout le diaporama (environ cinq minutes), cliquer ici puis "lancer le diaporama"

commentaires

Dimanche 23 octobre à Turckheim - 2e marche de la Ligue - "Bougeons contre le cancer"

Publié le 14 Octobre 2011 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

 

2011-10-23.JPG

En partenariat avec le Club vosgien de Turckheim


Petits et grands, jeunes et moins jeunes, marcheurs et marcheuses sont invités le dimanche 23 octobre 2011 à Turckheim pour la 2e Marche de la Ligue, organisée par le Club vosgien de Turckheim, en partenariat avec le Comité du Haut-Rhin de la Ligue contre le cancer.


Sous le titre « Bougeons contre le cancer ! » la Ligue contre le cancer du Haut-Rhin et le Club  vosgien se sont associés pour faire la promotion de la pratique d’une activité physique régulière dans la prévention du cancer (voir note ci-dessous).


Après une 1ère édition en 2010, organisée alors par les "Amis du Hartmannswillerkopf", et qui avait connu un beau succès avec près de 500 marcheurs, il s’agira pour cette 2e édition d’inviter le public à se mobiliser avec le Club vosgien de Turckheim, en direction des Trois-Épis : un parcours de 5 h environ (3 h aller et 2 h retour) présentant un dénivelé de 500 mètres.

 

Ce parcours est naturellement ouvert à toute la famille !


L’accueil des marcheurs se fera à l’Espace Rive Droite à Turckheim (1, rue de l’Huilerie – 68230 Turckheim) et les départs se feront entre 8 h et 10h.


Une participation financière sera demandée aux marcheurs : 2 € pour les adultes et 1 € pour les enfants : l’intégralité des recettes sera ainsi reversée aux missions de lutte contre le cancer dans le Haut-Rhin, c’est-à-dire la recherche, l’aide aux malades et les actions de prévention et d’information.


À mi-parcours, le chalet du Meierhof accueillera les marcheurs pour le déjeuner de midi et proposera différentes formes de restauration : casse-croûte tiré du sac, barbecue mis à disposition pour des grillades également tirées du sac ou vente sur place de potages et de boissons.

 

Le déjeuner de midi sera également l’occasion de marquer un temps « officiel » avec les allocutions du présidentc du comité du Haut-Rhin de la Ligue contre le cancer, le Dr Bruno Audhuy et du président du Club vosgien de Turckheim, M. Guy Buecher.


Parcours de la marche (compter cinq heures environ de marche sans les pauses) : DÉPART = Espace Rive Droite de Turckheim > Cave vinicole > Chapelle Saint-Wendelin > Hunabuhl > Trois-Épis > Sentier Louise > Chalet Meierhof > ARRIVÉE = Espace Rive Droite de Turckheim

 

Plus d’infos = 03 89 41 18 94


Informations sur la marche : Club Vosgien de Turckheim - M. Guy Buecher - 03 89 27 27 72 - guy.buecher@calixo.net


 

Pour le Club vosgien de Colmar, les accompagnateurs seront : Jean Gaudillat et Jean-Louis Crampé

 


Note : Activité physique, contextes et effets sur la santé. Synthèse et recommandations. Inserm. 2008 / Baromètre Santé 2005. INPES / Activité physique et santé. Arguments scientifiques, pistes pratiques. Ministère de la Santé et des Solidarités. 2005 / La santé vient en bougeant. Le guide pour tous. PNNS. 2004

commentaires

C'était du 23 au 26 septembre, escapade à Cogne, Val d'Aoste

Publié le 10 Octobre 2011 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

 

2011-09---Val-d-Aoste-001.jpg

 

  2011-09 - Val d'Aoste 0102011-09 - Val d'Aoste 0132011-09 - Val d'Aoste 0162011-09 - Val d'Aoste 0212011-09 - Val d'Aoste 0372011-09 - Val d'Aoste 0472011-09 - Val d'Aoste 051De la part d'un participant au séjour en Val d'Aoste.

 

 "Nous avons séjourné à Cognes qui est un village typique de montagne, avec beaucoup de similitudes avec nos villages alpins, plein de charme entouré de prestigieux massifs : massif du Mont-Blanc et massif du Gran Paradiso.

 

Nous avons fait de belles promenades sans difficultés, découvrant des hameaux perdus, de belles cascades mais aussi des arts et traditions populaires - combat des reines, le dimanche après midi - musée de la dentelle - château de Fenice et musée des arts populaires.

 

Hôtel de montagne, chaleureux, feu de cheminée en soirée, mobilier en pin massif et très belles peintures d'un peintre local.

 

En résumé, une belle escapade automnale."

 

 

 

Texte et photos : Robert

 


commentaires

C'était le 25 septembre, dans le Pays welche, avec le Schwarzwaldverein (2/2)

Publié le 4 Octobre 2011 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

 

2011-09-25---Etang-du-Devin.jpg

L'Étang du Devin

 

2011-09-25---a.jpgLe 25 septembre, sous le signe de l’amitié franco-allemande !


C’est sous un radieux soleil de fin d’été que le Club vosgien de Colmar a accueilli les randonneurs du Schwarzwaldverein de Breisach pour une découverte des magnifiques paysages du Pays Welche.


Plus de trente randonneurs sont partis d’Orbey pour un circuit de 16 km, conduits par Dany et Pierre à travers prairies et forêts, donnant à voir les typiques fermes vosgiennes et leurs imposants troupeaux, les digues des lacs Blanc et Noir, les chaos de roches granitiques et les chaumes colorées par l’automne imminent. *


Une vingtaine d’autres marcheurs, accompagnés par Christine, Bernard et Viviane, ont traversé un secteur de 11 km fortement marqué par une tranche d’histoire franco-allemande, le conflit de 1914-18 : col du Calvaire, cimetière Duchesne, Tête des Faux...

 

La plongée vers l’ Étang du Devin et son charmant cirque glaciaire puis la remontée vers Surcenord, aux paysages bucoliques, ont réjoui le cœur des randonneurs.


En fin de parcours, la Ferme du  Rain des Chênes a accueilli les deux groupes dans une ambiance chaleureuse.


Rendez-vous est pris d’ores et déjà pour une découverte du Herzogenkopf en Forêt-Noire, l’année prochaine.


 

* Cet article vient en complément de celui publié vendredi dernier (le relire en cliquant ici), décrivant la randonnée organisée en parallèle.

 

 

 

Texte et photos : Viviane

commentaires

C'était le 25 septembre, dans le Pays welche, avec le Schwarzwaldverein (1/2)

Publié le 30 Septembre 2011 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

 

2011-09-25---408.JPG

 

2011-09-25---403.JPG2011-09-25---405.JPG2011-09-25---407.JPG2011-09-25---409.JPGLa randonnée commune avec le Schwarzwaldverein de Breisach s'est déroulée dans la meilleure ambiance et par un temps ensoleillé.


Une quarantaine de nos voisins d'Outre-Rhin ont été accueillis par une vingtaine de membres de Club vosgien de Colmar.


La grande randonnée était encadrée par Dany et Pierre et les 34 marcheurs ayant choisi cette option sont partis d'un bon train d'Orbey.


Petite halte sur les hauteurs pour reprendre un peu de souffle et souhaiter la bienvenue à nos invités.


Pique-nique, à midi, dans l'herbe ensoleillée ou à l'ombre.

 

Pause souvenir au Lac Noir, littéralement envahi par de nombreux promeneurs.

 

En fin d'après midi, retrouvailles de l'ensemble des participants pour un moment convivial, au Rain des Chênes à Basses-Huttes.


Discussions amicales et échanges animés entre amoureux de la marche et de la nature.


Nous avons aussi constaté qu'un bon nombre de nos invités connaissent parfaitement nos montagnes.


Rendez vous est pris pour l'an prochain en Forêt-Noire.

 

 

 

Texte et photos : Roland Rebert

commentaires

Du 1er au 12 avril 2012 - Le Club vosgien de Colmar organise un voyage au Népal

Publié le 18 Septembre 2011 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

 

2012-04 - Népal a« Sur le chemin qui mène aux plus hauts sommets du monde, le Népal est une étape d'équilibre et de sérénité, dont on ne revient jamais tout à fait pareil, mais à coup sûr plus lumineux. »

 

 Le Club vosgien de Colmar organise du 1er au 12 avril 2012 un séjour au Népal.

 

Téléchargez le programme complet en cliquant ici

 

(une page Windows Live s'ouvre, cliquez sur le fichier "Népal - avril 2012.pdf" - pour l'ouvrir ou l'enregistrer ; le bulletin d'inscription est en dernière page du document)



Ci-dessous, un abrégé du programme

 

Jour 1 – Dimanche 1er avril – Colmar - Frankfurt - Abu Dhabi

 

2012-04---Nepal-b.jpgJour 2 – Lundi 2 avril – Abu Dhabi - Katmandu

 

Katmandu est la capitale royale et religieuse du Népal. Cette ville, située à 1 350 m d'altitude, au confluent de deux rivières, la Bagmati et la Bishnumati, et encerclée par des montagnes de taille moyenne dans les contreforts de l'Himalaya, est devenue célèbre dans les années 1960 : elle était la destination favorite des voyages hippies.

 

 Jour 3 – Mardi 3 avril – Katmandu

 

Visite du stupa de Swayambhunath, l’un des plus anciens sanctuaires bouddhiques du monde. Visite de Katmandou : Durbar Square, autour de laquelle s'élèvent plusieurs temples dédiés à Vishnou et Shiva. Découverte du Palais d'Hanuman Dhoka et ses toits superposés, le monastère de Kumari, le temple de Bhimsen, le sanctuaire royal de Teleju.

 

2012-04---Nepal-c.jpgExcursion vers les plus grands lieux de pèlerinage de Pashupatinath, parfois surnommé  « la Bénarès du Népal ». Pashupatinath est le plus sacré de tous les temples hindous au Népal et l’entrée dans l’enceinte du temple est interdite aux non-Hindous. Pashupatinath réunit dix mille pèlerins et dévots du Népal et de l’Inde lors du festival de Mahashivaratri. À Budhanilkantha, le « Narayana couché sur les eaux » est la plus grande statue de Vishnou allongé de la vallée.

 

 Découverte du stupa géant de Bodnath, grand centre de pèlerinage qui attire des fidèles venus de tout l’Himalaya. Grand stupa blanc haut de près de 40 mètres. Il est également orné des « yeux du Bouddha » et passe pour être le plus ancien chaitaya du Népal après celui de Swayambhunat.

 

 Jour 4 – Mercredi 4 avril – Katmandu

 

Visite de Bungamati, un village encore préservé où se superposent les rizières et qui possède deux temples magnifiques. Le temple Rato Machendranath en stuc blanc est surmonté de quelques belles sculptures et a été réalisé dans le style shikhara. L‘autre temple a été dédié à Ganesh et ouvre les portes de Khokana, village à l’atmosphère moyenâgeuse extrêmement réputé pour l’huile qu’on extrait des graines de moutarde.

 

2012-04---Nepal-d.jpgLe temple de Rudrayani s’élève pour rendre hommage à la déesse Shikali Mai dans ce village à l’activité rurale inchangée depuis des siècles.

 

Découverte de Patan, la « ville de beauté », avec ses pagodes de briques rouges, son ancien palais royal, ses nombreux temples et monastères  aussi bien hindous que bouddhiques qui en font un musée en plein air.

 

 Jour 5 – Jeudi 5 avril – Katmandu / Bandipur

 

Bandipur, petit village perché sur une colline et offrant une vue spectaculaire sur la vallée Marshyangdi et l’Himalaya. La vallée de Katmandu est encerclée par de hautes montagnes. La quitter prend du temps, quelle que soit la direction.

 

Marche jusqu’à Tudhikel  qui offre une vue panoramique à 180° sur les remparts himalayens au nord et la vallée Marshyangdi : le Manaslu (8 162 m), le Ganesh Himal (7 400m), etc. Les siècles passés, les commerçants se réunissaient sur cette corniche plate où on achetait des produits indiens ou tibétains avant d’entamer la longue marche vers Lhassa.


2012-04---Nepal-e.jpgRandonnée de 1 h 30 jusqu’à Siddha Gufa puis visite de la grotte Siddha Gufa, la plus grande d’Asie du Sud, et qui a été découverte en 1987. Cette caverne de la taille d’une cathédrale est remplie de stalactites et de stalagmites ainsi que de chauves-souris...


 Jour 6 – vendredi 6 avril – Bandipur / Pokhara

 

L’Himalaya apparaît sur l’horizon comme une majestueuse chaîne de montagnes beaucoup plus proche que depuis Katmandu. La rivière Seti et ses affluents ont creusé d'impressionnants canyons dans le fond de la vallée, seulement visibles à partir de points de vue élevés ou dans les airs. À l'est de Pokhara, la ville de Lekhnath fait suite dans la vallée.


Au sud, la ville est bordée par le lac Phewa (d'une superficie de 4,4 km2 pour une altitude d'environ 800 m au-dessus du niveau de la mer) ; au nord, à une altitude de près de 1 000 m, la périphérie de la ville touche le pied de la chaîne des Annapurna. Il n'y a pas d'autres endroits au Népal où les montagnes s'élèvent aussi vite. Dans cette zone, sur moins de 30 km, l'altitude passe rapidement de 1 000 m à plus de 7 500 m. Le Dhaulagiri, la chaîne des Annapurna et celle du Manaslu, qui culminent chacun à plus de 8 000 m d'altitude, peuvent être vus de Pokhara. Les montagnes dominent tout l'horizon nord de la ville et sont une source constante de contemplation et d'admiration pour les touristes et les habitants. De l'autre côté de la ville, il y a un lac du nom de Phewa Tal, trois grottes (Mahendra, Bat et Gupteswor) et une impressionnante chute (Patale Chhango) où l'eau du lac Phewa gronde à l'intérieur d'un trou et disparaît.


2012-04---Nepal-f.jpgLa vallée de Pokhara et la cascade de Devi : cette cascade est alimentée par la Pardi Khola qui se jette dans un gouffre puis disparaît sous terre. Le temple Bindebasani est le lieu religieux le plus célèbre de Pokhara. Le temple, consacré à la déesse Durga, est une structure fleurie construite sur une minuscule colline qui domine la ville. La gorge de Seti est constituée par la rivière Seti, blanche et laiteuse, qui traverse Pokhara et se perd ensuite en des souterrains tellement profonds qu'on ne peut les voir. C'est en raison du caractère poreux du sol qui est riche de pierre à chaux.

 

 Jour 7 – Samedi 7 avril – Pokhara

 

Départ par la route jusqu’à Tansen. Cette petite ville, perchée en haut de la montagne vous permettra d’imaginer ce que devait être le Népal d’autrefois. On surnomme cette ville « la petite Kathmandu ». De Tansen, marche de deux heures qui vous conduira à la pagode de la Paix dans le Monde par un itinéraire panoramique. Perchée sur une étroite corniche au-dessus du lac Phewa Tal, la blanche pagode de la Paix a été construite par des moines bouddhistes d’une organisation religieuse japonaise. L’itinéraire pédestre longe des rizières, puis traverse une superbe forêt. Après avoir fait le tour de la pagode, vous redescendrez en une heure par une route plus directe vers le lac Phewa.

 

En arrivant, les bateliers vous font traverser le lac Phewa (une heure de bateau). Visite du temple Barahi situé au milieu du lac. Croisière à ne pas manquer. C’est le deuxième lac du Népal par la taille. Par beau temps, les montagnes de l’Annapurna se reflètent à la perfection dans les eaux calmes du lac.

 

2012-04---Nepal-g.jpgJour 8 – Dimanche 8 avril – Pokhara / Katmandu / Nagarkot

 

Lever de soleil à  Sarankot, perché à l’extrémité d’une crête à 1 900 mètres. Le village se trouve juste en dessous de la crête et une série de marches grimpe vers un point de vue spectaculaire. La vue sur le Dhaulagiri (8 167 m), l’Annapurna Sud (7 937 m) et le Macchapuchare (6 997 m), la montagne en « queue de poisson » est superbe. L’excursion est quasi mystique.

 

Marche plaisante à travers de nombreux villages pour redescendre vers Pokhara. À l’arrivée, continuation vers Nagarkot situé à 30 km à l’est de Katmandu. C’est un site exceptionnel situé à 2 000 mètres d’altitude au cœur de la nature ou l’on jouit d’une communion avec les paysages. Il est possible de voir cinq des dix plus grands sommets au monde et par temps clair, le lever ou le coucher du soleil sur la chaine des montagnes  de l’Himalaya offrent un spectacle inoubliable. C’est sans doute le meilleur endroit d’où contempler l’Himalaya.

 

Jour 9 – Lundi 9 avril – Nagarkot / Katmandu

 

Telkot : de là petit trekking de 2 h 30 environ à travers la campagne pour arriver à Changu Narayan. Le magnifique temple de Changu Narayan se dresse au sommet d’une colline à l’extrémité est de la vallée.

 

Continuation vers Bhaktapur, la « cité des croyants » à travers ses ruelles médiévales pavées de briques et bordées de nombreuses échoppes. Bhaktapur, capitale de la vallée de Katmandu entre le milieu du XIIe et la fin du XVe siècle. Des trois anciens royaumes de la vallée, c’est le plus traditionnel. Mieux que tout autre endroit de cette vallée, il préserve l’ambiance et le charme d’une ville newari médiévale.

 

Visite de la porte dorée, de ses principaux temples, de la place Taumadhi Tol dominée par le temple de Nyatapola, le plus élevé du Népal et promenade dans le bazar.

 

2012-04---Nepal-h.jpgJour 10 – Mardi 10 avril – Katmandu

 

Le village de Panauti se situe à six kilomètres au sud de Banepa, une ville plus importante. Ce charmant village est à voir pour son caractère authentique et son ensemble religieux splendide, étonnant pour un village si restreint. Panauti est un ancien petit état donné par le roi Bhupitendra Malla à sa sœur comme dot. C’est une des plus vieilles villes du Népal. À la fin du XIIIe siècle, Panauti fut intégré au royaume unifié du Népal, au côté de Katmandu, Patan et Bakthapur qui en étaient les capitales.

 

Visite de Dhulikhel. C’est une ville authentique, très renommée pour ses points de vue panoramiques sur l’Himalaya comme de l'Everest, du Langtang, de Ganesh Himal…

 

Jour 11 – Mercredi 11 avril – Katmandu – Abu Dhabi

 

Jour 12 – Jeudi 12 avril – Abu Dhabi - Frankfurt – Colmar

 

2012-04---Nepal-i.jpg


Sur la base de 25-30 personnes, le prix du séjour est de 2 845 € ; voir les détails et les conditions complètes sur le document à télécharger.

 

Les inscriptions sont enregistrées par Danièle Desmoulins  4 Rue du 2 Février – 68920 Wintzenheim – 03 89 27 04 18,  jusqu’au lundi 31 octobre 2011, en fonction des places disponibles.

 

Jean Klinkert, président du Club vosgien de Colmar accompagnera ce voyage d’exception.

 

commentaires

Dimanche 25 septembre - Le Club vosgien de Colmar et le Schwarzwaldverein dans le Pays welche

Publié le 12 Septembre 2011 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

 

2007-10-31---club-vosgien-a-orbey---001-copie-1.jpg

 

Le dimanche 25 septembre, la traditionnelle randonnée commune avec le Schwarzwaldverein de Breisach conduira les randonneurs sur les hauteurs d’Orbey, au cœur du Pays welche.

 

Deux parcours sont proposés, sans difficultés particulières, offrant de superbes vues panoramiques et des promenades ombragées aux randonneurs. Ils se retrouveront  en fin d’après-midi pour un moment de convivialité, à la ferme-auberge du Rain-des-Chênes.


2010-05-19 - club vosgien - orbey, lac blanc, lac noir, wetPOUR LES RANDONNEURS AGUERRIS


Départ d’Orbey (524 m), Chapelle Saint-Genest, Creux d’Argent, le Bocheney (982 m), sentier panoramique du Lac Blanc (1 121 m), Lac Noir par le sentier Cornelius, Hautes-Huttes, Basses-Huttes « le Coin ».


Durée = 5 h 30, distance = 16 km, dénivelé cumulé positif= 650 m (négatif = 400 m)


2010-05-19---club-vosgien---orbey--lac-blanc--lac--copie-2.jpgPOUR LES AUTRES MARCHEURS


Départ du Col du Calvaire (1 144 m), Carrefour Duchesne, Tête des Faux (1 220 m), Roche du Corbeau, Étang du Devin (926 m), Surcenord, Col du Calvaire.


Durée = 4 h, distance = 11 km, dénivelé cumulé positif = 390 m.

 

 

Le repas sera tiré du sac pour le déjeuner. Un bon équipement et des chaussures de randonnée sont indispensables pour les deux circuits.


Départ Gare de Colmar à 9 h 20. Inscriptions jusqu’au vendredi 23 septembre à midi à l’agence LK-Tours, Passage Saint-Martin à Colmar. Coût du déplacement : 13 €


Guides et accompagnateurs : Dany Thomann, Pierre Wiss, Christine Wurtz, Viviane Schaal, Bernard Studer.


Contact : 06 81 37 14 24


commentaires

Dimanche 18 septembre à Colmar - Les foulées de la Ligue - "Bougeons-nous contre le cancer"

Publié le 10 Septembre 2011 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

 

C'EST QUOI LES "FOULÉES DE LA LIGUE" ?

 

2011-11-18cCes premières « Foulées de la Ligue 2011 » sont organisées par le Comité du Haut-Rhin de la Ligue contre le cancer avec le soutien des cinq principaux clubs colmariens de course à pied :

• le Pays Colmar Athlétisme (PCA)

• le Colmar Marathon Club (CMC)

• les Colmar Speed

• le Trophée de la Vigneronne

• les D’Ranner d’Andolsheim

 

À travers 2 parcours accessibles à tous, un pour les coureurs (9 km) et un pour les marcheurs (6km), adultes et enfants, en famille, entre amis (et même entre collègues !), vous êtes tous conviés à participer à cet événement exceptionnel sous le signe de la solidarité, de la fête et de l’amitié.

 

Toutes les allures seront permises : marcher, trottiner ou courir. Il ne s’agit bien évidemment pas d’une compétition et le chronométrage ne sera pas de mise !

 

L’objectif est de transmettre un message de prévention en assurant la promotion d’une activité physique de loisirs, à la portée de tous et de souligner son impact préventif sur certains cancers contribuant ainsi à une qualité de vie meilleure.

 

En participant, non seulement vous contribuerez à améliorer votre bien-être mais vous contribuerez aussi activement à la lutte contre le Cancer dans le Haut-Rhin car l’intégralité de votre inscription sera reversée à la Recherche, à l’aide aux malades ou aux actions d’information et de prévention.

 

• Inscription (à partir de 15 ans) : 10 €

• Inscription enfants (de 6 à 14 ans) : 1 €

 

Tous les détails sur le site "Les foulées de la Ligue"

Et le dépliant à télécharger ici


commentaires

Dimanche 11 septembre - Eurorando (suite)

Publié le 7 Septembre 2011 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

 

Eurorando 2011

 

Après les quatre manifestations "Eurorand'eau" du dimanche 22 mai, la deuxième étape vous propose, ce dimanche 11 septembre, trois rendez-vous dans les Vosges du Nord, à Contz-les-Bains, à Sarreguemines et à Lauterbourg.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Fédération, à la page "Eurorand'eau", en cliquant ici pour Contz et Sarreguemines, et pour Lauterbourg.


 

Eurorando

 

La dernière étape des "Eurorand'eau 2011" rassemblera du 8 au 15 octobre les randonneurs d'Europe en Andalousie.

 

Revoir les articles précédents :

 

commentaires

Dimanche 4 septembre - Excursion à Nancy

Publié le 14 Août 2011 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

 

2011-09-04---Nancy---Place-Stanislas.jpg

 

Le dimanche 4 septembre, le Club vosgien de Colmar organise une visite de Nancy.

 

Excursion sous la conduite de Danielle Desmoulins et Jean Deubel ouverte aux personnes non adhérentes.


Prenant à 8 h un car de la société Kunegel devant la gare de Colmar, les participants se rendront directement au musée de l’École de Nancy, où ils pourront découvrir un panorama remarquable du monument de rénovation des arts décoratifs inspiré par le végétal qui se développa dans les années 1900, pièces uniques É. Gallé, L. Majorelle, etc.


À l’issue du déjeuner pris dans un restaurant aux abords de la place Stanislas « Les Césars », ils découvriront à bord d’un petit train le cœur historique de Nancy ainsi que les quartiers du XVIIIe.


Enfin, ils visiteront le musée historique lorrain installé dans l’ancien palais ducal.


Le prix de l’excursion tout compris, transport, déjeuner, petit train et musées s’élève à 45 €.


S’inscrire et régler par chèque postal ou bancaire à l’agence LK-Tours, passage Saint-Martin à Colmar avant le 2 septembre.


commentaires

Dimanche 14 août - Marche nordique dans le Val de Villé

Publié le 5 Août 2011 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

 

2011-08-14Le 14 août, les "Courses d'une Nuit d'Eté" vous sont proposées par l'Office de tourisme du Val de Villé, en partenariat avec le Club vosgien.

 

Prenez connaissance du programme complet

  • marche nordique de 11,2 km
  • course junior de 1 à 3 km
  • course ludique de 1,4 km
  • course sportive de 10 km

et inscrivez-vous en cliquant sur les liens ci-dessous :

 

www.ot-valdeville.fr/10km

www.ot-valdeville.fr

 

 

commentaires
<< < 10 11 12 13 14 15 16 > >>