> L'actualité du Club vosgien de Colmar

Mercredi 2 septembre - Randonnée autour du vallon de Sondernach

Publié le 29 Août 2015 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Mercredi 2 septembre - Randonnée autour du vallon de Sondernach

Ce mercredi 2 septembre, le Club vosgien de Colmar vous propose une randonnée autour du vallon de Sondernach.

  • Itinéraire : parking de Sondernach, Eibelwasen, col d'Oberlauchen, le Klintzkopf, col de Lauchen, col du Hilsenfirst, Landersen, Sondernach
  • Distance : 18,5 km
  • Dénivelé cumulé : 790 m
  • Marche de difficulté moyenne (niveau 3 sur 5)
  • Équipement : chaussures de randonnée, bâtons de marche, vêtements adaptés à la saison
  • Repas tiré du sac.

Rendez-vous à 8 h 30 sur le parking Dreyfus à Colmar, pour covoiturage.

Le départ de la randonnée se situe au parking, sortie de Sondernach, vers 9 h.

Retour à Colmar vers 17 h 30.

Guide : Roger Guillou

Pour comprendre la grille de cotation, cliquer ici

© GEOPORTAIL - Cliquer pour agrandir

© GEOPORTAIL - Cliquer pour agrandir

commentaires

À vos agendas : le programme de septembre

Publié le 27 Août 2015 par Club vosgien Colmar dans Divers

Les Hirschsteine, septembre 2014

Les Hirschsteine, septembre 2014

Le programme de septembre - Cliquer pour agrandir

Le programme de septembre - Cliquer pour agrandir

Modifications au programme à venir

2 septembre : Sondernach, Platzerwasel, avec Roger Guillou

19 et 20 septembre : Petite croisière sur le Rhin ANNULÉ (reporté à une prochaine saison)

commentaires

Mercredi 2 septembre - Le Sundgau, km zéro, et le château de Ferrette, avec les séniors

Publié le 24 Août 2015 par Club vosgien Colmar dans Séniors

© GEOPORTAIL - Cliquer pour agrandir

© GEOPORTAIL - Cliquer pour agrandir

Le château de Ferrette et le sentier de la borne du km zéro à Pfetterhouse sont au programme des séniors le mercredi 2 septembre.

Cette sortie nous mènera le matin à travers le château de Ferrette et la vieille ville.

À midi, nous allons rejoindre en bus le restaurant du « Petit Kohlberg » à Lucelle.

L'après-midi, nous allons découvrir le sentier du km zéro entre Mooslargue et Pfetterhouse. Ce sentier du km zéro du front ouest (1914) permet de découvrir sur un parcours de 7,5 km, en terrain plat et boisé, les vestiges variés des trois fronts : le français, le suisse et l'allemand.

  • Marche très facile (niveau 1 sur 5)
  • Équipement : chaussures de marche, bâtons de randonnée, vêtements adaptés à la saison
  • part du bus : 8 h au garage Kunegel, 8 h 15, Place de la Gare de Colmar et Place Saint-Joseph.
  • Retour vers 18 h 30
  • Les inscriptions (35 €, transport et restaurant) ont lieu à l’agence LK-Tours, Passage Saint-Martin à Colmar, le jeudi 27 août à partir de 9 h​ 
  • Renseignements : 06 77 05 27 68 (Daniel)

Les accompagnateurs sont : Christiane Oberzusser, Marie-Odile Stocker, Henri Higelin et Daniel Meier

Pour comprendre la grille de cotation, cliquer ici

Mercredi 2 septembre - Le Sundgau, km zéro, et le château de Ferrette, avec les séniors

Sur la photo ci-dessus, lors de la reconnaissance de l'itinéraire, au km zéro. De gauche à droite :

André Dubail, Marie-Odile Stocker, Christiane Oberzusser, Henri Higelin et Daniel Meier 

commentaires

Dimanche 30 août - Les Hauts de La Vancelle, en itinéraire découverte

Publié le 22 Août 2015 par Club vosgien Colmar dans Autres

© GEOPORTAIL - Cliquer pour agrandir

© GEOPORTAIL - Cliquer pour agrandir

Le groupe « Itinéraire-découverte » du Club vosgien de Colmar propose une randonnée entre le val de Lièpvre et le val de Villé, à partir de La Vancelle, charmant village de montagne.

  • Itinéraire : départ du parking situé en face de l’auberge Frankenbourg via le col du Chalmont, la Roche des Partisans, le Rocher du Coucou, le carrefour du Stangenplatz, le Schlossberg et retour au parking.
  • Distance : 12 km
  • Dénivelé cumulé : 530 m
  • Durée de la marche : 5 h 30 environ (y compris le tour du château) ; en plus, 2 h de pauses et commentaires
  • Marche de difficulté moyenne (niveau 3 sur 5) ; début et fin de parcours en forte déclivité
  • Équipement : chaussures de randonnée et bâtons (recommandés), vêtements adaptés à la saison
  • Repas tiré du sac.

Rendez-vous à 9 h sur le parking Dreyfus à Colmar, pour covoiturage

Retour à Colmar vers 18 h 30

Renseignements : Jean-Pierre Ingold (06 61 82 08 94) Nicole-Noëlle Uettwiller (06 78 92 65 79)

Pour comprendre la grille de cotation, cliquer ici

Dimanche 30 août - Les Hauts de La Vancelle, en itinéraire découverte
commentaires

Mercredi 26 août - Randonnée dans le Munstertal, en Allemagne

Publié le 20 Août 2015 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

L'abbaye de Sankt Trudpert

L'abbaye de Sankt Trudpert

Le Club vosgien de Colmar propose, ce mercredi 26, une découverte de la région de Staufen et Munstertal, en Allemagne.

La randonnée nous fera découvrir la jolie petite ville de Staufen et son château, la chapelle Johanniskapelle, la belle vallée du Munstertal et l'abbaye de Sankt Trudpert.

  • Distance : 19 km
  • Dénivelé cumulé : 250 m
  • Durée de la marche (avec les visites) : 7 h
  • Marche facile (niveau 2 sur 5)
  • Équipement : chaussures de randonnée, vêtements adaptés à la saison
  • Repas tiré du sac.

Rendez-vous à 8 h 30 sur le parking Dreyfus à Colmar, pour covoiturage.

Le départ de la randonnée se situe sur le parking de la piscine de Staufen (à la sortie de la ville vers Munstertal).

Retour à Colmar vers 18 h

Guide : René Schmitt

Pour comprendre la grille de cotation, cliquer ici

Staufen im Breisgau

commentaires

Mercredi 19 août - Randonnée vers le Markstein, depuis Saint-Amarin

Publié le 14 Août 2015 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Mercredi 19 août - Randonnée vers le Markstein, depuis Saint-Amarin

Le Club vosgien de Colmar vous propose ce mercredi 19 une randonnée au départ de Saint-Amarin.

  • Itinéraire : Saint-Amarin, le Haag, Storkenkopf, Hundsrucken, le Markstein, retour par le Stockenberg
  • Distance : 21 km
  • Dénivelé cumulé : 1000 m
  • Durée de la marche : 7 h
  • Marche assez difficile (niveau 4 sur 5) ; dénivelé important, mais court, vers le Haag et Storkenkopf
  • Équipement : chaussures de randonnée, vêtements adaptés à la saison
  • Repas tiré du sac.

Rendez-vous à 8 h 30 sur le parking Dreyfus à Colmar, pour covoiturage

Retour à Colmar vers 18 h 30

Guide : Pierre Wiss, avec Dany Thomann

Pour comprendre la grille de cotation, cliquer ici

© GEOPORTAIL - Cliquer pour agrandir

© GEOPORTAIL - Cliquer pour agrandir

commentaires

Mercredi 19 août - Le col du Calvaire, l'étang du Devin, Lapoutroie, avec les séniors

Publié le 11 Août 2015 par Club vosgien Colmar dans Séniors

© GEOPORTAIL - Cliquer pour agrandir

© GEOPORTAIL - Cliquer pour agrandir

Le 19 août, la sortie des séniors du Club vosgien nous conduira au col du Calvaire d'où nous nous dirigerons vers l'Étang du Devin en passant par les fermes du Surcenord.

Le repas sera pris à l'auberge « Étang du Devin » d'où nous rejoindrons Lapoutroie par Kébespré, les Mérelles.

  • Marche facile (niveau 2 sur 5)
  • Équipement : bâtons et bonnes chaussures sont vivement conseillés
  • part du bus : 8 h au garage Kunegel, 8 h 15, Place de la Gare de Colmar et Place Saint-Joseph.
  • Le bus nous reprendra à 17 h 30 à Lapoutroie
  • Les inscriptions (24 €) ont lieu à l’agence LK-Tours, Passage Saint-Martin à Colmar, le jeudi 13 août à partir de 9 h

Les accompagnatrices sont : Marcelle Alayrangues, Christiane Oberzusser, Marie-Odile Stocker, Jeanine Ulmer

Pour comprendre la grille de cotation, cliquer ici

commentaires

Mercredi 12 août - Randonnée au Kemberg

Publié le 9 Août 2015 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Saint-Dié-des-Vosges, depuis les Roches Saint-Martin

Saint-Dié-des-Vosges, depuis les Roches Saint-Martin

Direction Saint-Dié-des-Vosges ce mercredi 12, pour une randonnée sans difficulté, dans le massif du Kemberg.

  • Itinéraire : col d'Anozel, roche de l'Enclume, Ronde Tête, roches Saint-Martin, roche du Kiosque, roche de la Pierre percée, roche du Champignon, roche d'Anozel, mine de cuivre d'Anozel
  • Distance : 16 km
  • Dénivelé cumulé : 550 m
  • Durée de la marche : 5 h 30
  • Marche de difficulté moyenne (niveau 3 sur 5)
  • Équipement : chaussures de randonnée, vêtements adaptés à la saison
  • Repas tiré du sac.

Rendez-vous à 8 h 30 sur le parking Dreyfus à Colmar, pour covoiturage

Retour à Colmar vers 18 h

Guide : Denis

Pour comprendre la grille de cotation, cliquer ici

La Roche du Champignon

La Roche du Champignon

© GEOPORTAIL - Cliquer pour agrandir

© GEOPORTAIL - Cliquer pour agrandir

Le profil de la randonnée du 12 août

Le profil de la randonnée du 12 août

Le départ de la randonnée est prévu au col d'Anozel, Croix-Saint-Georges (entre Saulcy-sur-Meurthe et Taintrux) à 9 h 30.

Le col d'Anozel, entre Saulcy-sur-Meurthe et Taintrux

En savoir davantage..

 

Saint-Dié-des-Vosges

La ville a été dénommée la « marraine de l’Amérique » par un journaliste de New York, au début du XXe siècle. La première carte du Nouveau Monde a été conçue par un cénacle de cinq savants, surnommé le « Gymnasium vosagense » dont le cartographe Martin Waldseemuller.

Reconnaissant le mérite d’Amerigo Vespucci qui le premier a reconnu que les terres nouvellement découvertes par Christophe Colomb étaient non pas les Indes ou l’Asie, mais véritablement une nouvelle partie du monde, ils ont qualifié le nouveau continent America, dans une petite publication à Saint-Dié : la « Cosmographiae Introductio » qui accompagnait deux cartes, une mappemonde murale géante en douze feuilles imprimées, et une planche imprimée en douze fuseaux à découper et à fixer sur une boule en bois, afin de réaliser un globe terrestre de poche. Le seul exemplaire original subsistant de nos jours de la carte murale universelle est aujourd’hui exposée dans le bâtiment Jefferson de la bibliothèque du Congrès américain, à Washington.

Le Festival International de Géographie (50000 visiteurs) s'inscrit dans la continuité des géographes de 1507.

 

Extraits d'un article décrivant le Massif du Kemberg

Le Kemberg

(prononcez "Kanbère") Il a existé différentes orthographes : Kemberg (1588), Camberg (1599), Montagne de Camberg (1737), Forêt de Cambert (1771), Kambert (XIXe siècle).

 

(Saint) Dié, c' est "le Bonhomme", "Déodat" ou "Dieudonné"

Le bonhomme Dieudonné familier du Kemberg a fondé sous la Roche Saint-Martin en 669 un lieu de rassemblement chrétien des hommes de la montagne en amont. En montant au-delà des sources du Petit-Saint-Dié vers les Roches Saint-Martin, il existait selon la mémoire des anciens qui en ont vu les ruines, un vieux moutier (monastère), havre de repos du pieux bonhomme, fondateur du ban et de ses premiers fidèles retirés des charges.

 

Saint Martin

Il est le saint vénéré par le bonhomme fondateur du ban. Les religieux martiniens ont été des moines rigoristes et iconoclastes préférant la parole écrite, ils ont combattu avec vaillance pour la foi chrétienne, détruit les idoles païennes et apporté l'évangile aux pauvres avant de s'assoupir dans leurs monastères. Leur chef Martin est lui-même un ancien officier romain devenu protecteur des pauvres. Mais ici, de façon surprenante, saint Martin tout en étant judicieusement mis à part du Kemberg, commande aussi à tout un monde chtonien (en rapport avec le monde souterrain, l'enfer), il est le patron des nains et des richesses minières de la vallée.

 

Le Kemberg

C'est le sanctuaire des nains des vallées et des profondeurs faillées de tout le ban montagnard. En celte et en ancien français, le verbe proche du toponyme signifie agripper, saisir, piquer, voler. Les populations celtes gardent l'idée que la rivière et d'autres entités mystérieuses saisissent, entrainent les terres et les roches, déblayent lentement et sélectivement les vallées. Les nains, sortes d'esprits des morts, vivent sous la terre. Ils piquent, volent, dérobent sans pitié les choses de valeur. Leur présence bien souvent invisible aux non-inspirés expliquait ainsi les richesses minières selon le critère des anciennes populations.

 

La mine de cuivre d'Anozel

L'activité des mines est très ancienne, probablement antérieure aux premières traces écrites du Xe siècle et aux archives de la fin du Moyen Âge. L'extension et la diversité géographiques des installations minières a changé au gré des siècles. Un acte de Gérard, évêque de Toul, rappelle les droits de l'évêque à posséder une part d'un dixième, c'est-à-dire une dîme spéciale sur les produits de l'activité minière et le tiers de la seigneurie de justice.

Par un vol inédit à Anozel vers 1440, nous connaissons la distribution des parts aux propriétaires et seigneurs. Les ouvriers déposaient les diverses parts imposées sur un pré attenant aux installations le jour prescrit en fin de saison et les laissaient jusqu'à ce que les seigneurs les fassent enlever par leur soin. Si les seigneurs de Saulcy et Taintrux furent prompts à enlever leur part, des maraudeurs alsaciens passant opportunément à proximité de la fonderie en inactivité quelques jours plus tard saisirent avec bonheur celle délaissée par les riches chanoines de Saint-Dié. Ils embarquèrent les plaques de cuivre dans leur charrois vers l'Aussaye. Mais les commis des chanoines oublieux des vagues échéances s'en aperçurent quelques jours plus tard et firent valoir les droits du chapitre en diligentant une enquête.

 

L'intégralité du texte, en cliquant ici.

Crédit : Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Massif du Kemberg de Wikipédia

commentaires

Lundi 10 août - Au Muséum d'Histoire naturelle de Colmar

Publié le 8 Août 2015 par Club vosgien Colmar dans Divers

Lundi 10 août - Au Muséum d'Histoire naturelle de Colmar
commentaires

C'était en juillet, avec les randonneurs

Publié le 6 Août 2015 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

C'était en juillet, avec les randonneurs

Mercredi 1er : vers le Frankental et le Hohneck

Les randonneurs se sont réjouis de se rendre sur les crêtes des Vosges pour éviter la canicule en plaine d'Alsace.

 

Dans la fraîcheur matinale les dix-neuf ont entamé la marche du Gaschney vers le Frankenthal. La pause banane était nécessaire avant la rude montée (dénivelé de 280 mètres ) vers le col du Falimont. Celle-ci s'est effectuée à rythme réduit pour admirer le très beau paysage avec vue sur la petite tourbière du Frankenthal et les rochers de la Martinswand.

 

L'après-midi les randonneurs ont découvert les sentiers côté lorrain des Vosges où les chemins présentaient nettement moins de difficultés.

 

La descente par le col du Collet et par le vallon du ruisseau Chitelet a emmené les randonneurs jusqu'à la tourbière de Faignes-sous-Vologne. Cette tourbière bombée, relique de l'époque post-glaciaire, est traversée par la rivière de la Cleurie.

 

Au lac de la Lande une photo souvenir fut prise par Michèle. Ce lac, construit en 1983, dans le but de produire de l'électricité alimente les canons à neige des pistes de la station de ski de La Bresse-Hohneck. Le lac est traversé par la Moselotte.

 

En arrivant au sommet du Hohneck les randonneurs en ont profité pour s'alimenter en eau. Pendant la descente vers le Gaschney, ils ont admiré les Sptitzköpfe et le lac de Schiessrothried.

 

C'est ainsi que les marcheurs, satisfaits de cette randonnée qui leur a donné à voir de beaux paysages, ont terminé heureux ce parcours de de 20 km.

 

Texte : Michel ; photos : Michèle, Michel et Denis, voir ci-dessous le diaporama (10 photos)

C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs

Mercredi 8 : Ferrette et Wolschwiller

Le faible nombre de participants (neuf personnes) à cette sortie s’explique peut-être par le changement d’habitude : déplacement dans le massif jurassien et une météo caniculaire les jours précédents.

La journée a commencé par une rapide présentation du massif jurassien. Il est de type jurassique, calcaire, de l’ère secondaire (-200 millions à -120 millions d’années).

Ce massif en forme de croissant s’étend de la Savoie à proximité de Zurich et mesure environ 340 km de long et 75 km dans sa partie la plus large. Pour nommer son relief, on utilise des noms communs (mont, val, cirque…) mais aussi des noms particuliers (crêt, reculée, cluse…).

Les sommets culminent dans le Sundgau à 832 m pour atteindre 1721 m au Crêt de la Neige dans l’Ain. Huit sommets dépassent 1600 m. Son sous-sol comporte de nombreuses cavités. C’est pourquoi, nous avons des grottes (Osselle, Baume-les-Messieurs…) des gouffres (de Poudrey…), des failles (plusieurs rivières disparaissent dans le sous-sol et réapparaissent en aval à plusieurs kilomètres).

Ce sous-sol sécrète divers sédiments tels que la chaux, le sel (sel gemme de Salins-les-Bains) ou crée des tufières en sortant du massif au contact des végétaux (Baume-les-Messieurs…).

C’est une région de forêts et de prés au climat relativement rude renommée pour la froidure des hivers (Mouthe, La Brévine en Suisse) et le niveau de pluviométrie (jusqu’à 2,50 m de précipitations au-dessus de 1200 m.

Sa renommée n’est plus à faire pour la qualité de ses fromages qui garnissent les tables de nos repas (comté, gruyère, morbier, tome du Jura, mont d’or ou vacherin, bleu de Gex, cancoillotte, vache qui rit…)

Cette journée a été scindée en deux étapes :

  • Autour du château de Ferrette et de la grotte des nains ;
  • Au départ de Wolschwiller en direction de la frontière franco-suisse que nous avons longée sur 5 km sur des sentiers escarpés qui nous ont permis d’avoir de magnifiques panoramas sur la Suisse pour arriver en son extrémité en Suisse à Burg.

Les photos jointes permettent de donner une idée sur la météo du jour (légère ondée et passage à une journée ensoleillée), sur les points de vue, sur l’heure de passage à Burg et sur les règles imposées par nos amis Suisses aux Français pratiquant la contrebande des capitaux !

Texte et photos : Guy, voir ci-desous le diaporama (11 photos)

C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs

Mercredi 15 : Autour de Saverne

Cette randonnée méritait un compte rendu spécial, déjà publié le 1er août.

Pour le revoir, cliquer ici.

L'itinéraire de la randonnée du 15 juillet

L'itinéraire de la randonnée du 15 juillet

Mercredi 22 : de Mittlach à la Grande Crête

Treize randonneurs se sont retrouvés pour une longue et prometteuse balade : 21,5 km et 1050 mètres de dénivelé.

C'était sans compter sur les menaces d'orage. L'objectif est donc raisonnablement revu à la baisse : pas question de nous retrouver sur la crête et sous l'orage.

Le parcours corrigé a donc été : Mittlach (chapelle de Kolbenwasen), Altenweiher, Rainkopf, Rothenbachkopf, Steinwasen, Leibelthal, point 48-7.

Sans oublier une petite razzia sur les myrtilles !

13,5 km et 800 mètres de dénivelé.

Le temps de reprendre les voitures... la pluie arrivait.

Texte et photos : Denis, voir ci-desous le diaporama (7 photos)

C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
L'itinéraire de la randonnée du 22 juillet

L'itinéraire de la randonnée du 22 juillet

Mercredi 29 : l'Ungersberg

- pas de compte rendu -

Photos : Denis, voir ci-desous le diaporama (8 photos)

C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
C'était en juillet, avec les randonneurs
commentaires
1 2 > >>