> L'actualité du Club vosgien de Colmar

Articles avec #randonneurs catégorie

Randonnée au lac Titisee - Mercredi 23 septembre 2020

Publié le 17 Septembre 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le club vosgien de Colmar vous propos, le mercredi 23 septembre, une randonnée à partir du parking entre Hinterzarten et le lac Titisee.

• Itinéraire : Lafette – Heiligenbrunnen – Lac Titisee – Mathislesweiher – Tourbière Hinterzarten - Lafette

• Distance : 21 km

• Dénivelé cumulé : 400 m

• Durée de marche : 6h 1/2 environ

• Marche de difficulté moyenne : niveau 3 sur 5

• Équipement : chaussures de randonnée, bâtons de randonnée, vêtement de pluie

• Repas tiré du sac (mais aussi restauration rapide possible au lac Titisee)

Rendez-vous à 8 h 30 au parking Dreyfus à Colmar pour covoiturage - Retour à Colmar vers 19 h 30

Règles sanitaires de la randonnée pédestre : covoiturage avec port du masque, respect
des distanciations physiques et des gestes barrières (les consignes seront données
sur place).

Guides : Michel REBERT et Patrick MEYER

Randonnée au lac Titisee - Mercredi 23 septembre 2020
Randonnée au lac Titisee - Mercredi 23 septembre 2020
commentaires

Randonnée des deux Donons - mercredi 16 septembre 2020

Publié le 11 Septembre 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le club vosgien de Colmar vous propose, le mercredi 16 septembre, une randonnée aux deux Donons.

- Itinéraire : Wackenbach, col entre les deux Donons, Petit Donon, Grand Donon, Col du Donon, Wackenbach

- Distance : 17 km

- Dénivelé : 770 m

- Durée de la marche : 6 h

- Difficulté : 3/5

- Repas tiré du sac

Equipement recommandé : vêtements adaptés à la saison, chaussures et bâtons de randonnée.

Rendez-vous, place du Capitaine Dreyfus à Colmar pour covoiturage, départ à 8h30 Retour à Colmar vers 17h30.

Règles sanitaires de la randonnée pédestre : covoiturage avec port du masque ; respect des distanciations physiques et des gestes barrières (les consignes seront données sur place) ;

Guide : Jean CHARRIER 06 03 04 39 99

 

Randonnée des deux Donons - mercredi 16 septembre 2020
Randonnée des deux Donons - mercredi 16 septembre 2020
Randonnée des deux Donons - mercredi 16 septembre 2020
commentaires

Randonnée à MASEVAUX – dimanche 13 septembre 2020

Publié le 6 Septembre 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Amis du Club vosgien de Colmar pour les randonneurs du mercredi qui en redemandent et pour ceux qui travaillent le mercredi,

Le Club vosgien de Colmar vous propose, le dimanche 13 septembre 2020, une randonnée autour de Masevaux, beau parcours pour bons marcheurs, qui fait découvrir la vallée de la Doller et sa source au Fennematt avec de magnifiques hêtraies. Le lac du Lachtenweier, minuscule et paisible, se prête aux récits mystérieux et légendaires.

Itinéraire : Parking au réservoir de l'annexe Stoecken. De Masevaux prendre la D110 vers Rougemont-le-château jusqu'à la sortie de la ville où nous bifurquons à droite vers l'annexe Stoecken. Nous traversons les propriétés pour garer nos voitures à 1,3km de la RD110.

Du réservoir d'eau du STOECKEN (480m) - Stoeckenwald - Ferme-auberge Bruckenwald- Lachtenweier- Ferme-Auberge du Lochberg - Col de la Fennematt - Col du Lochberg - Baerenkopf - Sudel - Abri Oberen Grambaechle - Réservoir Stoecken.

  • Distance : 15,6 km
  • Dénivelé : 650 m
  • Durée de marche : 4h45 environ
  • Niveau de difficulté : niveau 3 sur 5 , difficulté moyenne
  • Équipements : chaussures de randonnée, protections contre la pluie et/ou le soleil
  • Repas tiré du sac. Prendre de l'eau.
  • Rendez-vous à 9h30 au parking du Capitaine Dreyfus de Colmar pour covoiturage
  • Retour à Colmar vers 18h00.

Règles sanitaires de la randonnée pédestre : covoiturage avec port du masque ; respect des distanciations physiques et des gestes barrières (les consignes seront données sur place).

Guide : Daniel JAEGERT (Inscription obligatoire auprès de Daniel par SMS au 06 78 57 64 97)

Lachtenweier

Lachtenweier

ferme-auberge Bruckenwald

ferme-auberge Bruckenwald

hêtraie

hêtraie

commentaires

C’était le 2 septembre au départ du col de la Charbonnière avec les randonneurs.

Publié le 6 Septembre 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Nous étions 27 randonneurs à participer à cette randonnée dans la haute vallée de la Bruche et plus spécialement dans l'ancienne seigneurie puis comté du Ban de la Roche, qui comprenait les villages de Rothau, Neuviller-la-Roche, Wildersbach, Solbach, Waldersbach, Belmont, Bellefosse et Fouday, et était situé sur le versant ouest du Champ du Feu.

 Son siège administratif était le Château de la Roche, situé à une altitude de 820m et édifié au XIIe siècle. Ce château appartint successivement aux Seigneurs de la Roche, aux Ribeaupierre, aux Giesberg et aux Rathsamhausen. La seigneurie, après avoir été confiée  à différents personnages par Louis XIV, fut achetée en 1711 par la famille de Dietrich qui la garda jusqu'à la Révolution.

 Ban de la Roche était également le nom d'une commune éphémère créée en 1974, en associant les villages de Fouday, Belmont, Waldersbach et Bellefosse. Ces villages sont redevenus indépendants en 1992.

 Nous sommes ici en Pays Welche qui s'étend sur l'extrême sud-ouest du Bas-Rhin et le Nord-ouest du Haut-Rhin, on y parle un patois roman d'origine gallo-romaine, variante vosgienne du lorrain.

 Autre fait historique, par le Traité de Francfort, le Bas-Rhin est agrandi en 1870 d'une partie des cantons de Schirmeck et de Saales soustraits au département des Vosges. Cette extension du Bas-Rhin porte sur la haute vallée de la Bruche située sur le versant alsacien, mais aussi sur la haute vallée de Plaine. La frontière déborde la ligne des crêtes pour englober le col stratégique du Donon et les belles forêts domaniales du versant ouest.

 Notre randonnée nous mène à travers Bellefosse, village dominé par les ruines du château de la Roche. C'est dans ce village que naquit en novembre1763,
Louise Scheppler, conductrice de la tendre enfance et collaboratrice du pasteur Oberlin. Elle permit par son action éducative persévérante et avisée, l'épanouissement des premières écoles maternelles.

 Prochaine étape, le village de Waldersbach, commune de 150 habitants, d'une superficie de 3.37km². Ce village de la vallée de la Chirgoutte est cité pour la première fois en 1489.

 C'est là que vécut Jean-Frédéric Oberlin, pasteur du Ban de la Roche (1740-1826). Il a œuvré tour sa vie pour le bien de ses paroissiens, autant sur le plan de l'économie que sur celui de la morale et de l'instruction. Il a contribué à modifier l'économie par la révolution agricole, la construction de routes , la création de l'artisanat, le tissage du coton et l'implantation de l'industrie textile. Il a mis en œuvre des instituts de préscolarisation avec un encadrement féminin qualifié.

 Pour ces diverses activités les autorités françaises lui décernèrent la légion d'honneur en 1819. Une Université et trois villes portent son nom aux Etats-Unis.

 Nous arrivons ensuite au col de la Perheux déjà connu au moyen-âge et lieu de rencontre et d'extermination des sorcières. Le 9 mai 1786, y fut exécuté François Fehlrad, bandit, natif de Muhlbach près de Munster. Les gardes nationaux, formés en 1790, y faisaient leurs exercices et y célébrèrent la fête de la Fédération le 14 juillet autour le l'autel de la Patrie dressé par la pasteur Oberlin, qui y aurait aussi tenu les cultes au moment de la terreur.

Nous terminons notre randonnée par la traversée du Champ du Feu. Ce massif, qui culmine entre 1000 et 1100m, est le plus élevé des Vosges septentrionales. Il se présente comme une large et longue crête au paysage ouvert s'étirant sur 7 km depuis la Rothlach jusqu'au col de la Charbonnière. Cité pour la première fois en 1393, on le nomme Viehweide et Viehfeld (pâturage). Les habitants de la haute vallée de la Bruche ont repris phonétiquement le Fé pour Vieh, de là champ du Fé puis champ du Feu.

 Jean-Paul

C’était le 2 septembre au départ du col de la Charbonnière avec les randonneurs.
C’était le 2 septembre au départ du col de la Charbonnière avec les randonneurs.
C’était le 2 septembre au départ du col de la Charbonnière avec les randonneurs.
commentaires

Randonnée sur les crêtes au départ du Platzerwaesel - mercredi 9 septembre 2020

Publié le 3 Septembre 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le club vosgien de Colmar vous propose, le mercredi 9 septembre, une randonnée sur les crêtes au départ du col du Platzerwaesel.

 

- Itinéraire : Col d’Oberlauchen – lac de la Lauch – Markstein – col du Hannenbrunnen – Platzerwaesel

- Distance : 19 km

- Dénivelé : 650 m

- Durée de la marche : 6h30

- Difficulté : 3/5

- Repas tiré du sac

Equipement recommandé : vêtements adaptés à la saison, chaussures et bâtons de randonnée.

Rendez-vous, place du Capitaine Dreyfus à Colmar pour covoiturage, départ à 8h30 Retour à Colmar vers 17h30.

Règles sanitaires de la randonnée pédestre : covoiturage avec port du masque ; respect des distanciations physiques et des gestes barrières (les consignes seront données sur place) ;

Guides : Dany Thomann - Pierre Wiss

commentaires

C'était le 19 août 2020 au Schauinsland

Publié le 28 Août 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Nous étions 26 participants à cette randonnée au Schauinsland en Forêt Noire.

Nous démarrons du parking inférieur du téléphérique, situé à 470 m d'altitude. Ce téléphérique est le plus long d'Allemagne, il monte à 1220 m en 20min avec 750 mètres de dénivelé sur une distance de 3,600 km. Lors de son inauguration en 1930, cette installation représentait une véritable prouesse technique en tant que premier téléphérique rotatif du monde. Il fonctionne à 100% à l'éco-électricité et rejette 60 fois moins de CO2 qu'une voiture pour le même parcours !

 Après environ 3 heures de marche et 830 m de dénivelé, le groupe arrive au sommet du massif, situé à 1284m.

Devant nous s'offre une vue sur le Feldberg et les sommets environnants, mais aussi les Alpes en toile de fond. Sous nos pieds se trouve la plus ancienne mine d'argent, de zinc et de plomb. Elle fut exploitée pendant plus de 800 ans.

Mine la plus grande de Forêt Noire et des Vosges avec ses 100 km de galeries et ses 22 étages, d'une profondeur de 900m, elle est située à 358 m au-dessus du niveau de la mer. Cette industrie minière, au Moyen-Age, a apporté la richesse et la prospérité à la ville de Fribourg et a permis la construction de la Cathédrale.

Au début du 20ème siècle la mine employait 250 personnes. La détérioration des veines en profondeur, une augmentation significative de coût de la main-d'oeuvre et un marasme prolongé du marché des métaux ont rendu inévitable sa fermeture, le 31 octobre 1954.

Lors du retour, nous passons près de fermes typiques du Schauinsland, fermes qui se distinguent des autres fermes de la Forêt Noire par 3 points : le côté long est toujours aligné parallèlement à l'inclinaison, l'entrée des personnes et des animaux est située à l'est, soit à l'abri des intempéries, les espaces habitables et économiques, tels que l'étable et la grange, se trouvent sous le grand toit.

Nous avons une vue sur Fribourg, ville de 230 000 habitants et quatrième ville la plus grande du Bade-Wurtemberg, après Stuttgart, Mannheim et Karlsruhe. Son aire urbaine regroupe environ 630 000 habitants. La ville de Fribourg offre à elle seule environ
201 000 emplois. L'économie est dominée par le secteur des services de la fonction publique. Le plus gros employeur 
de la ville est l'université, conjointement avec l'hôpital universitaire. L'Université fut fondée en 1457.

Ville pionnière en matière d'écologie, avec notamment le quartier Vauban aménagé à partir de 1966, elle abrite l'une des principales usines de panneaux photovoltaïques.

 La vieille ville de Fribourg est célèbre pour sa cathédrale et ses petits caniveaux ouverts qui bordent les trottoirs, leur longueur totale est de 15,5 km. Ville réduite en poussière par les bombardements de 1944, elle fut reconstruite, après la guerre, selon son plan historique en respectant le tracé des rues anciennes. 

Nous terminons notre randonnée vers 16h30 après avoir parcouru 18 km avec un dénivelé de 830 m.

 Jean-Paul

C'était le 19 août 2020 au Schauinsland
C'était le 19 août 2020 au Schauinsland
C'était le 19 août 2020 au Schauinsland
C'était le 19 août 2020 au Schauinsland
commentaires

Randonnée dans la vallée de la Chirgoutte et les villages du Ban de la Roche - mercredi 2 septembre 2020

Publié le 28 Août 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le mercredi 2 septembre prochain, le Club Vosgien de Colmar vous propose une randonnée dans la vallée de la Chirgoutte et les villages de montagne du Ban de la Roche avant de revenir au point culminant du Bas-Rhin.

  • Itinéraire : Col de la Charbonnière - Ruines du château de la Roche - Bellefosse - Waldersbach - Col de la Perheux - Champ du Feu - Col de la Charbonnière.
  • Distance : 18,5 km
  • Dénivelé : 720m
  • Durée de marche : 6h environ
  • Indice de difficulté : 3/5 (moyenne)

Repas tiré du sac.

Retour à Colmar vers 17h30.

Equipement recommandé : vêtements adaptés à la saison, chaussures et bâtons de randonnée.

Rendez-vous, place du Capitaine Dreyfus à Colmar pour covoiturage, départ à 8h30.

 Règles sanitaires de la randonnée pédestre : covoiturage avec port du masque ; respect des distanciations physiques et des gestes barrières (les consignes seront données sur place) ;

randonnée par groupe de 10 personnes.

Guide : Jean-Paul Gulmann (inscription par S.M.S au 06 80 18 78 65)

Randonnée dans la vallée de la Chirgoutte et les villages du Ban de la Roche - mercredi 2 septembre 2020
Randonnée dans la vallée de la Chirgoutte et les villages du Ban de la Roche - mercredi 2 septembre 2020
Randonnée dans la vallée de la Chirgoutte et les villages du Ban de la Roche - mercredi 2 septembre 2020
Randonnée dans la vallée de la Chirgoutte et les villages du Ban de la Roche - mercredi 2 septembre 2020
commentaires

Randonnée au Schauinsland, en Forêt Noire, mercredi 19 août 2020

Publié le 13 Août 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le Club Vosgien de Colmar vous propose, le mercredi 19 Aout 2020, une randonnée au Schauinsland, en Forêt Noire, dont le sommet culmine à 1284m d'altitude, et situé à environ 10km au sud-est du centre ville de Fribourg-en-Brisgau.

Itinéraire : Horben Talstation - Wolfskopf - Schauinsland - Schindelmatt - Giesshübel - Eduardhöhe - Talstation

  • Distance : 18 km
  • Dénivelé : 830 m
  • Durée de marche : 6h environ
  • Marche de difficulté moyenne : niveau 3 sur 5
  • Équipement : chaussures et bâtons de randonnée, protections contre la pluie et/ou le soleil
  • Repas tiré du sac
  • Rendez-vous sur le parking du Capitaine Dreyfus de Colmar pour covoiturage, départ prévu à 8h30 Retour à Colmar vers 17h15.

    Règles sanitaires de la randonnée pédestre : covoiturage avec port du masque ; respect des distanciations physiques et des gestes barrières (les consignes seront données sur place) ; randonnée par groupe de 10 personnes.

       Guides : Jean-Paul GULMANN (tél 06 80 18 78 65) et Pierre WISS

Randonnée au Schauinsland, en Forêt Noire, mercredi 19 août 2020
Randonnée au Schauinsland, en Forêt Noire, mercredi 19 août 2020
Randonnée au Schauinsland, en Forêt Noire, mercredi 19 août 2020
commentaires

Annulation de la randonnée demain (mercredi 12 août 2020)

Publié le 11 Août 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

En raison du classement en vigilance orange "canicule" dans la région et aux risques d'orages, nous avons décidé d'annuler la randonnée prévue demain, de Ermensbach vers le lac du Neuweiher.

Vos guides : Dany Thomann et Pierre Wiss

 

commentaires

C'était le mercredi 5 août avec les randonneurs au Thannerhubel

Publié le 9 Août 2020 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Nous étions 17 randonneurs à avoir effectué cette sortie. La quasi majorité du circuit a été faite dans la forêt.

Nous démarrons notre randonnée sur le parking Match à Thann en face de la collégiale Saint-Thiébaut et «l'œil de la sorcière».

Thann a fêté le 850ème anniversaire de sa création en 2011.

La ville se développa à partir d'un péage établi par le comte de Ferrette au début du XIIIe siècle. Quant au château de l'Engelbourg, (construit en 1224), s'il protégeait ce fructueux péage, il fut détruit sur l'ordre de Louis XIV. Un morceau du donjon est devenu ce curieux monument que l'on nomme familièrement «l'œil de la sorcière».

Thann est également le départ de la célèbre route des Vins d'Alsace; les vins du Rangen, (vignoble classé grand cru dans sa totalité) font la renommée de la ville.

La construction de la collégiale Saint Thiébaut a duré plus de 2 siècles du XIIIème à 1516. Sa flèche, achevée cette année-là est une véritable dentelle de pierres. «On dit du clocher de Strasbourg que c’est le plus haut, celui de Fribourg le plus gros et celui de Thann le plus beau», sans oublier son portail, unique en France, et ses 3 tympans.

 

Nous voilà partis, le train passe, nous retraversons la voie ferrée, empruntons des escaliers qui nous mettent déjà bien en jambes. Arrivés à la Croix de Lorraine, après une montée dans la forêt, un panorama s’étend sur la plaine d’Alsace entre autre. A l’origine, le Staufen (où se trouve la Croix) était un lieu de promenade des Thannois, et il y avait une buvette.

On continue :

- on dépasse une stèle (croix de mission)

- on suit un sentier puis un chemin herbeux qui nous amène à la «place du Roi de Rome». Ce titre a été spécialement créé par Napoléon Bonaparte à l’occasion de la naissance  de son fils et a été donné  à une pépinière  aménagée à cet endroit.

- On arrive ensuite au Plan Diebold Scherrer où nous prenons notre pause.

- Puis, toujours dans la forêt, on arrive au col du Hundsruck  par le GR5.

                             

Direction le  Thannerhubel

- On dépasse la Martisplatz, on prend notre repas à la lisière de la forêt au niveau de la ferme du Thannerhubel, on poursuit notre montée, cette fois à ciel découvert, on dépasse le refuge : superbe vue sur Thann, la route et les villages… et on arrive finalement  à la table d’orientation du Thannerhubel. Le Rossberg se dresse en face de nous (1191m).

                                               Descente

- Vers le refuge du Rossberg-Waldmatt ; les arbres se fondent dans le bleu du ciel. On pénètre à nouveau dans la forêt, arrivés au Baeselbach, on finit jusqu’au col du Hundsruck  en passant au milieu des prés, entre  le bruit des cricris, les odeurs des fleurs, et ciel bleu.

- Une petite halte au Monument National des Troupes de Choc, et on reprend la route : chemin et sentier jusqu’à l’abri Baumann( Weierlé) et le col du Teufelsground.

A la fin d’une petite montée, on arrive à l’abri Zuber avec son panorama exceptionnel sur le Thannerhübel. Cet abri en bois est dépourvu du moindre clou selon la technique des chalets jurassiens traditionnels.

Descente finale vers le Riegelsbourg et le Floridor où on longe le ruisseau Steinbyrunz presque sec. Petite fontaine pour se rafraichir où se trouve une plaque en mémoire du poète Thannois  Victor Schmidt.

 

Arrivés en ville, on dépasse de belles maisons, avant de retrouver nos voitures.

Merci à tous pour votre entrain. A Jean-Paul pour son rôle de serre-file et Michèle pour les photos.

 

Résumé Nadia.

C'était le mercredi 5 août avec les randonneurs au Thannerhubel
C'était le mercredi 5 août avec les randonneurs au Thannerhubel
C'était le mercredi 5 août avec les randonneurs au Thannerhubel
C'était le mercredi 5 août avec les randonneurs au Thannerhubel
C'était le mercredi 5 août avec les randonneurs au Thannerhubel
C'était le mercredi 5 août avec les randonneurs au Thannerhubel
commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>