> L'actualité du Club vosgien de Colmar

Dans la presse du jeudi 7 août - Des houx d'or pour six bénévoles

Publié le 7 Août 2008 par Denis Vouin in Dans la presse et sur la toile






Le Club vosgien de Colmar avait choisi les locaux du Sivom des Trois-Épis pour remettre des Houx d’or à six de ses membres particulièrement méritants.

Pour l’occasion, Anne-Rose Denis, présidente du Sivom, a accueilli et salué Jean Klinkert, président du Club vosgien de Colmar et de l’association départementale du CV 68, Guy Buecher, vice-président fédéral et président du CV de Turckheim, Brigitte Klinkert, vice-présidente du conseil général, et Guy Daesslé, conseiller général, président de la commission Culture et du syndicat du Hohlandsbourg, Michel Foechterlé, premier adjoint au maire d’Ammerschwihr. Elle n’a pas manqué de rappeler le « lieu d’excursion exceptionnel à la croisée de nombreux chemins (le GR 532 et le Dreiländerweg) que constituent les Trois-Épis à 660 m d’altitude » et de remercier les membres du Club vosgien de Colmar et de Labaroche pour leur « magnifique travail ».


Comme l’a rappelé Jean Klinkert, les 18 bénévoles du Club vosgien de Colmar fondé en 1872, entretiennent 238 km de sentiers balisés sous la direction de Jean-Louis Crampé, soit 600 heures de travail à titre gracieux. Plus de 2 300 participants s’associent aux sorties du club. Parmi les projets figurent des panneaux d’information au départ des communes d’Ammerschwihr, Katzenthal et Niedermorschwihr.


En signe de reconnaissance pour de nombreux services rendus, Guy Buecher a ensuite remis le Houx d’or, distinction propre au Club vosgien, à Denise Wotling, animatrice infatigable du groupe des seniors, Berthe Wackenheim, membre sortante du comité, Jacqueline Roth, Jeanine Ulmer, Simone Gilgenkrantz et René Frendo, expert juridique et fiscal.


En félicitant et en remerciant les récipiendaires, Brigitte Klinkert a souligné l’importance de ces « distinctions qui se méritent » et a aussi évoqué l’action du Club vosgien en direction du collège Molière. Car, comme l’a rappelé Jean Klinkert, « une journée de randonnée, c’est une semaine de santé ».


Extrait de www.lalsace.fr du 7 août 2008