> L'actualité du Club vosgien de Colmar

C'était le mercredi 27 novembre avec les randonneurs

Publié le 30 Novembre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

 

La météo annoncée n'a pas freiné l'enthousiasme de 21 randonneurs, prêts à parcourir les 19km prévus, de Roderen au col du Hundsruck, dans la bonne humeur, avec un arrêt pour déjeuner à "la Fourmi" très apprécié.

C'était le mercredi 27 novembre avec les randonneurs
C'était le mercredi 27 novembre avec les randonneurs
C'était le mercredi 27 novembre avec les randonneurs
C'était le mercredi 27 novembre avec les randonneurs
commentaires

Mercredi 4 décembre - Randonnée d'Ammerschwihr aux Trois-Épis

Publié le 28 Novembre 2019 par Denis Vouin dans Randonneurs

Mercredi 4 décembre - Randonnée d'Ammerschwihr aux Trois-Épis

Rendez-vous ce mercredi 4 décembre : d'Ammerschwihr aux Trois-Épis.

  • Itinéraire : Ammerschwihr, chapelle Flieger, Bruderhaus, la Roche du Corbeau, Frauenkopf, salle des randonneurs des Trois-Épis, la Main de Fer, les Rochers du Pfaffenrod, le château du Wineck, Meywihr, Ammerschwihr
  • Distance : 19 km
  • Dénivelé : 850 m
  • Difficulté moyenne = 3 sur 5
  • Durée de marche = 6 h
  • Équipements habituels du randonneur pédestre

  • Repas tiré du sac à midi, dans la salle des randonneurs des Trois-Épis

Rendez-vous à 8 h 30 au parking Dreyfus de Colmar pour un trajet en covoiturage (10 km, 15 min)

Si vous préférez vous rendre directement au départ de la randonnée, celui-ci est à 9 h au parking de la Porte Haute à Ammerschwihr (près de la chapelle Saint-Wendelin, près du panneau du Club vosgien)

Retour à Colmar vers 17 h.

Guide : Denis Vouin (06 44 89 80 99 par sms)

Mercredi 4 décembre - Randonnée d'Ammerschwihr aux Trois-Épis
Mercredi 4 décembre - Randonnée d'Ammerschwihr aux Trois-Épis
Mercredi 4 décembre - Randonnée d'Ammerschwihr aux Trois-ÉpisMercredi 4 décembre - Randonnée d'Ammerschwihr aux Trois-Épis
Mercredi 4 décembre - Randonnée d'Ammerschwihr aux Trois-ÉpisMercredi 4 décembre - Randonnée d'Ammerschwihr aux Trois-Épis
Mercredi 4 décembre - Randonnée d'Ammerschwihr aux Trois-Épis
Mercredi 4 décembre - Randonnée d'Ammerschwihr aux Trois-Épis
commentaires

C'était le mercredi 20 novembre avec les randonneurs

Publié le 22 Novembre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Compte rendu de la randonnée du 20 novembre à Linthal «sur les traces de Romel et du concepteur des Fermes Auberges Jacob Steiner»

En préambule, une précision sur les raisons du maintien de la randonnée en terrain enneigé.

Avec le changement de météo et les chutes de neige des jours précédent notre sortie, trois solutions étaient envisageables :

  1. Annuler la sortie

  2. Choisir un nouveau tracé

  3. Maintenir la randonnée mais avec un équipement de sécurité renforcé.

C'est ce dernier choix que j'ai fait pour les raisons suivantes : c'était tout d'abord s'inscrire dans le respect de la réservation faite pour le groupe auprès du fermier aubergiste (rares sont les auberges ouvertes en montagne en période d'hiver, de surcroît qui acceptent le principe du repas tiré du sac !).

Le maintien, voire le développement d'une activité raquette a été affirmé lors de la réunion des guides du mois d'octobre, une autre manière de découvrir le massif des Vosges. Ainsi, lorsque les conditions météorologiques sont favorables, il a été admis de transformer une randonnée classique en randonnée raquette.

Ce choix s'inscrit enfin dans les objectifs de la Fédération. 

Le nom du village trouve son origine dans Lindthal «Linde» en allemand signifie tilleul.

C'est du reste un tilleul qui se trouve sur le blason de la commune.

Son nom est cité pour la première fois en 1154. A l'époque Linthal se trouvait sous la prévoté des chanoines de Lautenbach.

En 1797 le village devient indépendant.

Linthal a une vocation agricole affirmée. Une partie du village se situe sur le flanc sud du massif du Petit Ballon «l'adret pour les géographes» où l'exposition est favorable pour les cultures, l'élevage.

Les paysans y ont progressivement défriché les hauteurs pour s'y installer, un mode de développement qui a donné naissance aux différents hameaux ou lieux-dits que nous avons traversés : Obersengern – Bockwasen - Krappenfels – Mullermatt – Hisen.

On y pratique la transhumance.

Jacob Steiner y lance le concept de la première ferme auberge au lendemain de la Révolution. Sa fromagerie produit d'excellents fromages et des gruyères. On le dit érudit et prédicateur de renom, herboriste et distillateur de gentiane.

L'altitude varie de 430 à 1272 m avec pour point haut le sommet du Petit Ballon dominé par la Vierge, l'un des trois édifices religieux les plus importants du village avec l'église Sainte Marie Madeleine construite en 1837 (église paroissiale Lautenbach – Linthal) et la chapelle du milieu du village de 1761 (église locale d'avant la construction de l'église paroissiale).

Le village compte actuellement 600 habitants pour plus de 1200 en 1871 : effet du développement de l'activité textile, de l'exploitation forestière de l'agriculture enfin. 

La commune est lourdement marquée par la première Guerre Mondiale.

Les troupes allemandes incendient les maisons de plusieurs annexes, les habitants sont évacués, les usines sont détruites, et les combats font rage au Hilsenfirst.

Des téléphériques, dont on voit encore les vestiges, sont construits au départ de Linthal pour acheminer les vivres, matériaux et munitions sur le front.

Le futur maréchal Erwin Romel fait ses premières armes sur le front du Hilsen.

La commune a été décorée en novembre 1921 de la Croix de Guerre.

Texte : André.

Merci à Michèle pour les photos et à Jean (Straumann) serre-file.

 

C'était le mercredi 20 novembre avec les randonneurs
C'était le mercredi 20 novembre avec les randonneurs
C'était le mercredi 20 novembre avec les randonneurs
C'était le mercredi 20 novembre avec les randonneurs
C'était le mercredi 20 novembre avec les randonneurs
C'était le mercredi 20 novembre avec les randonneurs
commentaires

Randonnée vers le col du Hundsrucken, le mercredi 27 novembre 2019

Publié le 21 Novembre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le Club Vosgien de Colmar vous invite à une randonnée, mercredi 27 novembre, de Roderen vers le Col du Hundsrucken.

  • Itinéraire : Roderen - Bourbach-le Bas – Bourbach- le- Haut – Hundsrucken – Rammersmatt - Roderen
  • Distance  : 19 km
  • Dénivelé : 470m
  • Durée de marche : 5h30
  • Difficulté : 3/5 
  • Equipements : chaussures, vêtements adaptés à la saison et bâtons de randonnée
  • Repas et boissons tirés du sac à l’auberge mais avec obligation de prendre une soupe et boisson.

 Rendez-vous à 8h 30 au parking Dreyfus de Colmar pour covoiturage - Retour vers 17h

 

Guides : Dany THOMANN et Pierre WISS (06 89 37 34 17)

commentaires

Randonnée du mercredi 20 novembre 2019

Publié le 19 Novembre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Bonjour à toutes et à tous,

Notre balade automnale de ce mercredi va se transformer  en randonnée hivernale : emportez vos raquettes.  Elles seront nécessaires sur une partie du parcours.
 
  • chaussures adaptées à la raquette, bâtons de marche, moufles, bonnets, (tenue d'hiver, rappel).
La distance sera réduite de 15.5 à 12 km et le dénivelé de 750 à 350 m. La cotation de la randonnée est en revanche modifiée de 3/5 à 4/5 (assez difficile) en raison des difficultés techniques liées à la pratique de la raquette, de la neige et de terrains rendus glissants.
 
Temps de déplacement et horaire du retour devraient être respectés. On notera toutefois que dans des conditions hivernales, ces paramètres sont plus difficiles à prévoir et peuvent ne pas être respectés.
 
Un conseil : pour ceux qui en ont, emportez vos lampes frontales, c'est un principe de précaution !
(Mieux vaut porter une frontale dans son sac et ne pas avoir à s'en servir, ce qui devrait être le cas, que de ne pas en avoir en cas de retard).
 
Pour les chauffeurs, prévoyez les équipements d'hiver.
 
A demain.
Bien à vous.
André  (06 85 21 73 77)
 
Randonnée du mercredi 20 novembre 2019
Randonnée du mercredi 20 novembre 2019
Randonnée du mercredi 20 novembre 2019
commentaires

Sortie séniors, Mercredi 27 novembre, entre St. Hippolyte et Châtenois.

Publié le 18 Novembre 2019 par CV Colmar PL dans Séniors

Haut-Koenigsbourg.

Haut-Koenigsbourg.

Mercredi 27 novembre, le Club Vosgien de Colmar propose au groupe des Séniors une balade d’environ 2 h 30 par le vignoble entre St. Hippolyte et Châtenois.
Ce parcours offre de belles vues sur la plaine d’Alsace, le Haut-Koenigsbourg et le château de Kintzheim.  
Le départ du car est fixé à 13 h au garage Kunegel, 13 h 15 à la gare et arrêt place St. Joseph ; le retour est prévu à 16 h 45 à Châtenois au parking en face de l’église.
Les inscriptions (10 €) ont lieu à l’agence LK Tours, passage St. Martin à Colmar, jeudi 21 novembre à partir de 9 h. 
Les accompagnatrices sont : Berthe, Christiane et Jocelyne.

commentaires

C'était le 13 novembre, de Weil am Rhein au château de Rötteln

Publié le 17 Novembre 2019 par Denis Vouin dans Randonneurs

C'était le 13 novembre, de Weil am Rhein au château de Rötteln

Ce mercredi, nous avons choisi une région que nous n'explorons pas souvent : autour de Weil am Rhein et Lörrach, vers le château de Rötteln.

Depuis le site de Vitra de Weil am Rhein, nous voilà partis pour une randonnée de 20 km (dénivelé modeste : 400 m).

Avec le soleil (non prévu) le matin, et un ciel gris (prévisible !) l'après-midi, nous avons profité des paysages faits de vignobles, de forêts, de vues sur la Forêt-Noire, le Blauen, le Jura suisse, les Vosges, et les villages alentour.

Nous passons sous le portail du "Westweg", le fameux itinéraire du Schwarzwaldverein (Pforzheim - Bâle), entre Rhin et Danube, balisé du losange rouge.

En savoir davantage en cliquant ici.

Repas pris au château, (sans flâner, il ne fait pas très chaud !) puis descente vers Lörrach et cheminement tranquille le long de la Wiese.

Textes et photos : Denis, Michèle et... Wikipédia

C'était le 13 novembre, de Weil am Rhein au château de Rötteln
C'était le 13 novembre, de Weil am Rhein au château de Rötteln
C'était le 13 novembre, de Weil am Rhein au château de Rötteln
C'était le 13 novembre, de Weil am Rhein au château de Rötteln
C'était le 13 novembre, de Weil am Rhein au château de Rötteln
C'était le 13 novembre, de Weil am Rhein au château de Rötteln

Quelques repères

Weil am Rhein (qui regroupe maintenant Haltingen, Märkt, Ötlingen, Friedlingen et Otterbach) abrite 30 000 hab (en 1920, 3 000 hab).

La situation particulière entre le Rhin et les contreforts de la Forêt Noire favorise un climat méridional et offre d'excellentes conditions pour la viticulture. Le point culminant de la ville se trouve au sommet du Tüllinger Berg à 455 m d’alt.

Weil am Rhein est mentionné pour la première fois sous le nom de Willa le 27 février 786, dans un document de l'abbaye de Saint-Gall en Suisse.

Le Palmrain est un pont routier enjambant le Rhin et reliant la France à l'Allemagne entre Village-Neuf et Weil am Rhein. Inauguré en 1979, c'est le pont routier situé le plus au sud de l'Alsace. Il fut érigé après qu'un ancien pont de chemin de fer datant de 1843 fut emporté par une crue à la suite du bombardement des écluses de Kembs en 1944.

Après la Seconde Guerre mondiale, un service de bac fut mis en service et c'est à la fin des années 1960 que les municipalités des communes de Village-Neuf, Huningue et Weil am Rhein établirent un accord sur la construction du pont Palmrain (du nom de l'ancien pont de chemin de fer).

C'était le 13 novembre, de Weil am Rhein au château de Rötteln

Le château de Rötteln

751 - Première mention de l'église de Rötteln dans un document du monastère de Saint-Gall. Le château est cité pour la première fois en 1259.

Il s'agit d'une des plus grandes ruines médiévales du Bade-Wurtemberg. Elle occupe l'extrémité d'un éperon rocheux long de 300 m et large de 30 m. Elle se compose du château supérieur, la partie la plus ancienne, et du château inférieur prolongé au sud par un bastion. Le château domine la ville de Lörrach et, du haut de ses tours, la vue englobe la Forêt-Noire, le Jura suisse, le sud de l'Alsace et les Vosges.

Les plus anciennes parties du château étaient des fiefs de l’abbaye de Murbach en Alsace.

1356 - Un violent tremblement de terre dans le triangle frontalier avec l'épicentre à Bâle endommage le château et l'église.

En 1525 pendant la Guerre des Paysans, des insurgés prennent le château et détruisent ses archives.

Pendant la Guerre de Trente Ans (1618-1648) les troupes impériales et suédoises occupent successivement le château. Il sera détruit en 1678 par l'armée française.
---
Le musée (entrée 2,50 € donnant aussi accès au château supérieur) présente de multiples objets venant des fouilles et de la restauration.

http://www.burgruine-roetteln.de

La Wiese

La rivière (affluent de la rive droite du Rhin) recueille sur 57 km les eaux du versant sud de la Forêt-Noire : le Feldberg, le Belchen, le Blauen l'alimentent abondamment.

Vitra Campus

https://www.vitra.com/fr-fr/campus

C'était le 13 novembre, de Weil am Rhein au château de Rötteln

Retour à Vitra. Malheureusement la Rutschturm n'est pas accessible pour profiter du toboggan : nous sommes un peu frustrés !

C'était le 13 novembre, de Weil am Rhein au château de Rötteln
commentaires

Sortie séniors c'était le 13 novembre 2019 de Soultzmatt à Wintzfelden

Publié le 17 Novembre 2019 par CV Colmar PL dans Séniors

Sortie séniors c'était le 13 novembre 2019 de Soultzmatt à Wintzfelden

Nous partons de Soultzmatt, commune nichée à flanc de coteaux boisés, dans une vallée verdoyante. Soultzmatt bénéficie de la notoriété de ses sources et de l'unité d'embouteillage "Lisbeth".
Le village tire d'ailleurs son nom de la présence d'une source au goût acide et salé : Sulz (sel) et Matt (pré). Soultzmatt, commune également renommée pour son grand cru Zinnkoepflé. Gardienne de la "Vallée Noble" nommée ainsi en raison des nombreuses familles nobles ayant occupé le territoire au XVème  siècle. On peut encore y voir les vestiges de cette époque prospère.
Notre marche débute sur un chemin bien large dans une belle forêt flamboyante aux couleurs d'automne. Nous traversons Osenbach, village de montagne situé entre 380 et 500 m d'altitude, enchâssé dans un écrin de verdure où existaient autrefois des carrières de grès rouge.  Puis nous cheminons un moment dans les vignes avant de reprendre un chemin à travers forêt pour rejoindre Wintzfelden, la fin de notre randonnée. Ce village tire son nom du moine Wingold du monastère de Lautenbach, qui défricha l'endroit au milieu du XIIIème siècle et en permit l'exploitation.  La localité de Wintzfelden est rattachée à la mairie de Soultzmatt.

56 participants pour un parcours de 7,5 km avec un dénivelé cumulé de 200 m.

Texte et photos : Suzy

Sortie séniors c'était le 13 novembre 2019 de Soultzmatt à Wintzfelden
Sortie séniors c'était le 13 novembre 2019 de Soultzmatt à Wintzfelden
Sortie séniors c'était le 13 novembre 2019 de Soultzmatt à Wintzfelden
Sortie séniors c'était le 13 novembre 2019 de Soultzmatt à Wintzfelden
Sortie séniors c'était le 13 novembre 2019 de Soultzmatt à Wintzfelden
Sortie séniors c'était le 13 novembre 2019 de Soultzmatt à Wintzfelden
Sortie séniors c'était le 13 novembre 2019 de Soultzmatt à Wintzfelden
commentaires

Concert à l'église Saint-Joseph de Colmar, demain dimanche 17 novembre à 17h

Publié le 17 Novembre 2019 par Club vosgien Colmar dans Divers

Venez nombreux applaudir notre ami Jean Charrier, président de la chorale "Les Trouvères", guide de randonnée pédestre et responsable des baliseurs au club vosgien de Colmar.

Concert à l'église Saint-Joseph de Colmar, demain dimanche 17 novembre à 17h
Concert à l'église Saint-Joseph de Colmar, demain dimanche 17 novembre à 17h
commentaires

Randonnée au départ de Linthal vers le Petit-Ballon, le mercredi 20 novembre 2019

Publié le 14 Novembre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le Club Vosgien de Colmar vous invite à une randonnée au départ de Linthal (vallée de Guebwiller) vers le massif du Petit Ballon, le mercredi 20 novembre (départ de la randonnée sur le parking situé entre l'église et la mairie).
 
  • Itinéraire : Linthal - Obersengern - Col du Hilsen - Ferme auberge du Rothenbrunnen - Munstermatt - Hilsen - Linthal
  • Distance : 15,5 km
  • Dénivelé : 750 m.
  • Duré de marche : 5h30
  • Marche de difficulté moyenne : cotée 3/5
  • Equipement : Chaussures de randonnée, vêtements de saison (pluie-froid)

 

Repas tiré du sac à la Ferme Auberge du Rothenbrunnen (boisson et potage exigés par le propriétaire de la F.A.)

 

 
Rendez-vous à 8h30 au parking du Capitaine Dreyfus à Colmar - retour à Colmar vers 17h15
 
Guides : André Wirth (06 85 21 73 77) et Dany Thomann
Randonnée au départ de Linthal vers le Petit-Ballon, le mercredi 20 novembre 2019
Randonnée au départ de Linthal vers le Petit-Ballon, le mercredi 20 novembre 2019
Randonnée au départ de Linthal vers le Petit-Ballon, le mercredi 20 novembre 2019
Randonnée au départ de Linthal vers le Petit-Ballon, le mercredi 20 novembre 2019
Randonnée au départ de Linthal vers le Petit-Ballon, le mercredi 20 novembre 2019
commentaires

C'était le mercredi 6 novembre d'Orbey aux Hautes Huttes avec les randonneurs

Publié le 8 Novembre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Nous nous sommes retrouvés pour une randonnée au départ d’Orbey sous une météo plus favorable que les prévisions.

Le ban d’Orbey couvre la haute vallée de la Weiss avec une altitude variant de 390 à 1300 mètres.

La montée vers le massif de la Pierre Tremblante nous offre de très belles vues sur cette vallée typique faite de hameaux et de fermes dispersées dans de beaux pâturages.
La Pierre Tremblante posée en lévitation parmi les fougères dorées et les pins sylvestres sera toujours un spectacle magique.

Le passage au Baerenstall et au Schratzmaennelé, des lieux où tant de malheureux jeunes combattants ont laissé leur vie, nous a replongé dans cette période très sombre qu’était la Première Guerre Mondiale.

Un accueil sympathique dans une ferme auberge, nous a permis de reprendre des forces et un peu de chaleur pour entreprendre le retour vers Orbey à travers les prairies entretenues.

La découverte de la singulière chapelle école des Hautes Huttes du XVIII siècle nous a renseigné sur l’organisation sociale de cette vallée.

Merci à Michèle pour les photos et au serre file Guy.

Texte JS.

C'était le mercredi 6 novembre d'Orbey aux Hautes Huttes avec les randonneurs
C'était le mercredi 6 novembre d'Orbey aux Hautes Huttes avec les randonneurs
C'était le mercredi 6 novembre d'Orbey aux Hautes Huttes avec les randonneurs
C'était le mercredi 6 novembre d'Orbey aux Hautes Huttes avec les randonneurs
C'était le mercredi 6 novembre d'Orbey aux Hautes Huttes avec les randonneurs
C'était le mercredi 6 novembre d'Orbey aux Hautes Huttes avec les randonneurs
commentaires

Mercredi 13 novembre - Randonnée de Weil am Rhein au château de Rötteln

Publié le 7 Novembre 2019 par Denis Vouin dans Randonneurs

Le château de Rötteln

Le château de Rötteln

Randonnée inédite ce mercredi 13 novembre : de Weil am Rhein (à proximité de Huningue) vers le château de Rötteln (XIIe siècle) et retour le long de la Wiese.

  • Itinéraire : Weil am Rhein (parking de Vitra Haus), Tüllingerberg, Dauerhütte, Burg Rötteln, la Wiese, Weil am Rhein
  • Distance : 19 km
  • Dénivelé : 400 m
  • Difficulté moyenne = 3 sur 5
  • Durée de marche = 5 h 30
  • Équipements habituels du randonneur pédestre

  • Repas tiré du sac à midi (sous abri)

Rendez-vous à 8 h 30 au parking Dreyfus de Colmar pour un trajet en covoiturage (66 km, 50 min)

Si vous préférez vous rendre directement au départ de la randonnée, merci de consulter les infos en bas de cet article.

Retour à Colmar vers 17 h.

Guide : Denis Vouin (06 44 89 80 99 par sms)

Le profil de la randonnée

Le profil de la randonnée

Mercredi 13 novembre - Randonnée de Weil am Rhein au château de Rötteln
Mercredi 13 novembre - Randonnée de Weil am Rhein au château de Rötteln
Mercredi 13 novembre - Randonnée de Weil am Rhein au château de Rötteln

Si vous préférez vous rendre directement au départ de la randonnée, l'adresse est : 

Vitra Campus, Charles-Eames-Str. 2, D-79576 Weil am Rhein

Merci d'en informer le guide : 06 44 89 80 99 par sms

 

Suivre A35. Après l’aéroport de Mulhouse-Bâle, prendre la sortie en direction de Lörrach/Allemagne/Saint-Louis/Huningue . Vous êtes sur la D105, vers l’est.

Vous traversez le Rhin, vous êtes à Weil am Rhein. Vous êtes sur la B532. Après un grand virage à droite (qui surplombe les voies de chemin de fer) vous arrivez dans la Römer Straße.

À droite, à hauteur de l’arrêt de bus, c’est la rue Charles-Eames-Straße, et nous nous retrouvons sur le parking devant le Vitra Haus.

Mercredi 13 novembre - Randonnée de Weil am Rhein au château de Rötteln
commentaires

C'était le 30 octobre au départ d'Ampfersbach (Stosswihr) avec les randonneurs

Publié le 5 Novembre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Les paysages d’automne nous livrent des couleurs particulières, mais quand le brouillard est présent il est difficile de les apprécier. Les 16 randonneurs de cette sortie en ont fait l’expérience.

 

Stosswihr, son nom apparaît pour la première fois en 783 sous la forme de Stozzeswillars. Il est peuplé de 1350 habitants. Au 19ème s., il en comptait 1900.

La commune a souffert du conflit de la 1ère guerre mondiale, particulièrement en février 1915. Elle fut décorée en 1921 de la croix de guerre 1914-1918.

 

Le village est situé au cœur du parc naturel régional des Ballons des Vosges. Il fut créé en 1989 à l'initiative de trois anciennes régions : l'Alsace, la Lorraine et la Franche-Comté.

 

Sa mission consiste à rechercher un équilibre permanent entre la protection des patrimoines naturel et culturel, et le développement local, mais contrairement à un parc national, aucune réglementation spéciale de protection de la nature ne s'applique à l'intérieur du parc.
 

La structure juridique du parc est un syndicat mixte associant des régions, des départements et des communes. Ses instances de décision réunissent également l'Office national des forêts, les Conseils économiques et sociaux (CESER) des régions concernées, et les Chambres consulaires.

 

Il réunit 189 communes et une population totale de 238000 habitants en 2016. Il est à cheval sur quatre départements : Haut-Rhin, Haute-Saone, Vosges et Territoire de Belfort. Ses 3000 km2 en font l'un des plus vastes de France.
 

Le parc s’étend au nord de la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines jusqu'aux portes de Belfort et de Luxeuil-les-Bains et s'organise autour des Hautes Vosges, la partie la plus élevée du massif. Il borde et inclut en partie plusieurs unités des communes de la plaine d'Alsace et de la trouée de Belfort. Quatorze sommets culminent à plus de 1300 mètres d'altitude Les quatre sommets les plus élevés sont : le Grand Ballon (1 424 m) ; le Storkenkopf (1 366 m) ; le Hohneck (1 363 m) ; le Kastelberg (1 350 m).

Cette journée s’est déroulée entre un temps brumeux et humide et la chaleur d’un feu de bois à l’intérieur d’un chalet qui nous a réchauffés.

Texte et photos : Guy Fleury

C'était le 30 octobre au départ d'Ampfersbach (Stosswihr) avec les randonneurs
C'était le 30 octobre au départ d'Ampfersbach (Stosswihr) avec les randonneurs
C'était le 30 octobre au départ d'Ampfersbach (Stosswihr) avec les randonneurs
C'était le 30 octobre au départ d'Ampfersbach (Stosswihr) avec les randonneurs
C'était le 30 octobre au départ d'Ampfersbach (Stosswihr) avec les randonneurs
C'était le 30 octobre au départ d'Ampfersbach (Stosswihr) avec les randonneurs
C'était le 30 octobre au départ d'Ampfersbach (Stosswihr) avec les randonneurs
commentaires

C'était le 23 octobre avec les randonneurs

Publié le 4 Novembre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Nous partîmes 20 du petit village de montagne de La Vancelle de 427 habitants, blotti sur le versant sud du massif qui sépare le val de Lièpvre et le val de Villé. Le village est cité pour la première fois dans une charte de Charlemagne de l’année 774 sous le nom de Bobolino Cella, accordant la terre à l’abbé FULRAD qui avait fondé un monastère. Le mot « Vanzell » vient du nom de «  Zell » qui évoque une cellule de moines (du latin « cella »). Les habitants de la Vancelle sont surnommés «  Cocattes », terme qui désigne la pomme de pin en patois roman. Ce surnom leur a été attribué parce que les habitants utilisaient jadis des pommes de pin pour se chauffer. En passant devant la MJC , nous montons derrière l’église vers le massif de l’Altenberg à l’est et qui nous mène au château du Frankenbourg.

Ce château  a été construit sur un site plus ancien, comme en témoignent la présence d’un mur «païen» avec les mêmes techniques (mortaises et tenons en forme de queue d’aronde) que pour le «mur païen» du Mont St Odile et des traces celtique et romain. Sur le sommet du Schlossberg fut construit le château de Frankenbourg sur un ancien castel romain. Le château est mentionné officiellement pour la 1ère fois en 1123 à travers une charte de l’empereur Henri V.

A partir du col du Frankenbourg ou Schossplatz nous continuons sur le versant nord vers la Stangenplatz, puis la route forestière des rondes roches. Tout au long du parcours on est accompagné par des roches impressionnantes (qui font penser au Taennchel) et qui ont des noms un peu mystérieux (sans doute entouré de légendes), issues d’une géologie spécifique à la région (grès rose, conglomérats, poudingue).

Nous tirons le repas du sac au sommet de la roche des fées, site de légendes de Charlemagne. La roche des fées a fait dire à certains que ce lieu est privilégié, car l'addition des trois chiffres (777 m) donne le nombre de 21, qui peut être réduit à trois, le nombre de la Trinité. Cet endroit est souvent noyé dans la brume et lorsqu'il fait beau, on a une belle vue sur le fond de la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines, sur Breitenau, Villé, le Taennchel, le col de Fouchy, le Brézouard et le Climont. L'endroit est aussi réputé comme un haut lieu vibratoire. D'après la légende, les couples stériles se rendaient à cette place dans le ferme espoir de guérir de leur stérilité.

Sur le retour la découverte de nombreux champignons fit découvrir l’âme de mycologues en herbe chez certains randonneurs…Nous nous dirigeons sur la chapelle dite du «Bonhomme», cette désignation visant en l'occurrence saint Déodat ou saint-Dié. Un peu plus loin jaillit une source dite miraculeuse, baptisée du nom du saint, aujourd'hui captée.

Nous montons à la roche du cheval tombé, énorme rocher qui doit son nom à un accident survenu à cet endroit. Un certain Schramm de Lièpvre probablement débardeur chargeait du bois sur le plateau. Un de ses chevaux de trait s'emballa, s'enfuit et tomba du rocher au pied duquel il s'écrasa.

Nous croisons des bornes de Breitenau, nombreuses et fort intéressantes car d'époque différentes. Nous continuons sur le GR532 pour arriver au rocher de la Salière, une curiosité naturelle dominant la vallée de la Chapelle, un gros rocher de poudingue en équilibre sur une base très étroite ainsi nommé à cause de sa forme et qui ressemble au Rocher du Calice situé près du Grand Rommelstein dans la région d'Abreschwiller en Moselle.

Nous descendons sur la place des charpentiers et nous dirigeons vers le Chalmont, région qui servait de cachettes aux nombreux fugitifs et incorporés de forces voulant se soustraire à l’armée allemande.

Nous terminons la descente au carrefour Nord de Chalmont par les sources de La Vancelle en passant devant un apiculteur. La brume s’installe, mais nous avons vu la mer de nuages au sommet du Frankenbourg et à la roche des fées. Dans une ambiance de mission accomplie nous regagnons nos chauffeurs, fatigués mais imprégnés d’images de nature belle et forte.  

C'était le 23 octobre avec les randonneurs
C'était le 23 octobre avec les randonneurs
C'était le 23 octobre avec les randonneurs
C'était le 23 octobre avec les randonneurs
commentaires

Sortie séniors, mercredi 13 novembre 2019, dans la belle vallée.

Publié le 4 Novembre 2019 par CV Colmar PL dans Séniors

Soultzmatt.

Soultzmatt.

Le  Club Vosgien de Colmar, section séniors vous propose une sortie dans la belle vallée que l’on appelle « noble » le mercredi 13 novembre 2019.

Nous partirons de Soultzmatt vers Osenbach pour rejoindre Wintzfelden entre forêts et prés.

La durée de marche est de 2 h 30 avec un dénivelé cumulé de 200 m.
Bonnes chaussures et bâtons de randonnée sont conseillés ainsi que les vêtements adaptés à la saison.

Les inscriptions ont lieu à l’agence LK Tours, passage St-Martin à Colmar, le jeudi 7 novembre à partir de 9 h. Le prix est de 10€.

Les accompagnateurs sont : Anne, Danielle, Marie Odile et Richard.
 

commentaires
1 2 > >>