> L'actualité du Club vosgien de Colmar

C'était le dimanche 15 septembre - autour des cinq chateaux

Publié le 22 Septembre 2019 par Club vosgien Colmar in Autres sorties

Nous étions 8 randonneurs à avoir fait cette marche malgré les problèmes de circulation liés au marathon de Colmar.

La journée s’annonce belle, soleil, ciel bleu, du début jusqu’à la fin.

Nous démarrons près de l’oratoire de la vierge à Husseren et montons jusqu’aux trois châteaux d’Eguisheim. Le comte Hugues IV d’Eguisheim  fit construire au XI°siècle le premier château. C’est le père de Bruno, futur et unique pape alsacien : Léon IX. Le château est divisé pour des raisons d’héritage en trois parties : le Wekmund et le Wahlenbourg sur le banc d’Husseren et le Dagsbourg appartenant à Eguisheim. Ils seront détruits pendant la guerre des 6 deniers en 1466 et resteront en ruine. L’accès est gratuit.

Nous poursuivons vers le Hohlandsbourg en empruntant :

--- le sentier pédagogique de l’écureuil jalonné de balises sur lesquelles figure  une patte d’écureuil et des panneaux  présentant «un arbre et un animal de la région»

--- un morceau du sentier Herzog aménagé par la  famille herzog qui  fit  fortune dans la filature (19° siècle). Nous  arrivons au château du Hohlandsbourg à Wintzenheim. Une  très belle fortification du XIII° siècle, acquise et modernisée en 1563 par Lazare de Schwendi.  Démantelée pendant la guerre de 30 ans,  elle sera restaurée de 2011 à 2014 pour recevoir des visites.  Nous déjeunons et profitons de la vue magnifique sur  Colmar et la région. Puis direction la chapelle des bois, édifiée  par l’Abbé Charles Stupffel en 1903. Y vécut un ermite, le frère Parfait : Albert Voegtli, durant 14 ans. Il est mort la suite d’un accident le 20 décembre 1982 à l’âge de 76 ans. À cet endroit où la terre est fine et rouge, l’ADEIF (association des évadés et incorporés de force) décida de construire  un calvaire à la mémoire des camarades tombés au front, il sera inauguré en mai 1953. Nous repartons direction le dernier château : le Hagueneck ; perdu dans la forêt, d’assez faible envergure,  il est daté du 13°siècle et est situé à wettolsheim dont il est la propriété.

Retour à Husseren, la voie est libre sur les routes, les marathoniens sont passés. Encore une fois, un grand merci aux randonneurs qui ont contribué à rendre cette journée  très agréable.

Résumé et photos Nadia Hertzog

 

C'était le dimanche 15 septembre - autour des cinq chateaux
C'était le dimanche 15 septembre - autour des cinq chateaux