> L'actualité du Club vosgien de Colmar

C'était le mercredi 24 juin avec les randonneurs dans le Val de Villé

Publié le 11 Juillet 2020 par Club vosgien Colmar in Randonneurs

Au départ de Villé, voie de passage très fréquentée au cours de son histoire par la route du sel vers Sélestat, par le vignoble barrois par l’Ungersberg et le massif du Bernstein, par le col du Kreutzweg vers le vallon d’Andlau, par le col de la Charbonnière vers Ban de la Roche, par le col d’Urbeis vers Lubine et St Dié, enfin par le col de Fouchy vers Rombach le Franc et le Val d’Argent.
Partis du parking en haut du collège de Villé, un peu difficile à trouver en raison de l’absence de panneau indicateur, la météo nous était très favorable d’autant plus que la majorité du trajet était en sous-bois.
En lisière de forêt au départ nous rejoignons la fontaine du diable (nous n’avons pas essayé de goûter son eau), puis le château de HONCOURT. Fondé en l’an 1000, ce serait plutôt une abbaye érigée par Hugon, comte de Reichenberg, sur son ancienne propriété de chasse. En 1548 l’abbé Jestetten décrit les travaux entrepris et dresse un état des lieux (une tuilerie, une forge, une métairie, une scierie une grande cave avec pressoir et une auberge avec chambre d’hôte et cheminée à la française.En 1782 sur ordre des religieuses d’Andlau l’édifice religieux d’architecture romane succomba impitoyablement à la pioche des démolisseurs. Aujourd’hui reconstruit le château est privé, mais est réservable pour des évènements…

Nous continuons notre randonnée en traversant Maisongoutte (secteur de la distillation des fruits) où nous traversons le Giessen, puis montons dans le vallon de Wagenbach pour faire une petite pause au carrefour Meisegott à côté d’une superbe fourmillère.
Nous poursuivons vers le col de Blanc Noyer (620m) et abordons la montée vers l’abri de Pransureux, vaste chalet en bois, où nous prenons notre repas tiré du sac et tirons quelques photos de groupe.
Retour au col Blanc Noyer par le lotissement, résidences secondaires hétéroclites, sur le sol d’anciens vestiges d’exploitation minière d’antimoine des gallo-romains. Nous passons à côté d’impressionnants ruchers en bordure de chemin pour monter par la crête de la Honel.
Le Club Vosgien propose la pente douce ou la pente forte pour rejoindre l’abri des alisiers. Il vaut mieux choisir la pente forte qui passe par la crête et la croix de Honel avec une très belle vue jusqu’à Villé.
Puis en contre-bas par un sentier se trouve l’abri des alisiers avec son aire de pique-nique.
Nous rejoignons l’abri de banc du forestier au col du même nom pour une pause. Puis nous nous engageons par un chemin forestier, puis un sentier vers le kiosque de Belle-Vue où un mémorial rappelle M. SENGLER, président du Club Vosgien de Villé.
Dernier sentier à gauche qui passe par le parcours de santé et nous retrouvons le parking du collège, bienheureux d’avoir parcourus 13,6 km avec un dénivelé de 486 m.

Texte et photos : Daniel Jaegert

C'était le mercredi 24 juin avec les randonneurs dans le Val de Villé
C'était le mercredi 24 juin avec les randonneurs dans le Val de Villé