> L'actualité du Club vosgien de Colmar

Randonnée dans le massif du Hohneck - mercredi 30 septembre 2020

Publié le 25 Septembre 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le club vosgien de Colmar vous propose, le mercredi 30 septembre, une randonnée dans le massif du Hohneck.

- Itinéraire : Gaschney - Frankenthal - Cascades Stolz Ablass - Col de la Schlucht - Col du Wormspel - Lac du Schissrothried - Gaschney

- Distance : 17,5km

- Dénivelé : 950m

- Durée de la marche : 6h30

- Difficulté : 3/5

- Repas tiré du sac

Equipement recommandé : vêtements adaptés à la saison, chaussures et bâtons de randonnée.

Rendez-vous, place du Capitaine Dreyfus à Colmar pour covoiturage, départ à 8h30 Retour à Colmar vers 17h45

Règles sanitaires de la randonnée pédestre : covoiturage avec port du masque ; respect des distanciations physiques et des gestes barrières (les consignes seront données sur place).

Guide : André WIRTH  06 85 21 73 77

commentaires

Sorties séniors, le Mercredi 30 septembre 2020, dans le massif des Immerlins

Publié le 21 Septembre 2020 par CV Colmar PL dans Séniors

Lac Blanc.

Lac Blanc.

Mercredi 30 septembre, le Club Vosgien de Colmar propose aux Seniors une randonnée de demi-journée dans le massif des Immerlins.

L’itinéraire sera le suivant : Auberge Le Blancrupt, Gazon l’Hôte, les Immerlins, les Terrasses du Lac, Lac Blanc par le sentier panoramique. Au départ, un joli sentier en balcon offre une vue magnifique sur la vallée du canton vert. 
La durée de la marche est de 3 h, distance environ 8 km, niveau 2/5. Equipement : chaussures et bâtons de randonnée.

Le départ du car est fixé à 13 h au garage Kunegel, 13 h 15 à la gare et arrêt place St. Joseph ; le retour est prévu à 17 h 30 au parking du Lac Blanc. 

Attention : Les inscriptions (11.- euros) ont lieu au siège des Voyages Kunegel, 42, Rue des Jardins à Colmar, jeudi 24 septembre, de 9 h à 10 h, 1 personne par inscription.

Règles sanitaires : port du masque obligatoire pour les inscriptions et dans le car pendant le transport. Respect de la distanciation physique et des gestes barrières (consignes données sur place).

Les accompagnateurs sont : J. Gley, Christiane, Marie-Odile, et Berthe 

commentaires

C'était le mercredi 16 septembre avec les randonneurs à la redécouverte des Donons

Publié le 20 Septembre 2020 par Club vosgien Colmar

Ciel bleu immaculé, après une bonne heure de route, nous démarrons notre randonnée à Wackenbach.
Montée régulière par des sentiers ombragés jusqu'au col entre les deux Donons empruntés depuis la protohistoire.
Après une courte pause, direction le petit Donon. Nous avançons au milieu des stèles des soldats français et allemands tombés entre le 14 et le 21 août 1914 (de l'ordre de 2000 morts). Belle vue sur l'Alsace et la Lorraine.
Retour au col pour notre pique-nique, et ascension du sommet du grand Donon (1008m). Nous profitons de ce cadre magique, riche en histoire avec une vue à 360° sur toute la région.
Dans ce lieu imprégné de mythologie, comme nos ancêtres au moyen âge, nous nous surprenons à implorer le dieu Mercure, si omniprésent sur cette cime, à se montrer un peu moins présent dans nos thermomètres pour adoucir notre chemin du retour.
A peine les premiers mètres de la descente parcourus, les premières gouttes nous incitent à nous mettre à l'abri sous le temple sommital ou sous un surplomb gréseux.
Après 20 mn de pluie et de grêle, la température étant devenue plus clémente (merci Mercure), nous reprenons notre marche.Le sentier rectangle rouge, bien balisé nous mène au col du Donon puis jusqu'à Wackenbach, à travers bois au dessus du village de Grandfontaine, cité minière depuis la préhistoire, et qui a vu s'affronter les comtes de Salm et Jacques de Lorraine au 13e siècle pour la possession de son minerai de fer.7 km, remontée de 800 m en dénivelé et 3 millénaires dans le temps.Quelle riche randonnée!
 
 
Jean Charrier.
Le Petit Donon
Le Petit Donon

Le Petit Donon

La photo traditionnelle au sommet du Donon

La photo traditionnelle au sommet du Donon

Les mêmes après l'orage

Les mêmes après l'orage

commentaires

Sorties sénior, c'était mercredi 16 septembre 2020, de Soultzmatt à Wintzfelden.

Publié le 20 Septembre 2020 par CV Colmar PL dans Séniors

de Soultzmatt à Wintzfelden.

de Soultzmatt à Wintzfelden.

La randonnée de ce jour avec notre guide Jean-Paul démarre à Soultzmatt. Ce village bénéficie de la notoriété de ses eaux et de ses vins. Commune nommée " gardienne de la Vallée Noble " en raison de la présence au XVIème siècle d'une soixantaine de familles nobles. En sortant du village nous prenons une petite montée qui nous fait rapidement marcher à l'ombre des arbres que nous apprécions vu le temps chaud digne d'un mois d'août. Nous prenons la direction du Val de Pâtre en empruntant le chemin de croix. L'origine de ce chemin remonte à 1778. Les croix ont été financées par de pieux et généreux vignerons de Soultzmatt en reconnaissance à la Vierge Marie, invoquée pour la protection des récoltes. Nous nous arrêtons un moment à la chapelle Notre Dame de Schaefertal, mentionnée dès le XIIIème siècle à l'emplacement d'un ancien ermitage et située dans une clairière bucolique qui fait partie depuis 2011 des lieux mythiques. Mythique parce qu'elle est devenue lieu de pèlerinage au XIIIème siècle, suite à un miracle, quand la Vierge Marie fit jaillir une source sauvant un berger et son troupeau de la sècheresse. La source coule toujours et alimente la fontaine devant la chapelle.

Nous reprenons notre marche en direction du cimetière roumain. Pendant la première guerre mondiale l'Allemagne en guerre contre la Roumanie, alliée à la France fait de nombreux prisonniers roumains les obligeant à travailler sur le front français dans des conditions difficiles. c'est ainsi que 687 soldats roumains trouveront la mort en Alsace.

Encore un petit arrêt aux ruines du Couvent du Schwarzenthann. Ce couvent occupé par des religieuses augustines venant de l'abbaye de Marbach. Sur le site on peut découvrir l'enceinte de l'église, un puits. Notre balade se termine à Wintzfelden, annexe administrative de Soultzmatt qui tire son nom du moine Wingolt du monastère de Lautenbach, qui défricha l'endroit.

47 participants, parcours de 9,7 km avec un dénivelé cumulé de 450m.

Texte et photos: Suzy

Sorties sénior, c'était mercredi 16 septembre 2020, de Soultzmatt à Wintzfelden.
Sorties sénior, c'était mercredi 16 septembre 2020, de Soultzmatt à Wintzfelden.
Sorties sénior, c'était mercredi 16 septembre 2020, de Soultzmatt à Wintzfelden.
Sorties sénior, c'était mercredi 16 septembre 2020, de Soultzmatt à Wintzfelden.
Sorties sénior, c'était mercredi 16 septembre 2020, de Soultzmatt à Wintzfelden.
Sorties sénior, c'était mercredi 16 septembre 2020, de Soultzmatt à Wintzfelden.
Sorties sénior, c'était mercredi 16 septembre 2020, de Soultzmatt à Wintzfelden.
Sorties sénior, c'était mercredi 16 septembre 2020, de Soultzmatt à Wintzfelden.
Sorties sénior, c'était mercredi 16 septembre 2020, de Soultzmatt à Wintzfelden.
Sorties sénior, c'était mercredi 16 septembre 2020, de Soultzmatt à Wintzfelden.
Sorties sénior, c'était mercredi 16 septembre 2020, de Soultzmatt à Wintzfelden.
commentaires

C'était le mercredi 9 septembre avec les randonneurs

Publié le 19 Septembre 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

C'était le mercredi 9 septembre avec les randonneurs
C'était le mercredi 9 septembre avec les randonneurs
C'était le mercredi 9 septembre avec les randonneurs
C'était le mercredi 9 septembre avec les randonneurs
C'était le mercredi 9 septembre avec les randonneurs
commentaires

C'était le mercredi 26 août 2020 au Taennchel avec les randonneurs

Publié le 18 Septembre 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le Taennchel est célèbre pour ses formations rocheuses imposantes et pittoresques. Ce sont des roches gréseuses avec des rochers fantastiques qui ont attiré l'attention des hommes et des légendes de géants, d'esprits, de fées. Partis à 24 de la Verrerie antérieure sous le refuge du Schelmenkopf, où l'on peut se garer, nous rejoignons par un chemin assez raide le refuge du club vosgien de Ribeauvillé.

Puis nous entamons par le sentier balisé croix bleue la montée vers la crête où nous retrouvons le sentier de crête rectangle jaune vers l'est, longeant la vallée de Sainte- Marie-aux-Mines.

On passe successivement devant les Trois Petites Tables, curieuse roche percée à jour, puis les Trois Grandes Tables, imposante formation de 3 rochers, dont l'un d'eux est le fameux rocher de l'anneau (969m), où l'on accède par un escalier et des crampons en fer. On y trouve un anneau , auquel, selon la légende, on amarrait les bateaux alors que la plaine du Rhin constituait un immense lac. Inscription humoristique dédiée à Noé (de 1879).

Nous marchons vers l'abri Kutzigbuech où nous profitons d'une pause pour prendre la pose photo grâce à un aimable touriste randonneur. Nous poursuivons par le Rammelfelsen, plateau de rochers en saillie, et le Rammelstein, point culminant du Taennchel (992m). On emprunte ensuite la crête par le rocher des reptiles dont le rocher du crocodile et c'est là que la vue est absolument remarquable sur la vallée de Sainte- Marie-aux-Mines.

Enfin apparaît le rocher des géants dont la face nord ressemble à une tête de géant. La légende veut que, depuis ce rocher, des fées avaient jeté un pont jusqu'à la roche du Chalmont, de l'autre côté du Val de Lièpvre, d'où aussi le nom de roche des fées. On suit les balises anneau rouge et on longe le "mur païen" vers le Sud. Ce grand mur, très long (plus de 2km) appelé faussement "mur païen" a suscité différentes explications, mais il ne s'agit sans doute que d'un mur de démarcation, d'époque moderne.

Ce versant du Taennchel antérieur nous mène au rocher des Titans, roche-borne de l'ancien "Glaserbezirk" qui porte en relief les armes des Ribeaupierre, anciens patrons des verriers de l'époque avec les lettres GLB.

Nous arrivons au rocher de la Paix d'Udine (885m) au bout du Mur dit Païen, rocher en forme d'autel, qui avec sa magnifique vue sur la plaine du Rhin, nous permet de tirer le repas du sac sous un beau soleil. La Paix d'Udine ou traité de Campo Formio en 1797, victoire de Bonaparte, général en chef de l'armée française en Italie, sur les Autrichiens. Ce rocher commémore le traité où plusieurs habitants de Ribeauvillé sont montés au Taennchel pour graver ici cette date du 22 brumaire de l'an VI et leurs initiales.  

Nous repartons en descendant un sentier agréable, puis un chemin forestier entouré de genêts à balai vers le carrefour du brigadier Denny, qui aurait planté un Séquoia en1856 pour célébrer la naissance du prince impérial, fils de Napoléon III et de l'impératrice Eugénie. Arrive le carrefour du cerisier noir (plus justement merisier) surtout connu du fait de sa situation à la croisée des chemins entre Ribeauvillé et ses châteaux, Thannenkirch et le Taennchel et enfin le carrefour Hasenclever (715m) avec son abri du Taennchel.

De là, après une pause, nous repartons par le chemin croix bleue qui contourne la Grande Verrerie qui fut fondée vers 1687 par des ouvriers venus de Savoie, de Suisse, de Forêt- Noire et d'Autriche. Après l'épuisement du bois pour la fabrication du verre, fut créée la Verrerie neuve ou Verrerie postérieure vers 1708, alors que la première était déjà appelée Vieille Verrerie dès 1734. La fabrication cessa dès avant la Révolution française.

A l'arrivée, après 15km et 400m de dénivelé, nous nous sommes arrêtés au refuge du Club Vosgien du Schelmenkopf pour nous désaltérer et nous rafraîchir. La dernière descente vers le parking plus bas a été l'occasion de partager les impressions avec une touriste de Vendée ravie d'avoir découvert les Vosges. 

Rocher des anneaux (3 grandes tables)

Rocher des anneaux (3 grandes tables)

Les 3 petites tables

Les 3 petites tables

Rocher des reptiles

Rocher des reptiles

La fine équipe des 24 à l'abri Kutzigbuech

La fine équipe des 24 à l'abri Kutzigbuech

Abri du Hasenclever

Abri du Hasenclever

commentaires

Randonnée au lac Titisee - Mercredi 23 septembre 2020

Publié le 17 Septembre 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le club vosgien de Colmar vous propos, le mercredi 23 septembre, une randonnée à partir du parking entre Hinterzarten et le lac Titisee.

• Itinéraire : Lafette – Heiligenbrunnen – Lac Titisee – Mathislesweiher – Tourbière Hinterzarten - Lafette

• Distance : 21 km

• Dénivelé cumulé : 400 m

• Durée de marche : 6h 1/2 environ

• Marche de difficulté moyenne : niveau 3 sur 5

• Équipement : chaussures de randonnée, bâtons de randonnée, vêtement de pluie

• Repas tiré du sac (mais aussi restauration rapide possible au lac Titisee)

Rendez-vous à 8 h 30 au parking Dreyfus à Colmar pour covoiturage - Retour à Colmar vers 19 h 30

Règles sanitaires de la randonnée pédestre : covoiturage avec port du masque, respect
des distanciations physiques et des gestes barrières (les consignes seront données
sur place).

Guides : Michel REBERT et Patrick MEYER

Randonnée au lac Titisee - Mercredi 23 septembre 2020
Randonnée au lac Titisee - Mercredi 23 septembre 2020
commentaires

Randonnée des deux Donons - mercredi 16 septembre 2020

Publié le 11 Septembre 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le club vosgien de Colmar vous propose, le mercredi 16 septembre, une randonnée aux deux Donons.

- Itinéraire : Wackenbach, col entre les deux Donons, Petit Donon, Grand Donon, Col du Donon, Wackenbach

- Distance : 17 km

- Dénivelé : 770 m

- Durée de la marche : 6 h

- Difficulté : 3/5

- Repas tiré du sac

Equipement recommandé : vêtements adaptés à la saison, chaussures et bâtons de randonnée.

Rendez-vous, place du Capitaine Dreyfus à Colmar pour covoiturage, départ à 8h30 Retour à Colmar vers 17h30.

Règles sanitaires de la randonnée pédestre : covoiturage avec port du masque ; respect des distanciations physiques et des gestes barrières (les consignes seront données sur place) ;

Guide : Jean CHARRIER 06 03 04 39 99

 

Randonnée des deux Donons - mercredi 16 septembre 2020
Randonnée des deux Donons - mercredi 16 septembre 2020
Randonnée des deux Donons - mercredi 16 septembre 2020
commentaires

Sortie séniors, le Mercredi 16 septembre 2020, les coteaux de Soultzmatt

Publié le 7 Septembre 2020 par CV Colmar PL dans Séniors

 la cité viticole de Soultzmatt, gardienne de la Vallée Noble.

la cité viticole de Soultzmatt, gardienne de la Vallée Noble.

Le Club Vosgien de Colmar propose aux seniors, mercredi 16 septembre 2020, une randonnée dans la vallée boisée, verdoyante de prés et de coteaux de Soultzmatt, dite également la « vallée noble ».

Itinéraire : Soultzmatt – Val du Pâtre – Cimetière roumain – ruines du couvent de
Schwartzenthann – Wintzfelden.

Distance : 8,5 km
Durée de marche : 3 heures
Indice de difficulté : 2/5 (marche facile)

Equipement : chaussures et bâtons de randonnée recommandés, vêtements adaptés
pluie / soleil.

Le départ du car est fixé à 13 h au garage Kunegel, 13 h 15 à la gare et arrêt place St-Joseph. Le prix est de 7 €.

Attention : les inscriptions auront lieu au siège des Voyages Kunegel, 42 rue des jardins à Colmar, de 9 h à 10 h, jeudi 10 septembre 2020. 1 personne par inscription.

Règles sanitaires : port du masque obligatoire dans le car pendant le transport. Respect des distanciations physiques et des gestes barrières (consignes données sur place).

Les guides seront : Jean-Paul Gulmann, Christiane et Marie-Odile.

commentaires

C'était le dimanche 23 août à la tête des Faux

Publié le 7 Septembre 2020 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

Six participants ont pris part à cette randonnée mémorielle.
Un rappel historique évoque les origines de la guerre de 1914-18 qui remontent à la défaite française de 1870. Cette défaite s'est soldée par la perte de l'Alsace-Moselle annexée à l'Empire allemand.
Le prince héritier du trône d'Autriche-Hongrie est assassiné à Sarajevo en juin 1914.
Le jeu des alliances diplomatiques entraîne une succession de déclarations de guerre. L'Allemagne déclare la guerre à la France le 3 août 1914 : 200 000 Alsaciens-Mosellans sont mobilisés sous l'uniforme allemand.
La tête des Faux est un sommet culminant à 1208 mètres. C'est un point d'observation qui domine les vallées de Kaysersberg, de Sainte Marie-aux-Mines ainsi que le col du Bonhomme et la vallée de la Meurthe.
Les allemands ont des facilités pour acheminer le matériel et construire des ouvrages militaires en béton grâce au train de Colmar à Lapoutroie dont la gare se situe à deux kilomètres de la tête des Faux.
Les troupes françaises sont loin de leurs bases arrières ce qui les obligent à parcourir un long et pénible chemin pour approvisionner les lignes de combat.
Nous partons pour l'étang du devin, c'est un cirque glacière en voie de comblement.
Au Moyen Age un devin, Colin, y résidait. La légende veut également que des sabbats de sorcières s'y tenaient, d'où le nom allemand Hexenweier ou étang des sorcières.
Ici se trouve, à l'abri des tirs d'artillerie, une grande construction en béton ayant abrité les machines du camp allemand : un groupe électrogène, des pompes à eau, ainsi que des cuisines.
Après une grimpée de deux cents mètres nous arrivons au terminus du téléphérique venant de Lapoutroie.
C'est aussi le départ de deux tranchées maçonnées et couvertes abritant l'une le funiculaire et l'autre un cheminement piétonnier menant à la tête des Faux.
Les allemands occupent le sommet début août. Les français prennent le sommet début décembre.
Des combats meurtriers ont lieu les 24 et 25 décembre 2014 et le 21 février 2015. Les français resteront maîtres du sommet durant le reste de la guerre.
Nous descendons sur le flanc ouest, en secteur français, pour arriver au cimetière Duchesne, camp arrière francais et nécropole nationale. 408 soldats français, dont le commandant Duchesne y sont enterrés.
Nous cheminons sur le versant sud pour arriver à d'importants vestiges de la gare intermédiaire « König Ludwig », en secteur allemand.
Le chemin nous ramène à notre point de départ via l'étang du devin et deux cimetières allemands désaffectés.

C'était le dimanche 23 août à la tête des Faux
commentaires
1 2 > >>