> L'actualité du Club vosgien de Colmar

C'était en août, avec les randonneurs

Publié le 7 Septembre 2016 par Club vosgien Colmar in Randonneurs

Le Schlossberg

Le Schlossberg

Mercredi 3 : Breitenau, dans le val de Villé

Le val de Villé a toujours eu une attirance bien particulière vu les paysages bucoliques que nous offre la nature.

Dix-neuf randonneurs ont participé à cette sortie, nous menant, au départ de Breitenau, petit village très pittoresque, vers la Roche des Fées, Ronde Roche, immense piton rocheux nous faisant découvrir, grâce aux galets incrustés dans la roche qu'à cet endroit, il y a des millions d'années, l'eau était présente.

Une autre curiosité, médiévale celle-là, le château de Frankenbourg, ruine nous permettant de découvrir à 360° les villages en contrebas et bien sûr sans oublier, majestueux en face de nous le Haut-Koenigsbourg. 

La suite nous a permis de voir le Rocher du Coucou (sans voir l'oiseau).

Le rocher point de vue, autre curiosité de la nature, sans oublier le Rocher de la Salière.

L'origine du nom de ce rocher ne nous a pas permis de goûter au sel, mais d'admirer ce gigantesque rocher nous permettant grâce à une échelle de monter sur cette dernière.

La suite ne nous révélant plus de curiosités, si ce n'est la Roche du Cheval tombé. Le cocher avec son cheval ont basculé dans le vide à cet endroit et bien sûr sont morts tous les deux, une plaque commémorative nous rappelle ce fait.

Il fallait continuer de descendre pour nous orienter vers notre aire de parking où nous attendaient les voitures.

En résumé, ce fut une très belle journée avec un peu mal aux jambes, vite oublié en pensant aux richesses que la nature nous délégue.

Texte : Yves et Guy ; photos : Guy et Denis

Voir ci-dessous l'itinéraire de la randonnée

C'était en août, avec les randonneursC'était en août, avec les randonneurs
C'était en août, avec les randonneursC'était en août, avec les randonneurs
C'était en août, avec les randonneurs
C'était en août, avec les randonneursC'était en août, avec les randonneurs
C'était en août, avec les randonneursC'était en août, avec les randonneurs
La Salière

La Salière

C'était en août, avec les randonneurs
"L'autre" mur païen

"L'autre" mur païen

L'itinéraire de la randonnée du 3 août

L'itinéraire de la randonnée du 3 août

Mercredi 10 : au Feldberg

Le beau temps a encouragé vingt-huit randonneurs à se donner rendez-vous au Feldberg, sommet de la Forêt-Noire, montagne aimée par les Allemands, et dignement  fêtée le 10 août dernier, jour de Saint-Laurent, patron du Feldberg.

Rarement on aura vu autant de randonneurs au cours d'une sortie du Club vosgien de Colmar. Auberges en fêtes, musiques partout, bières qui coulaient à flot... Bref l'ambiance festive allemande.

Le parcours effectué était court (14,5 km), mais nous a permis de découvrir un joli sentier botanique dès le départ de la randonnée. Les auberges de la Forêt-Noire se succédaient ensuite, Zasler Hutte, Wilhelmer Hutte (la plus ancienne de la Forêt-Noire).

Le sommet du Feldberg a pu être atteint non sans difficulté compte tenu de la densité des randonneurs présents. Puis direction le mémorial de Bismarck, monument austère, d'où nous pouvions apercevoir le Feldsee, très beau lac montagnard.

Quelques randonneurs ont apprécié la saucisse et bière à l'allemande servis dans un restaurant sympathique ouvert sur les pistes de ski du Feldberg, le tout en trois-quarts d'heures.

Descente vers le Feldsee où une photo du groupe fut prise pour se remémorer cette belle journée. Remontée vers le parking via l'auberge du Raimartihof, énorme bâtiment dans le style Forêt-Noire.

Texte : René ; photos : Pierre et Denis

Voir ci-dessous l'itinéraire de la randonnée

C'était en août, avec les randonneurs
C'était en août, avec les randonneursC'était en août, avec les randonneurs
C'était en août, avec les randonneursC'était en août, avec les randonneurs
C'était en août, avec les randonneurs
C'était en août, avec les randonneurs
L'itinéraire de la randonnée du 10 août

L'itinéraire de la randonnée du 10 août

Mercredi 17 : vers les Lacs

Vingt-six participants

(pas de compte rendu)

Mercredi 24 : au Belchen

Pour éviter la canicule dans la plaine d'Alsace, les dix-sept randonneurs ont eu la bonne idée de chercher la fraîcheur dans la Forêt-Noire.

Ils ont pu admirer les beaux paysages bien différents des Vosges.

La randonnée a démarré près du Nonnenmattweiher, moitié tourbière et moitié lac permettant à de nombreuses personnes de faire trempette.

La descente vers le village pittoresque de Neuenweg, dans un petit vallon boisé, était très agréable et à l’abri du soleil.

La montée vers le sommet s'est faite en deux étapes, avec un arrêt casse-croûte d'une demi-heure.

L'arrivée au sommet, au Belchenhaus, a permis de se désaltérer et de prendre une petite pâtisserie. Les randonneurs ont aussi pu admirer le panorama sur les Alpes et la plaine du Rhin.

Le retour s'est fait sur de beaux sentiers et chemins, et sans difficultés. Parmi les pauses du retour, l'arrêt effectué à la chapelle Stromeyer a retenu l'attention des randonneurs, car celle-ci a été construite en mémoire de l'assassinat sauvage de ce prêtre à la fin de la guerre à cet endroit-même.

Avant de reprendre la route certains randonneurs ont encore pris une boisson rafraîchissante dans une « Hütte ».

Texte et photos : Michel

C'était en août, avec les randonneurs
C'était en août, avec les randonneursC'était en août, avec les randonneurs
C'était en août, avec les randonneursC'était en août, avec les randonneurs
C'était en août, avec les randonneurs

Mercredi 31 : dans le massif du Rossberg

Vingt-et-un randonneurs se sont retrouvés pour cette sortie au départ du col du Schirm, situé entre la vallée de Masevaux et celle de Thann.

Nous commençons notre randonnée en prenant la direction du village de Bourbach-le-Haut, village de montagne situé à une altitude de 550 m que nous traversons. Puis nous entamons la montée en direction de la ferme-auberge des Buissonnets, altitude 757 m, et nous dirigeons vers le col du Hundsruck, en passant par le lieu-dit Baeselbach.

Du col du Hundsruck, nous grimpons au sommet du Thanner Hubel, altitude 1160 m, et profitons du vaste panorama sur les Vosges ainsi que la plaine du Rhin et la porte d'Alsace.

Puis nous nous dirigeons vers le refuge du Club sportif de Mulhouse, altitude 1108 m pour y prendre notre repas tiré du sac.

Après cette pause, nous allons vers le sommet du Rossberg, altitude 1191 m, et profitons de l'ample panorama tantôt sur la vallée de la Thur, du Grand Ballon au lac de Wildenstein, tantôt sur la vallée de la Doller jusqu'au Ballon d'Alsace.

Nous passons au Vogelstein et replongeons dans l'univers forestier pour rejoindre notre point de départ.

Texte : Jean-Paul ; photos : Guy

C'était en août, avec les randonneurs
C'était en août, avec les randonneursC'était en août, avec les randonneurs
C'était en août, avec les randonneursC'était en août, avec les randonneurs
C'était en août, avec les randonneurs