> L'actualité du Club vosgien de Colmar

C'était le mercredi 12 juin avec les randonneurs

Publié le 15 Juin 2019 par Club vosgien Colmar in Randonneurs

Le Hohwald, point de départ de la randonnée de ce jour, est une commune jeune, elle fût créée par décret de la Cour d'appel de Colmar le 16 avril 1867. Elle regroupe différents hameaux (Zundelkopf - Vieille métairie - Nouvelle métairie - Kreutzweg - Louisenthal - Champ du Feu) en une seule entité d'environ 500 habitants à sa création.

Jusqu'au XVIIème siècle, le site du Hohwald était inhabité et recouvert d'épaisses forêts à l'exception de la marcairie du Kreutzweg construite par les Habsbourg alors Seigneurs de Val de Villé.

Après la guerre de 30 ans, la seigneurie devint propriété du Roi de France qui la céda au Général Zurlauben. Ce dernier fera venir des colons de Suisse et du Vorarlberg autrichien pour peupler la vallée. Ils s'établissent sur les chaumes, pratiquent l'élevage et défrichent les terres, construisent fermes et scieries pour exploiter le bois. Ces différents lieux deviendront par la suite des hameaux.

Au XIXème siècle la commune sort de son isolement grâce à la construction d'une route et d'une voie ferrée. Elle devient station climatique et quelques riches strasbourgeois y installent leur résidence secondaire.

 En fin de matinée nous passons près de la villa Mathis, construite par l'industriel Emile Mathis, 4ème constructeur automobile français, entre les deux conflits mondiaux, après Renault, Citroën et Peugeot. L'usine était installée dans le quartier de la Meinau à Strasbourg. 

Puis nous traversons la chaume des Veaux, vaste étendue de prairies, située entre 900 et 980 mètres d'altitude.

Vers midi, nous arrivons au Champ du Feu, massif le plus élevé du Bas-Rhin, qui culmine à 1099 m. La tour qui domine le plateau a une hauteur de 20m, a été construite en 1898, à l'occasion du 25ème anniversaire de la création du Club Vosgien.

Après le casse-croûte de midi, pris à l'auberge Hazemann,  le retour vers le Hohwald nous amène à la cascade de l'Andlau, l'une des plus belles des Vosges, sa hauteur est d'environ 15 mètres.  

Temps humide en début de matinée, le soleil a fait de timides apparitions aux environs de onze heures,  et  le retour vers le point de départ s'est fait par beau temps à la satisfaction générale des 12 participants !

 Jean-Paul

C'était le mercredi 12 juin avec les randonneurs
C'était le mercredi 12 juin avec les randonneurs
C'était le mercredi 12 juin avec les randonneurs