> L'actualité du Club vosgien de Colmar

randonneurs

Randonnée dans la Vallée de Masevaux, mercredi 29 septembre 2021

Publié le 26 Septembre 2021 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le Club vosgien de Colmar vous invite à une randonnée dans la vallée de Masevaux, mercredi 29 septembre 2021.

Itinéraire : SEWEN-GRABER-FENNEMAT-COL du HIRTZENLACH-TREMONTKOPF-LANGENBERG-LERCHENMATT-SEWEN

  • Distance : 18 km
  • Dénivelé : 600m
  • Temps de marche : 6h30
  • Rando cotée : 3/5
  • Repas tiré du sac
La randonnée s’effectuera dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

Rendez-vous place du Capitaine Dreyfus à Colmar pour un départ en covoiturage à 8h30, avec port du masque obligatoire.
 
Guides : Wiss Pierre 06 89 37 34 17 et Meyer Patrick
commentaires

C'était le mercredi 22 septembre 2021 au Feldberg, avec les randonneurs

Publié le 26 Septembre 2021 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

C'était le mercredi 22 septembre 2021 au Feldberg, avec les randonneurs
C'était le mercredi 22 septembre 2021 au Feldberg, avec les randonneurs
C'était le mercredi 22 septembre 2021 au Feldberg, avec les randonneurs
C'était le mercredi 22 septembre 2021 au Feldberg, avec les randonneurs
commentaires

C'était le 15 septembre 2021 à Fréland-Aubure avec les randonneurs

Publié le 17 Septembre 2021 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Malgré une météo incertaine, dix courageux marcheurs se sont retrouvés pour une  randonnée de substitution, celle initialement prévue à la cascade du Rudlin risquait d'être copieusement arrosée (pas par la cascade) et sans possibilité d'abri pour la pause de midi. C'est donc de Fréland que nous sommes partis.

La montée vers le Haut Vorimont nous a offert des échappées superbes vers le val d'Orbey.

La pause de midi s'est faite à Aubure à l'espace pique-nique avec abri aménagé par le club vosgien d'Aubure.

L'après midi, après la montée vers le col du Kalblin, ce fut une douce descente vers Fréland nous procurant de beaux panoramas vers la vallée et tout cela sans essuyer une seule goutte de pluie.

Texte :Jean-Paul Kempf

Photos: Guy Fleury, J-P. Kempf

C'était le 15 septembre 2021 à Fréland-Aubure avec les randonneurs
C'était le 15 septembre 2021 à Fréland-Aubure avec les randonneurs
C'était le 15 septembre 2021 à Fréland-Aubure avec les randonneurs
commentaires

Randonnée au Feldberg, le mercredi 22 septembre 2021

Publié le 16 Septembre 2021 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le Club Vosgien de Colmar vous propose, le mercredi 22 septembre 2021, une randonnée au Feldberg (Allemagne).

  • Départ de la randonnée : parking de Rinken près de Hinterzarten
  • Itinéraire : Sanktwihlmer Hütte, Sommet Feldberg, Bismark Denkmal, Feldsee, Raimartihof, Rinken
  • Distance : 15 km
  • Dénivelé : 450 m
  • Durée : 5 h
  • Difficulté moyenne : 3/5
  • Equipements : chaussures et bâtons de randonnée, vêtements adaptés à la saison
  • Repas tiré du sac
  • Rendez-vous au parking du Capitaine Dreyfus à Colmar pour un départ en covoiturage à 8 h 30 avec port du masque obligatoire.

Etant donné que nous sommes en Allemagne,  il est important de vous munir de votre carte d'identité et de votre certificat Covid numérique UE, ou de tout autre justificatif attestant que vous êtes vaccinés contre la Covid.

Prévoir également quelques euros pour la bratwurst ?

Guide : René Schmitt

commentaires

Changement de programme "les chutes du Rudlin" - Randonnée Mercredi 15 septembre 2021

Publié le 14 Septembre 2021 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Changement de programme - Randonnée Mercredi 15 septembre.

La randonnée aura lieu de Fréland à Aubure.

Les prévisions météorologiques nous conduisent à modifier cette sortie. Elle remplace la rando « Les chutes du Rudlin ».

Itinéraire : Fréland – La Halle – Le Haut Vorimont – Aubure – La Queue de l’A.

  • Distance : environ 18 km ;

  • Dénivelé : 600 m ;

  • Durée de marche : 5 h 1/2 environ ;

  • Difficulté : 3/5 ;

  • Équipements et vêtements adaptés à la saison ;

  • Repas tiré du sac sous abri ;

Rendez-vous au parking Dreyfus de Colmar pour un départ en covoiturage à 8h30.

Retour à Colmar vers 16 h 30

Guides : Guy Fleury 06 02 71 20 05 (de préférence par SMS) et Jean Paul Kempf

commentaires

C'était le 8 septembre 2021, avec les randonneurs

Publié le 13 Septembre 2021 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Ciel bien clair ce matin du 8 septembre, petite fraîcheur, mais pas la moindre petite bise sur le parking de Stosswihr, au lieu dit Schmelzwasen le long de la petite Fecht.
Nous sommes 23 à nous y retrouver, plein de courage pour attaquer la montée jusqu'à l'Altenberg. Car, hélas, le tramway Munster La Schlucht qui, à partir de 1907, prenait son élan dans cette vallée pour atteindre l'Altenberg cramponné à sa crémaillère a dû cesser ses activités en juillet 1918, grande guerre oblige.

C'est donc à pied que nous atteindrons ce bâtiment mythique. De sa splendeur, il ne reste que ruines, verres brisés, tags agressifs, la désolation, avec des pièges à chaque pas. Nous prenons un peu de hauteur jusqu'au promontoire du Spitzefels. La vue y est superbe sur le sud du massif des Vosges, depuis la Schlucht jusqu'au grand ballon. Photo de groupe.

Le groupe va se séparer sur quelques kilomètres. 8 amateurs de sensations fortes suivent Jean SL sur le sentier de Hirchsteine, sauvage et escarpé, alors que les plus sages prendrons avec Jean C  le magnifique sentier qui surplombe ce dédale granitique.
Nous nous retrouvons sur le GR près du petit Wurzelstein, point culminant de notre randonnée pour la pause déjeuner.

La descente se fera alors en douceur pour profiter le plus possible des paysages et de la nature qui nous offre ici ses champs de myrtilles, là quelques mûres bien sucrées et pour les plus attentifs, quelques cèpes.

Belle journée estivale, bonne compagnie, note 5/5.
Spitzenfels groupe

Spitzenfels groupe

Redémarrage après la pause.

Redémarrage après la pause.

Sentier du Hirschteine

Sentier du Hirschteine

Petit Wurzelstein

Petit Wurzelstein

commentaires

Mercredi 15 septembre 2021 - Randonnée à la cascade du Rudlin

Publié le 10 Septembre 2021 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le club vosgien de Colmar vous propose, le mercredi 15 septembre, une randonnée à la cascade du Rudlin.

Cette  randonnée permettra de traverser des paysages de forêts, de prés et de gazon en cheminant sur des sentiers et des chemins avec de magnifiques paysages.

Itinéraire : Col du Louschbach, étang des Dames, cascade du Rudlin, gazon du Faing, rocher dominant le rocher Hans.

  • Distance : environ 17 km
  • Dénivelé : 800 m 
  • Durée de marche : 6 h environ 
  • Difficulté : 3/5 avec «quelques passages de sentiers caillouteux»
  • Équipements et vêtements adaptés à la saison, bâtons de randonnée conseillés 
  • Repas tiré du sac 
  • Retour à Colmar vers 17h30.

Rendez-vous au parking Dreyfus de Colmar, pour un départ en covoiturage à 8 h 30 avec port du masque obligatoire.

Retour à Colmar vers 17 h 30.

Guides : Guy Fleury et Jean Paul Kempf

Mercredi 15 septembre 2021 - Randonnée à la cascade du Rudlin
Mercredi 15 septembre 2021 - Randonnée à la cascade du Rudlin
Mercredi 15 septembre 2021 - Randonnée à la cascade du Rudlin
commentaires

C’était les 1, 2 et 3 Septembre 2021… Echappée dans le Haut-Doubs.

Publié le 9 Septembre 2021 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Nous pourrions résumer notre séjour franc comtois d’un seul mot : parfait. Organisation idéale, bel hébergement, météo de rêve !!

Mais enfin pour nos amis qui n’ont pu nous accompagner, quelques détails complémentaires seront peut-être utiles.

Nous étions 14 à l’aube de ce premier jour de septembre à prendre la route vers le pays de Pasteur. Onze joyeux sociétaires colmariens et trois sympathiques compagnons munstériens. Nos guides, Denis et Guy, nous ont conviés aux premières heures de la matinée à … Grand’Combe Châteleu ! Un détour par un bon atlas a déjà été nécessaire pour situer cet endroit mystérieux.

A l’heure dite, nous étions tous au rendez-vous, chaussés, équipés, prêts et impatients de découvrir cette contrée inhabituelle pour nos semelles.

La première étape nous a menés autour du défilé de la roche à la rencontre du principal objet de notre séjour : le Doubs, musardant entre les parois calcaire et les collines verdoyantes du plateau jurassien. Rivière indécise que ce Doubs, que nous côtoyons non loin de sa source à Mouthe et qui serpente encore vers le nord-est avant de changer d’avis et de s’orienter vers le sud-ouest pour rejoindre le lit de la Saône.

Nous avons rendu visite au « sapin président », majestueux conifère multi centenaire, à l’embonpoint impressionnant, puis nos pas nous ont conduits vers la grotte-chapelle Notre Dame de Remonot, aussi bien lieu de culte que curiosité géologique, avant de revenir vers notre point de départ en goutant quelques points de vue sur la vallée du Doubs.

A l’arrivée, loin de gagner nos douches, nous avons eu l’honneur de découvrir ce qu’était une ferme dans cette contrée avec ses pièces de vie entourant le tuyé central. Le tuyé ?!!. Un passage par Wikipédia vous montrera mieux que mes faibles mots ce qu’est cette étrange cheminée. Sachez néanmoins par ma plume, qu’il n’est de saucisse de Morteau sans passage par le tuyé.

La « belle de Morteau » fut d’ailleurs au centre de notre repas vespéral, après une gargantuesque salade façon vigneronne et avant fromage puis dessert. Autant savoir qu’à ce régime, Elyane, notre fameuse hôtesse, nous a fait oublier nos courbatures et a réjoui nos panses.

Au réveil pour la deuxième étape, par nos fenêtres, nous avons surpris notre ami le Doubs, encore surmonté par les brumes de son sommeil. Mais les premiers rayons du soleil ont rapidement dissipé ces derniers restes de la nuit et dès 8h, nous voilà à nouveau équipés de pied en cap pour de nouvelles découvertes sous un ciel sans le moindre nuage.

Découvertes helvètes pour ce jour. Au saut de nos voitures nous admirons le Saut du Doubs côté français puis nous traversons la rivière et la frontière par la passerelle « Petit Jean » pour une autre plongée sur le Saut depuis la rive opposée.

Nous avons enchainé par une nouvelle poursuite des flots vers l’aval jusqu’au barrage du Châtelot. Après une sympathique grimpée dans la forêt, retour en amont avec des points de vue de toute beauté sur les méandres du fleuve devenu lac.

Nous trouvant fort bien au pays de Guillaume Tell, nous parachevons cette belle journée par une visite exceptionnelle. Seuls les Suisses pouvaient concevoir pareille mécanique ! Imaginez une grotte naturelle étagée sur 3 niveaux et s’enfonçant à 30m sous terre. A chaque étage, une roue à aube. Celle du premier niveau tourne grâce à l’eau d’un ruisseau souterrain. Elle entraine dans son mouvement roues dentées, engrenages et meules ou le grain est transformé en farine. La même eau est canalisée vers les étages inférieurs ou d’autres roues entrainent d’autres machineries qui meulent d’autres grains ou activent des scies où les sapins environnants sont réduits en poutres et planches.

L’escalier sur lequel nous descendons dans les abîmes est usé et humide, l’eau partout ruisselle, l’air est frais à 7°C toute l’année et sous nos pieds s’ouvre le cœur de la terre. C’est dans cet environnement que travaillaient meuniers et scieurs de long. Une merveille de la technique, dans un paradis géologique mais probablement un enfer humain du temps de son exploitation.

Si d’aventure vos pas vous conduisent vers Le Locle, à quelques encablures de Morteau, arrêtez-vous aux moulins souterrains du col des roches, juste derrière le poste frontière.

Après cette journée enivrante pour les mollets et les neurones, nous voilà de retour dans nos logements ou notre amie Elyane poursuit l’enivrement avec de fraiches mousses fort bienvenues avant notre diner accompagné des saillies mémorables de notre hôte.

Et nous voilà déjà à la troisième étape. Mais quelle étape !! Rendez-vous est pris Derrière-le-Mont. Hameau bien connu et que nous avons adopté. C’est ici que le soleil a souri pour la première fois aux pupilles de notre Guy. Passage devant l’école de garçons ou Guy a ânonné ses premières lectures, pèlerinage dans l’église ou l’eau a effacé les péchés qu’il n’avait pas encore commis puis ascension vers le plateau ou s’élevait la ferme familiale. Un retour aux sources pour notre franc comtois que nous avons eu la chance d’accueillir et de garder dans notre pays de vignes.

Grimpée, disais-je, mais grimpée ardue et culturelle. A chaque détour de sentier, un architecte sculpteur a décoré la nature de ses talents. De quoi oublier la pente raide en méditant les intentions de l’artiste dans ces œuvres symboles et énigmes.

Depuis le sommet, encore des vues magiques sur le pays comtois. Panorama particulièrement impressionnant pour notre casse-croute méridien.

Après la pause, retour vers Derrière-le-Mont pour la fin de nos équipées.

Mais point de fin à la légère, le programme fut encore vaste et…copieux.

Avant de chevaucher l’asphalte du retour, nous avons encore été gâtés par quatre visites d’importance. D’abord chez un artisan du bois réalisant divers objets, jouets… dans les essences indigènes. Noël approchant les idées de cadeaux sont bonnes à prendre. Puis arrêt à la boulangerie !! La boulangerie bien sûr pour déguster le gâteau local : le gâteau de ménage. Fermez les yeux, voyez une pâte briochée levée sur laquelle est versée un mélange de crème et d’œufs et vous n’aurez pas le goût de cette petite merveille. Il faut y aller pour en savoir plus. Ma plume ne peut transmettre toute la saveur.

Après la boulangerie, halte dans une fruitière où nous avons vidé les réserves de comté, morbier, bleu de Gex… Les amortisseurs de nos voitures ont été les moins heureux de cette étape.

Et pour finir direction la République du Saugeais et plus précisément, Gilley et le tuyé de papy Gaby, l’artisan charcutier, le prince de la saucisse de Morteau, le roi du jambon fumé. Revoyez le principe du tuyé de la première journée, suspendez trois tonnes de saucisses en son centre et vous aurez le fumoir de papy Gaby à Gilley.

Après tous ces bonheurs, la route étant encore longue il nous fallait définitivement clore ce séjour.

Un grand merci à tous les participants pour leur bonne humeur merci particulier à Anne, Yasmine et Frédéric nos trois amis de Munster que nous espérons revoir lors de prochaines randonnées.

Et je ne peux conclure ce compte rendu sans remerciements majuscules à Denis et Guy pour leur organisation sans faille. Si c’était une discipline olympique, la médaille d’or ne pouvait pas leur échapper.

Guides : Guy et Denis

Photos : Anne, Michèle, Denis, Jean

Texte : Patrick


 


 

1 - Grand'Combe-Châteleu, Remonot  quelle échappée

1 - Grand'Combe-Châteleu, Remonot quelle échappée

2 - Grand'Combe-Châteleu, Remonot  le clocher de la grotte chapelle

2 - Grand'Combe-Châteleu, Remonot le clocher de la grotte chapelle

3 - Au fond du gouffre, mais la lumière apparait

3 - Au fond du gouffre, mais la lumière apparait

3a - Le président

3a - Le président

4 - La ferme

4 - La ferme

5 - Avec son tuyé, vu de l'extérieur

5 - Avec son tuyé, vu de l'extérieur

6 - Et sa cuisine

6 - Et sa cuisine

7 - Accueil du deuxième jour

7 - Accueil du deuxième jour

8 - Encore en pleine forme

8 - Encore en pleine forme

9 - Reflet suisse d'une maison suisse

9 - Reflet suisse d'une maison suisse

10 - Le douanier suisse nous attend et Jean se montre inoffensif

10 - Le douanier suisse nous attend et Jean se montre inoffensif

11 - Que du calcaire

11 - Que du calcaire

12 - Attention à la tête

12 - Attention à la tête

13 - En route pour le baptême (ceux qui ne comprennent pas n'ont pas lu le texte)

13 - En route pour le baptême (ceux qui ne comprennent pas n'ont pas lu le texte)

14 - C'est du land art

14 - C'est du land art

15 - Bis

15 - Bis

16 - Ter

16 - Ter

17 - Et de quatre

17 - Et de quatre

18 - Non nous ne marchons pas entre 67 et 68, mais entre Suisse et France

18 - Non nous ne marchons pas entre 67 et 68, mais entre Suisse et France

19 - Que regarder ? le paysage ou la belle équipe

19 - Que regarder ? le paysage ou la belle équipe

20 - Le Doubs en lac

20 - Le Doubs en lac

21 - Et son barrage

21 - Et son barrage

22 - Quand je vous dis que la pente est raide

22 - Quand je vous dis que la pente est raide

23 - Habitude à instaurer comme à Munster, une bouteille de Bordeaux par sac

23 - Habitude à instaurer comme à Munster, une bouteille de Bordeaux par sac

24 - La baignoire en fonte pour la douche

24 - La baignoire en fonte pour la douche

25 - Pub pour la masseuse, pas pour le tube au premier plan

25 - Pub pour la masseuse, pas pour le tube au premier plan

26 - Cours de yoga à 1100 m d'altitude

26 - Cours de yoga à 1100 m d'altitude

27 - Et tout le monde s'amuse

27 - Et tout le monde s'amuse

28 - Notre guide, ayant mal aux pieds, se met à cheval

28 - Notre guide, ayant mal aux pieds, se met à cheval

29 - Sans commentaire

29 - Sans commentaire

30 - A bientôt

30 - A bientôt

commentaires

Randonnée vers le petit et le grand Wurselstein, mercredi 8 septembre 2021

Publié le 2 Septembre 2021 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le Club Vosgien de Colmar vous propose, le mercredi 8 septembre 2021, une randonnée vers le petit et le grand Wurselstein

  • Départ de la randonnée : parking de Schmelwasen, commune de Stosswihr
  • Itinéraire : Altenberg, Petit Wurzelen, Grand Wurzelen, Schanzwasen, Boden
  • Distance : 17 km
  • Dénivelé : 750m
  • Durée : 5 heures
  • Difficulté : 3/5
  • Une variante sera proposée à ceux qui le désirent par le Hirchsteine (difficulté 5/5, passages techniques)
  • Équipements : chaussures et bâtons de randonnée, vêtements adaptés à la saison
  • Repas tiré du sac
  • Rendez-vous au parking du Capitaine Dreyfus à Colmar pour un départ en covoiturage à 8 h 30 avec port du masque obligatoire.

Guides : Jean CHARRIER (06 03 04 39 99) et Jean SIEGEL

commentaires

C'était le mercredi 25 août 2021 avec les randonneurs au Markstein

Publié le 29 Août 2021 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Nous étions 31 personnes pour cette sortie, guidée par René Schmitt, au départ du Lac de la Lauch vers le Markstein, le Breitfirst et le Lauchenkopf.

C'était le mercredi 25 août 2021 avec les randonneurs au Markstein
C'était le mercredi 25 août 2021 avec les randonneurs au Markstein
C'était le mercredi 25 août 2021 avec les randonneurs au Markstein
C'était le mercredi 25 août 2021 avec les randonneurs au Markstein
commentaires

Randonnée vers Mariastein (en Suisse), mercredi 1er septembre 2021

Publié le 26 Août 2021 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le Club Vosgien de Colmar vous propose, le mercredi 1er septembre 2021, une randonnée vers Mariastein, en Suisse.

  • Départ de la randonnée : parking de l'église de Leymen
  • Itinéraire : Rodersdorf, Biederthal, Burg, Metzerlen, Rotberghof, Mariastein, Landskron, Leymen
  • Distance : 15 km
  • Dénivelé : 200m
  • Durée : 4 heures
Points remarquables : Basilique de Mariastein et Château de Landskron
  • Difficulté : 2/5
  • Equipements : chaussures et bâtons de randonnée, vêtements adaptés à la saison
  • Repas tiré du sac
  • Rendez-vous au parking du Capitaine Dreyfus à Colmar pour un départ en covoiturage à 8 h 30 avec port du masque obligatoire.

Etant donné que nous serons en Suisse,  il est important de vous munir de votre carte d'identité et de votre certificat Covid numérique UE, ou de tout autre justificatif attestant que vous êtes vaccinés contre la Covid.

Prévoir également quelques francs suisses ?

Guide : René Schmitt

commentaires

C'était le 18 août 2021, lors de la randonnée des cascades à Gérardmer

Publié le 21 Août 2021 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Nous avons décidé de nous rendre de l’autre côté de la ligne bleue des Vosges pour cette sortie aoutienne. Le programme prévu indiquait la présence de beaucoup d’eau au début et à la fin de la randonnée. Nous avons été gâtés : la promesse a été plus que tenue !

Partis sous 16°C à Colmar, nous avons transité par le col de la Schlucht avec la moitié mais heureusement au bord du lac nous sommes sortis des voitures avec une température estivale de... 11°C et un splendide brouillard nous humectant fort à propos.

La première étape nous a menés au travers de la très belle gorge du Phény vers le Saut de la Bourrique. Cette vallée, fraiche par temps de canicule, a été fidèle à sa réputation. Les embruns de la cascade se sont joyeusement confondus avec la brume du jour. Plein sourire, l’ascension s’est ensuite poursuivie jusqu’au col de Sapois pour la traditionnelle pause matinale.

Revigorés, nous sommes repartis par un sentier en balcon au-dessus de la vallée où coule le Ménaurupt. Vallée, qui par coquetterie, s’est entourée d’un dense manteau de nuages. L’ensemble des randonneurs a pu imaginer le panorama grâce à quelques descriptions du guide ! Le déjeuner au Haut des Courts a été rapide, la bruine, insolente, ne cessant de refroidir nos tasses de thé chaud sorti des thermos.

En début d’après-midi, nous avons traversé une idyllique forêt tapissée de mousse verte et fraiche invitant à la sieste au milieu des elfes et des trolls cachés sous les rochers.

Avant d’entamer la descente, un large chemin, transformé en bourbier par les débardeurs, nous a permis de comparer l’étanchéité de nos chaussures respectives.

La cascade de Mérelle, nous a offert son doux clapotis pour rejoindre les bords du lac. Nos 28 randonneurs du jour ont emprunté ce sentier très technique avec courage, prudence et adresse remarquable. Excepté quelques petites frayeurs de déséquilibre temporaires, toute l’équipe a rejoint la promenade du tour du lac en bonne santé sous le fidèle brouillard et une température stable.

PS : Mystère levé grâce à Marie Luce, la régionale du jour.

Le Saut de la Bourrique

La légende liée au nom de cette cascade viendrait d’une bourrique qui appartenait à un seigneur. Rentrant des croisades, celui-ci se fit attaquer par des bandits. Pour le protéger l’animal se jeta au pied de la cascade où elle périt avec les mécréants.

Guide : Patrick

Texte et Photos : Patrick

La gorge du Phény

La gorge du Phény

avec ses petits ponts en pierre

avec ses petits ponts en pierre

ou en bois

ou en bois

une bonne moitié du groupe sous la Bourrique

une bonne moitié du groupe sous la Bourrique

et l'autre moitié

et l'autre moitié

Ambiance magique dans la sylve

Ambiance magique dans la sylve

Merelle

Merelle

Pont sur le Phény ...avec le soleil pour donner envie d'y retourner

Pont sur le Phény ...avec le soleil pour donner envie d'y retourner

commentaires

Randonnée du lac de la Lauch au Markstein, mercredi 25 août 2021

Publié le 19 Août 2021 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le Club Vosgien de Colmar vous propose une randonnée au Markstein, le mercredi 25 août 2021.

  • Départ de la randonnée : lac de la Lauch

  • Itinéraire : Sommet du Markstein, Breitfirst, Hahnnenbrunnen, Uff Rain, Nonsenskopf, Lauchenkopf, Oberlauchen, lac de la Lauch

  • Distance : 16 km

  • Dénivelé : 500 m

  • Durée : 5 heures

  • Difficulté moyenne : 3/5

  • Equipements : chaussures et bâtons de randonnée, vêtements adaptés à la saison

  • Repas tiré du sac

Rendez-vous au parking du Capitaine Dreyfus à Colmar pour un départ en covoiturage,
à 8h30 avec port du masque obligatoire.

Guide : René Schmitt

commentaires

C’était le 11 aout 2021 au Blauen, avec les randonneurs

Publié le 14 Août 2021 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Pour cette journée en Forêt Noire nous étions 26 randonneurs à parcourir 17,7 kms avec un dénivelé cumulé de 490m . Nous avons pu profiter d'un très beau temps.

Du col de Lipple, nous avons d'abord effectué 1 heure de marche sur des chemins relativement plats avant de monter jusqu'au sommet du Blauen à 1165 m.

Après le casse-croûte et la photo de groupe, nous sommes descendus dans la forêt ombragée jusqu'au village Marzell.

Puis la montée vers le hameau «Kaltenbach» nous a offert de belles vues sur le vallon et le Blauen.

Le point d'arrivée fut atteint sans encombre et dans la bonne humeur.

C’était le 11 aout 2021 au Blauen, avec les randonneurs
C’était le 11 aout 2021 au Blauen, avec les randonneurs
C’était le 11 aout 2021 au Blauen, avec les randonneurs
C’était le 11 aout 2021 au Blauen, avec les randonneurs
C’était le 11 aout 2021 au Blauen, avec les randonneurs
commentaires

Mercredi 18 août 2021, Randonnée aux cascades de Gérardmer

Publié le 12 Août 2021 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le Club Vosgien de Colmar vous propose une randonnée au saut la Bourrique et à la cascade de Mérelle, le mercredi 18 août.

Nous partirons des bords du lac à Ramberchamp pour suivre le lit de la Bourrique avant de parcourir un balcon au-dessus de la vallée menant à Vagney. Retour par la tête et surtout la cascade de Mérelle.

  • Distance de la randonnée : 17 km

  • Dénivelé : 500 m

  • Durée de marche : 6 h

  • Difficulté moyenne : 3 sur 5

  • Equipements : chaussures et bâtons de randonnée, vêtements adaptés à la saison

  • Repas tiré du sac

  • Rendez-vous au parking du Capitaine Dreyfus à Colmar pour un départ en covoiturage à 8 h 30.

  • Retour à Colmar vers 18 h

Guide :  Patrick MEYER

 

Merelle

Merelle

Le lit de la Bourrique

Le lit de la Bourrique

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>