> L'actualité du Club vosgien de Colmar

10 - CHARTE du RANDONNEUR.

Publié par CV Colmar in Divers

La randonnée est un loisir qui nous rapproche de nous-mêmes, des autres et de la nature. 

Article 1 : La présente charte du randonneur s'applique à toute personne participant aux activités et sorties pédestres effectuées dans le cadre du Club Vosgien de Colmar. La reconnaissance de cette charte est un préalable à toute participation. 

Article 2 : Quel que soit le niveau des participants, les activités de marche ne visent pas la performance, ni l'exploit sportif, ni l'esprit de concurrence. Il s'agit de rencontres conviviales, à la découverte de sites, de paysages et de milieux culturels, tout en améliorant notre santé et notre qualité de vie. 

Article 3 : Le marcheur doit disposer d'une condition physique clairement adaptée à la difficulté de la sortie (dénivelé, durée, intensité, météo, etc.). 

Article 4 : Le marcheur est tenu de se munir d’un équipement approprié : Bonnes chaussures de  marche, bâtons de randonnée recommandés, vêtements adaptés à la saison, au milieu, à la météo ; dans le sac à dos : protections contre le soleil, la pluie ou le froid, boisson, petit sac poubelle, ses médicaments (habituels et saisonniers, contre les piqûres d'insectes par ex.) 

Article 5 : Le marcheur accepte et applique les règles de sécurité : 
- Ne pas dépasser guide(s) et accompagnateur(s) qui ouvrent la marche,
- Ne pas perdre de vue le groupe et s'attarder derrière le guide qui ferme la marche (serre-file),
- En cas de perte de contact avec le groupe, la personne égarée s'arrête sur le sentier,
- Veiller à respecter le tracé des sentiers et à ne pas emprunter de raccourcis,
- En cas de besoin naturel, laisser le sac au bord du sentier et avertir un autre marcheur,
- Eviter de mettre les pointes des bâtons de randonnée en arrière, ce qui présente un danger
  pour les autres.

Article 6 : Le marcheur est respectueux des autres, du bien d'autrui et de la nature : 
- Il ne s'impose pas et reste courtois avec les autres usagers de la nature,
- Il reste sur les sentiers pour ne pas piétiner la végétation ou faire des dégâts, préserve la
  sécurité et protège la forêt,
- Il n'abandonne pas de déchets dans la nature. Mieux, il ramasse et remporte dans un sac
   plastique les déchets abandonnés et trouvés lors d'une randonnée, 
- Il préserve les marquages et balisages, en signale les anomalies et ne touche pas aux
  aménagements de parcours. Il referme les clôtures et barrières qu'il pourrait franchir,
- Il ne se fait pas accompagner par son animal de compagnie,
- Il respecte la faune et la flore. Il ne cueille pas de plante protégée. Il est discret : les animaux
  sauvages ne sont pas habitués à entendre nos bruits,
- Il privilégie les transports en commun et le covoiturage.

Article 7 : Le marcheur est prudent et solidaire : 
- Il écoute les informations et recommandations du guide et en tient compte, tout en respectant
  son rythme et son expérience,
- Il gère ses efforts, s'hydrate et s'alimente régulièrement,
- Il signale au guide ou au serre-file toute personne en difficulté et apporte son aide en cas de
  besoin,
- Il communique avec ses voisins et les aide s'il le faut,
- Il demeure attentif aux autres et est tolérant quant à la diversité des pratiques de chacun.
  il respecte le travail des professionnels de la forêt,
- En cas de repas tiré du sac en ferme-auberge, il est obligatoire de consommer la boisson sur
  place.

Article 8 : Le marcheur est toujours porteur d'une pièce d'identité, de sa carte vitale et, pour les sorties à l'étranger, de sa Carte Européenne d'Assurance Maladie valide. Il est muni d'un numéro de téléphone à appeler en cas de besoin.