> L'actualité du Club vosgien de Colmar

C'était le 28 août, au lac de Blanchemer et à la tourbière de Machais, avec les randonneurs

Publié le 15 Septembre 2013 par Club vosgien Colmar in Sorties "randonneurs"

 

2013-08-28e

 

2013-08-28a2013-08-28b2013-08-28c2013-08-28d2013-08-28 - Pierre - 0212013-08-28 - Pierre - 032Les dix-neuf randonneurs n’ont pas regretté cette randonnée bien particulière par les différents paysages, rencontres avec la faune, visite de centre culturel, météo, etc.


Le parcours se composait de plusieurs étapes bien différentes, mais qui ont bien intéressé tous les participants :


  • Tronçon de mise en jambes de 2,3 km (avec un dénivelé positif de
    100 mètres, à partir du col de Bramont (957 m) au col de l’Étang, avec vue panoramique sur le lac de Wildenstein

  • Descente de
    120 mètres dans le vallon de la Thur

  • Montée au sommet du Rainkopf
    (1305 m) par le ravin de la Thur

  • Descente au CINE (Centre d’initiation à la nature et de l’environnement)

  • Arrêt pour repas
    « tiré du sac »
    avec visite guidée du Centre

  • Descente au lac de Blanchemer (990 m)

  • Marche vers la tourbière de Machais sur un chemin encombré
    de troncs d’arbres

  • Arrêt à la tourbière avec explications d’une "animatrice maraudage" du CPIE (Centre permanent d’initiation à l’environnement)

  • Retour au col de Bramont où les randonneurs étaient satisfaits d’avoir parcouru ces 17 km

 

Une "animatrice maraudage" CPIE, présente à la tourbière, a donné d’amples explications sur cette impressionnante tourbière, et nous a permis d’observer avec ses jumelles, cette surprenante flore. Les réponses aux nombreuses questions ont convaincu les randonneurs de la préservation de ce site magnifique.


La tourbière, de près de 20 hectares, au sein d’un petit cirque glaciaire aux caractéristiques géomorphologiques marquées, est la dernière et la plus importante tourbière flottante intacte de tout le massif vosgien. Elle est gérée par le Parc naturel régional des Ballons des Vosges. La pénétration sur la zone de la tourbière flottante est interdite, sauf à des fins scientifiques autorisées par le préfet.



Sur la troisième photo, au lac de Blanchemer, on peut voir un randonneur qui nous surprend en jouant quelques airs d’harmonica...













Texte : Michel Rebert
Photos : Michel et Pierre