> L'actualité du Club vosgien de Colmar

C'était le 26 mai 2021, avec les randonneurs

Publié le 28 Mai 2021 par Club vosgien Colmar in Randonneurs

"Bien que la météo soit souvent rude dans le massif des Vosges, le Petit Ballon bénéficie d'un climat plus doux et plus ensoleillé que la grande crête vosgienne (Grand Ballon, Markstein, Hohneck ...), du fait que cette grande crête agit comme un abri contre les perturbations atlantiques. De ce fait, il serait aussi le sommet vosgien le moins pluvieux".

Confiant en ce constat, une vingtaine de randonneurs n’ont pas hésité à braver la pluie et le vent pour se diriger de Metzeral vers le Petit Ballon. Accoutrés dans leurs capes de pluie multicolores, de leurs surpantalons  et de leurs chapeaux de pluie (il est vrai que le ridicule est un mot que le randonneur a banni de son vocabulaire), les deux groupes ont rejoint notre abri au Kahlenwasen pour midi. Les parapluies avaient plus ou moins bien résisté face aux rafales de vent. La montée vers le Steinberg fût intransigeante pour cet équipement d’appoint et son propriétaire - Désolé Martine, il va falloir changer "ton journal - voir photo".

 Après cet arrêt bien apprécié au sec et protégé des rafales, nous nous engageons sur le chemin de retour. La pluie ayant diminué d’intensité et à l’abri du vent, nous empruntons des sentiers forestiers qui nous offrent de beaux points de vue sur la petite vallée de Breitenbach  et qui nous permettent de discuter et d’échanger dans la bonne humeur avec nos compagnons de randonnée (la matinée fut beaucoup plus silencieuse …).

De retour au parking, l’ensemble des participants étaient ravis d’avoir fait face à cette météo très peu engageante dans la matinée.

Metzeral qui se situe à la jonction des vallées de Mittlach et de Sondernach, a sur son ban communal, les sommets les plus fréquentés du massif des hautes Vosges (le Hohneck, le Kastelberg, les Spitzkoepfe) et les deux lacs emblématiques de la vallée de la Wormsa : le Fischboedlé et le Schiessrothried.

La commune fut totalement détruite lors des combats de 14/18, étant au centre des différentes offensives. Début janvier 45, elle fut épargnée par de très importantes chutes de neiges qui ont amené  les allemands à renoncer à leur contre-offensive dans ce fond de vallée.

Merci à Nadine et à Michèle pour les photos … aux guides ayant participé à cette randonnée de remplacement (Jean Charrier - Patrick Meyer -Guy Fleury)

Et pour la bonne ambiance.

Jean Straumann 

C'était le 26 mai 2021, avec les randonneurs
C'était le 26 mai 2021, avec les randonneurs
C'était le 26 mai 2021, avec les randonneurs
C'était le 26 mai 2021, avec les randonneurs
C'était le 26 mai 2021, avec les randonneurs
C'était le 26 mai 2021, avec les randonneurs
C'était le 26 mai 2021, avec les randonneurs
C'était le 26 mai 2021, avec les randonneurs
C'était le 26 mai 2021, avec les randonneurs
C'était le 26 mai 2021, avec les randonneurs
C'était le 26 mai 2021, avec les randonneurs