> L'actualité du Club vosgien de Colmar

C'était le 1er juillet 2020 avec les randonneurs, sur le sentier Albert Schweitzer

Publié le 6 Juillet 2020 par Club vosgien Colmar in Randonneurs

Un grand merci à toutes et à tous pour le rythme (timing oblige), (super !). Un groupe, motivé et uni jusqu’au bout. Pour ceux qui ont dépassé leur zone de confort, ou ont juste très bien randonné, BRAVO ! Nous avons eu, tout au long de cet itinéraire Albert Schweitzer, une très belle journée, avec de très beaux paysages, très variés ; la météo était aussi au RDV, jusqu’au bout (l’orage se préparait, nous étions déjà dans le bus).
Après une belle montée depuis Kaysersberg, (et la chapelle Saint-Wofgang : 1418, où se trouvait une léproserie), nous avons déjeuné au musée des métiers du bois
(Labaroche) ; nous voilà repartis pour le grand Hohnack. Arrivés en haut, une bonne hydratation et un repos bien mérité sont nécessaires. Descente à la Croix de Wihr, puis le Baerenstall suivi d’une petite montée et, descente au Schneiden puis Gunsbach ; tout cela, alterné de pauses pour boire, surtout, mais aussi reprendre des forces.
En fin de randonnée sur le sentier Albert Schweitzer : Le monument Albert Schweitzer sculpté par Fritz Behn en 1969 (élève de Rodin), la maison d'Albert Schweitzer ainsi que la place, (avec la fontaine) et les deux presbytères : le vieux et l’ancien, où Jean-Paul Sartre (son petit cousin) venait y passer ses vacances. Nous étions dans les temps, (une demi-heure avant le bus).
Nous sommes partis de Kaysersberg, (où est né Albert Schweitzer le 14 janvier 1875) : du square Albert Schweitzer où se trouve son buste (inauguré en 1981) près du Musée Albert Schweitzer (inauguré en 1967, et actuellement en rénovation) et du presbytère où vécurent Albert Schweitzer, sa grande sœur, son père Louis (nommé pasteur au village) et sa mère Adèle. Il est le 2ème d’une fratrie de 5 enfants (3 sœurs et 2 frères).
A l’âge de 6 mois, son père Louis Schweitzer est muté, à Gunsbach (toujours comme pasteur).
Albert Schweitzer y passera une enfance heureuse. Sa scolarité sera à Gunsbach, Munster, Mulhouse et l’Université de Strasbourg.
L’Itinéraire Albert Schweitzer, financé par la Région Alsace et les clubs vosgiens de Colmar, Munster, Labaroche et Kaysersberg, a été créé pour relier ces deux villages : Kaysersberg et Gunsbach, (en passant par Labaroche) et inauguré à Gunsbach en juillet 2015 à l’occasion du 50° anniversaire de son décès. Albert Schweitzer étant décédé le 4 septembre 1965 à l’âge de 90 ans, il est enterré à Lambaréné ainsi que son épouse et sa fille unique Rhéna).
En 1913, il est déjà trois fois docteur : en philosophie, théologie protestante et médecine. Mais également, chirurgien, dentiste, vétérinaire, musicien : organiste hors pair (487 récitals recensés à son actif, admirateur de Jean-Sébastien Bach, écrivain, conférencier, auteur, professeur de théologie à l’université de Strasbourg, pasteur, directeur du «Stift».  Il donnera des concerts, des conférences un peu partout dans le monde. Il part cette année-là (1913) avec son épouse Hélène à Lambaréné au Gabon  où il crée son hôpital.
La notion de «respect de la vie» de tous les êtres vivants : humains, animaux (lui-même végétarien, il défendra la cause animale) et végétaux sera sa devise. Il bénéficie d'une aura internationale.

Quelques dates, prix, et distinctions :

  • Nommé docteur honoris causa en :
    -1920 par l'université de Zurich  pour l'ensemble de ses activités ;
    -1928 par la faculté de philosophie de Prague.
  • Prix Goethe : décerné le 28 août 1928 par la ville de Francfort. Lui permit de construire sa maison à Gunsbach (en rénovation actuellement).
  • Prix Nobel de la PAIX. Lui permit de construire en 1954 le « village de lumière »: pour soigner les lépreux à Lambaréné.
  • Ordre du mérite en 1955 par la Reine Elisabeth II etc…

En parenté : Frédéric JOLIOT-CURIE – prix Nobel de Chimie en 1935, Alfred KASTLER – prix Nobel de physique 1962, le constructeur automobile Émile MATHIS, Jean-Paul SARTRE qui a refusé le prix Nobel de littérature en 1964 etc...

Résumé et photo : Nadia.

C'était le 1er juillet 2020 avec les randonneurs, sur le sentier Albert Schweitzer