> L'actualité du Club vosgien de Colmar

C'était le mercredi 29 juillet avec les randonneurs, de Turckheim au col de la Schlucht

Publié le 31 Juillet 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

 
Une vingtaine de randonneurs se sont répartis sur les deux tracés proposés, partant de Turckheim vers les crêtes.
Profitant d’une agréable fraîcheur matinale, nous quittons Turckheim et son vignoble.
De beaux sentiers forestiers nous amènent au Glasborn en passant par les Trois-Epis, la Croix de Wihr et le Baerenstall.
Les pâturages du Glasborn nous offrent de très belles vues sur les villages en fond de vallée ainsi qu’une vue panoramique sur l’ensemble de la crête, nous faisant prendre la mesure du chemin à parcourir jusqu’au Col. Cela ne rassure pas forcément …ayant déjà fait 15 km et n’être qu’à mi-chemin .. mais le moral et l’envie sont bien là pour faire ce grand parcours.
De là,  nous poursuivons notre montée vers les Hautes Huttes, le lac des Truites et la crête en direction du col de la Schlucht, sans oublier un arrêt bien mérité et réparateur au chalet Erichson.
Arrivé au col et une "bière plus tard", nous prenons le bus qui nous ramène à la gare de Munster.
Le deuxième groupe a pris le même tracé jusqu’au Glasborn et a décroché sur Munster après avoir fait un beau parcours de plus de vingt kilomètres.
Nous nous retrouvons finalement tous à la gare pour prendre le train nous ramenant à Turckheim.
Merci à Pierre d’avoir géré la deuxième randonnée du jour.
Photos : Michèle, Patrick et Jean
Texte : Jean Straumann.
C'était le mercredi 29 juillet avec les randonneurs, de Turckheim au col de la Schlucht
C'était le mercredi 29 juillet avec les randonneurs, de Turckheim au col de la Schlucht
C'était le mercredi 29 juillet avec les randonneurs, de Turckheim au col de la Schlucht
C'était le mercredi 29 juillet avec les randonneurs, de Turckheim au col de la Schlucht
C'était le mercredi 29 juillet avec les randonneurs, de Turckheim au col de la Schlucht
C'était le mercredi 29 juillet avec les randonneurs, de Turckheim au col de la Schlucht
C'était le mercredi 29 juillet avec les randonneurs, de Turckheim au col de la Schlucht
C'était le mercredi 29 juillet avec les randonneurs, de Turckheim au col de la Schlucht
commentaires

Annulation de la randonnée du 2 août 2020 au Rossberg

Publié le 30 Juillet 2020 par Club vosgien Colmar dans Autres sorties

La randonnée du dimanche 2 août au Rossberg, annoncée dans le programme des activités 2020, est annulée.

commentaires

Randonnée au Thannerhubel, le mercredi 5 août  2020

Publié le 29 Juillet 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le club vosgien de Colmar vous propose une randonnée au Thannerhubel, le mercredi 5 août 2020.
- Départ : 
Thann (parking supermarché Match)

  • Itinéraire : Thann - Croix de Lorraine - Place du roi de Rome - Plan Diebold Scherrer - Col du Hundsruck - Thannerhubel - retour par les Weierlé : abri Baumann, col du Teufelsgrund, abri Zuber et station du Steinby.

  • Distance : 20 km
  • Dénivelé 950 m 
  • Temps de marche : environ 7 h 
  • Difficulté : 3+/5 - pas de difficulté particulière.

Équipement adapté à la météo de la journée et la saison. 

- Chaussures de randonnée. Bâtons de randonnée recommandés.

Repas et boisson tirés du sac. Prévoyez suffisamment d'eau.

- Rendez-vous place du capitaine Dreyfus à 8h30 pour un covoiturage avec masque.

- Retour prévu à Colmar aux environs de 18h.

Règles sanitaires de la randonnée pédestre :
Covoiturage avec port du masque ; respect des distanciations physiques et des gestes  barrières (les consignes seront rappelées sur place).

Guide : Nadia Hertzog - tél : 06 33 22 69 15

Randonnée au Thannerhubel, le mercredi 5 août  2020
Randonnée au Thannerhubel, le mercredi 5 août  2020
Randonnée au Thannerhubel, le mercredi 5 août  2020
Randonnée au Thannerhubel, le mercredi 5 août  2020
Randonnée au Thannerhubel, le mercredi 5 août  2020
commentaires

Décès d'une sympathique randonneuse du club vosgien de Colmar

Publié le 22 Juillet 2020 par Club vosgien Colmar

Le club vosgien de Colmar vous informe d'une bien mauvaise nouvelle lue ce jour dans les DNA.
Françoise Bastier dite Francette est morte dans sa 76ème année. Elle est enterrée ce jour dans la Creuse.
Nous pensons aussi à son mari Marcel, tous deux étaient des marcheurs fidèles du club vosgien de Colmar.
Nos adressons à toute sa famille nos sincères condoléances.
2008-12-30 - à Orbey

2008-12-30 - à Orbey

commentaires

C'était le 15 juillet avec les randonneurs

Publié le 20 Juillet 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Vu la météo, il était en effet inutile de faire de la route, monter à 1284m d'altitude et ne rien voir, cette sortie initialement prévue au Schauinsland en Forêt Noire, a été remplacée par une randonnée dans les forêts communales de Hattstatt et de Pfaffenheim.

C'est sous la pluie que nous sommes partis de Voegtlinshoffen. Sur la proposition de Patrick nous avons pris la direction du chantier du futur Loisium de Voegtlingshoffen, complexe touristique de 100 chambres, dont les récents travaux de terrassement ont mis à nu des marnes multicolores, arc en ciel géologique d'une exceptionnelle beauté de 235 millions d'années. 

Puis nous longeons le mur d'enceinte de l'ancienne abbaye de Marbach, prieuré occupé depuis le XII° siècle par des chanoines réguliers de Saint-Augustin.

Vendue en 1791 au cours de la révolution, son nouveau propriétaire fit démolir pratiquement tous les bâtiments de l'abbaye entre 1791 et 1806. Les deux tours de l'église le sont à leur tour en 1830.

Seuls subsistent encore la ferme et le narthex dans lequel sont organisés des concerts en période estivale.

Nous poursuivons notre chemin, à travers la forêt communale de Hattstatt en direction du col de Marbach. Le sentier nous mène vers le vallon d'Osenbuhr et son ancienne maison forestière transformée en auberge avec gîte. Le lieu a été jadis défriché par les moines de Saint-Marc et l'abbaye est toujours propriétaire des prés. Nous traversons les forêts communales de Gueberschwihr, puis de Pfaffenheim avant d'arriver au Schauenberg, lieu de pèlerinage célèbre fondé au XVe siècle.

Après la pause déjeuner, Patrick nous donne quelques explications sur la roche du Diable, qui aurait élu domicile dans les environs ; n'appréciant que fort peu la montée en puissance de la dévotion autour du Schauenberg il décidait donc de le détruire. D'après la légende, il jeta sur le sanctuaire une énorme roche qui se ramollit comme une motte de beurre. Le Diable y enfonça ses griffes afin de la retenir mais la roche tomba et roula vers l'aval du sanctuaire où elle se solidifia de nouveau. Sur le rocher en question on peut voir la trace de ses griffes, qu'il avait fort grandes ....

Nous continuons vers Pfaffenheim. L'origine de ce village remonte à la période gallo-romaine, voire celte. De l'ancienne église fortifiée ne subsistent plus que le choeur et la sacristie. Profondément transformée en 1836 puis en 1893 avec la construction d'un édifice néo-gothique, le clocher est endommagé le jour de la libération du village.

Puis à travers le vignoble, nous atteignons Gueberschwihr, village viticole avec son clocher roman du XII° siècle, seul vestige de l'église détruite en 1835. Connu dès 728, ce village fortifié était la propriété des comtes d'Eguisheim puis des Evêques de Strasbourg.

Ce n'est qu'à partir du XVIe siècle que le village prospéra grâce à la viticulture. Les maisons de vignerons, à colombage, datent du XVIe siècle.

La randonnée se termine à Voegtlinshoffen, village situé sur un plateau à 340m d'altitude. Connu dès 1188, le vignoble occupait jadis la plupart des habitants de la commune ; on y découvre aussi quelques petites industries de façonnage de bois, de fer et de textile. Aujourd'hui encore, une grande partie des habitants sont viticulteurs, le grand cru Hatschbourg et le muscat faisant la renommée de Voegtlinshoffen.

 Jean-Paul
marnes bariolées Voegtlingshoffen

marnes bariolées Voegtlingshoffen

C'était le 15 juillet avec les randonneurs
C'était le 15 juillet avec les randonneurs
C'était le 15 juillet avec les randonneurs
commentaires

Deux randonnées au choix au départ de Turckheim - mercredi 29 juillet 2020

Publié le 15 Juillet 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le club Vosgien de Colmar vous propose, le mercredi 29 Juillet 2020, deux randonnées au choix, au départ de Turckheim vers les crêtes .
Afin de respecter les règles sanitaires en vigueur, nous ne serons pas plus de dix randonneurs avec le guide, le port du masque sera obligatoire lors du covoiturage et des déplacements en transports en commun et la distanciation physique sera demandée lors de la randonnée (2m).
 
Inscription obligatoire auprès du guide Jean Straumann par SMS au 07 55 63 63 52 pour la randonnée 1 ou 2. 
 
Première Randonnée guidée par Pierre Wiss 
 
- Rendez-vous au parking Dreyfus à 8h30 pour le covoiturage
- Départ du parking Turenne à Turckheim à 8h45
- Parcours : Turckheim -Trois-Epis - Croix de Wihr - Glasborn - Munster gare où nous prendrons le train à 16h45 pour revenir à Turckheim (prévoir 3 euros)
- Distance  : 20 km
- Dénivelé : 800m
- Temps de marche : 5h30
- Difficulté : 3/5
- Equipement de randonnée - chaussures et bâtons de marche - protection contre la pluie et le soleil
- Repas et boissons tiré du sac
- Retour à Colmar pour  17h30
 
 
- Deuxième Randonnéeguidée par Jean Straumann 
 
- Rendez-vous au parking Dreyfus à 6h00 pour le covoiturage
- Départ du parking Turenne à Turckheim à 6h15 
- Parcours : Turckheim - Trois-Epis - Croix de Wihr - Wettstein - Haufenwannkopf - Lac des Truites - Crêtes - Col de la Schlucht où nous prendrons le dernier bus à15h50 pour la gare de Munster puis  le train pour Turckheim à 16H45  (prévoir 3,40 euros pour le bus et 3 euros pour le train - réduction possible à partir de 10 personnes)
 
- Distance :  28 km
- Dénivelé positif : 1300m -  négatif  : 400m
- Temps de marche : 7h30
- Niveau : 5/5  mais sans difficulté particulière 
- Equipement de randonnée - chaussures et bâtons de marche -protection contre la pluie et le soleil 
- Repas et boissons tirés du sac  (prévoir le casse croûte de 9h00 en plus et un arrêt au prévu dans une auberge dans l’après-midi )
- Retour à Colmar pour 17h30 
Deux randonnées au choix au départ de Turckheim - mercredi 29 juillet 2020
Deux randonnées au choix au départ de Turckheim - mercredi 29 juillet 2020
Deux randonnées au choix au départ de Turckheim - mercredi 29 juillet 2020
Deux randonnées au choix au départ de Turckheim - mercredi 29 juillet 2020
Deux randonnées au choix au départ de Turckheim - mercredi 29 juillet 2020
commentaires

Randonnée dans le secteur d'Andlau - mercredi 22 juillet 2020

Publié le 15 Juillet 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Amis randonneuses, randonneurs, bonjour,

Le Club vosgien de COLMAR vous propose une randonnée du programme 2020. Le mercredi 22 juillet 2020, nous pourrons découvrir le secteur d'ANDLAU à 46km de Colmar avec les châteaux du Spesbourg et du Haut-Andlau. Quatre châteaux pour veiller sur une abbaye ! 

Pour respecter les règles du déconfinement, nous ne pourrons partir qu'à 10 randonneurs avec le guide. Merci de vous inscrire en téléphonant au 06 78 57 64 97. Rendez-vous place du capitaine Dreyfus à 8h30 pour un covoiturage avec masque.

- Départ de la randonnée : parking à gauche du panneau d'entrée d'Andlau en venant de Barr-Mittelbergheim.

- Parcours : Parking entrée d'Andlau, chemin St Jacques de Compostelle, sentier viticole, chemin des espiègles, col du Crax, château d'Andlau, ruines chapelle St Anne, chemin du Schettenberg, Holtzplatz, Hungerplatz, château du Spesbourg, carrefour du Silberberg, Rocher Ste Richarde, col du Crax, Wibelsberg, parking Andlau.

- Distance : 14,6 km

- Dénivelé : 435m

- Temps de parcours : 4 heures 30

- Difficulté : 2/5

Equipement adapté à la météo et la saison. Chaussures de randonnée. Bâtons de randonnée recommandés.

Repas et boissons tirés du sac.

Règles de reprise de la randonnée pédestre : limite de 10 personnes maximum, encadrement compris en privilégiant les sentiers balisés et peu fréquentés, matériel strictement personnel, covoiturage avec masque, respecter la distanciation physique de 2 mètres minimum entre les pratiquants, respecter 1,5 mètre d'espacement latéral entre deux marcheurs de front ou en cas de croisement entre randonneurs.

Responsable: Daniel JAEGERT (Tél 06 78 57 64 97) pour inscription obligatoire.

château du Spesbourg

château du Spesbourg

château du Haut-Andlau

château du Haut-Andlau

roche insolite

roche insolite

commentaires

C’était le 8 juillet au départ de Rougemont-le-Château avec les randonneurs

Publié le 13 Juillet 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

 

Nous étions 16 randonneurs à nous être donnés rendez-vous sur le parking Dreyfus pour un départ en covoiturage vers Rougemont-le-Château.

Quelques particularités sur Le Territoire de Belfort et cette commune :

Le Territoire de Belfort est né en 1871 du traité de Francfort qui mettait fin à la guerre de 1870-1871. Il est alors appelé « arrondissement subsistant du Haut-Rhin ». L'extrême sud-ouest du Haut-Rhin autour de Belfort fut laissé à la France et ainsi séparé du reste de l’Alsace. La principale raison est que la population des environs de Belfort était majoritairement francophone. L'autre raison de la non-annexion était que les troupes prussiennes n'avaient pu prendre Belfort en raison de la résistance menée par Denfert-Rochereau, ce qui permit au gouvernement de Défense nationale de négocier la conservation de l'arrondissement au sein de la France. Le siège de Belfort a duré 104 jours du 3/11/1870 au 23/02/1871.

Avant 1871, Rougemont faisait partie du canton de Masevaux. En 1871, il devint le chef lieu de canton de la partie restée française du canton Masevaux.

Le nom de Rouge-mont (Rothenberg en allemand) fait référence aux affleurements de grès rouge des Vosges qui apparaissent. Rougemont devint Rougemont-le-Château à la suite d’une décision du Conseil municipal prise en 1873.

L’ancien château fort : C’est, en 1105 que fut érigée cette petite forteresse. Ce sont les comtes de Ferrette (Frédéric II) qui ont ordonné sa construction dans le but de défendre et de contrôler l’antique route en contrebas permettant aux hommes de rejoindre les Vosges de Langres. Le château de Rougemont est inscrit au titre des monuments historiques depuis 1996.

La chapelle Saint Catherine que l'on découvre en pleine forêt, non loin du château féodal, est la troisième construction. Celle-ci, construite à l'initiative de la famille Gaston Ehrard, industriel et maire de Rougemont, est consacrée à Sainte Catherine. L'endroit devient rapidement un lieu de pèlerinage, car l'eau de la source Sainte Catherine, située à côté de la chapelle, est réputée pour guérir les maladies des yeux.

Sainte-Catherine est fêtée le 25 novembre. Dans la tradition populaire, elle évoque :

·  Un dicton : « A la Ste Catherine, tout arbre prend racine ».

· C'est/c’était une journée dédiée aux femmes d'au moins 25 ans qui sont encore célibataires appelées : les catherinettes.

 

La journée fût placée sous trois « maitres mots » :

* La sécurité sanitaire : la plupart des participants seraient ou sont des personnes à risques !

* La bonne humeur malgré les règles de distanciation ;

* L’environnement : la découverte d’une région forestière avec des points de vue ainsi que des sentiers agréables.

Texte et photos : Guy

C’était le 8 juillet au départ de Rougemont-le-Château avec les randonneurs
C’était le 8 juillet au départ de Rougemont-le-Château avec les randonneurs
C’était le 8 juillet au départ de Rougemont-le-Château avec les randonneurs
C’était le 8 juillet au départ de Rougemont-le-Château avec les randonneurs
commentaires

C'était le mercredi 24 juin avec les randonneurs dans le Val de Villé

Publié le 11 Juillet 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Au départ de Villé, voie de passage très fréquentée au cours de son histoire par la route du sel vers Sélestat, par le vignoble barrois par l’Ungersberg et le massif du Bernstein, par le col du Kreutzweg vers le vallon d’Andlau, par le col de la Charbonnière vers Ban de la Roche, par le col d’Urbeis vers Lubine et St Dié, enfin par le col de Fouchy vers Rombach le Franc et le Val d’Argent.
Partis du parking en haut du collège de Villé, un peu difficile à trouver en raison de l’absence de panneau indicateur, la météo nous était très favorable d’autant plus que la majorité du trajet était en sous-bois.
En lisière de forêt au départ nous rejoignons la fontaine du diable (nous n’avons pas essayé de goûter son eau), puis le château de HONCOURT. Fondé en l’an 1000, ce serait plutôt une abbaye érigée par Hugon, comte de Reichenberg, sur son ancienne propriété de chasse. En 1548 l’abbé Jestetten décrit les travaux entrepris et dresse un état des lieux (une tuilerie, une forge, une métairie, une scierie une grande cave avec pressoir et une auberge avec chambre d’hôte et cheminée à la française.En 1782 sur ordre des religieuses d’Andlau l’édifice religieux d’architecture romane succomba impitoyablement à la pioche des démolisseurs. Aujourd’hui reconstruit le château est privé, mais est réservable pour des évènements…

Nous continuons notre randonnée en traversant Maisongoutte (secteur de la distillation des fruits) où nous traversons le Giessen, puis montons dans le vallon de Wagenbach pour faire une petite pause au carrefour Meisegott à côté d’une superbe fourmillère.
Nous poursuivons vers le col de Blanc Noyer (620m) et abordons la montée vers l’abri de Pransureux, vaste chalet en bois, où nous prenons notre repas tiré du sac et tirons quelques photos de groupe.
Retour au col Blanc Noyer par le lotissement, résidences secondaires hétéroclites, sur le sol d’anciens vestiges d’exploitation minière d’antimoine des gallo-romains. Nous passons à côté d’impressionnants ruchers en bordure de chemin pour monter par la crête de la Honel.
Le Club Vosgien propose la pente douce ou la pente forte pour rejoindre l’abri des alisiers. Il vaut mieux choisir la pente forte qui passe par la crête et la croix de Honel avec une très belle vue jusqu’à Villé.
Puis en contre-bas par un sentier se trouve l’abri des alisiers avec son aire de pique-nique.
Nous rejoignons l’abri de banc du forestier au col du même nom pour une pause. Puis nous nous engageons par un chemin forestier, puis un sentier vers le kiosque de Belle-Vue où un mémorial rappelle M. SENGLER, président du Club Vosgien de Villé.
Dernier sentier à gauche qui passe par le parcours de santé et nous retrouvons le parking du collège, bienheureux d’avoir parcourus 13,6 km avec un dénivelé de 486 m.

Texte et photos : Daniel Jaegert

C'était le mercredi 24 juin avec les randonneurs dans le Val de Villé
C'était le mercredi 24 juin avec les randonneurs dans le Val de Villé
commentaires

Randonnée au Schauinsland en Forêt Noire - mercredi 15 juillet 2020

Publié le 9 Juillet 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le mercredi 15 juillet 2020, le Club Vosgien de Colmar vous propose une randonnée au Schauinsland, en Forêt Noire, dont le sommet culmine à 1284m d'altitude, et situé à environ 10km au sud-est du centre ville de Fribourg-en-Brisgau.

Itinéraire : Horben Talstation - Wolfskopf - Schauinsland - Schindelmatt - Giesshübel - Eduardhöhe - Talstation.

•       Distance : 17,5 km

•       Dénivelé : 830 m

•       Durée de marche : 6 heures environ

•       Marche de difficulté moyenne : niveau 3 sur 5

•       Équipement : chaussures et bâtons de randonnée, protections contre la pluie et/ou le soleil

•       Repas tiré du sac.

Rendez-vous à 8 h 30 sur le parking du Capitaine Dreyfus de Colmar pour covoiturage - Retour à Colmar vers 17h 15.

Règles sanitaires de la randonnée pédestre : covoiturage avec port du masque ; respect des distanciations physiques et des gestes barrières (les consignes seront données sur place) ; randonnée par groupe de 10 personnes maximum.

Inscription obligatoire auprès du guide :
Jean Paul GULMANN tél 06 80 18 78 65.

Randonnée au Schauinsland en Forêt Noire - mercredi 15 juillet 2020
Randonnée au Schauinsland en Forêt Noire - mercredi 15 juillet 2020
Randonnée au Schauinsland en Forêt Noire - mercredi 15 juillet 2020
commentaires
1 2 > >>