> L'actualité du Club vosgien de Colmar

randonneurs

C'était le mercredi 16 octobre avec les randonneurs

Publié le 25 Octobre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Nous étions 17 randonneurs au départ de Boersch pour cette sortie automnale à travers les vignobles de Rosenwiller et de Rosheim, les collines du Holiesel, du Berg et du Bischenberg.

 A l'entrée de Rosenwiller, nous sommes passés près du centre de la Ligue de protection des oiseaux, où l'on nous a demandé de garder le silence pour ne pas gêner le sommeil des chouettes !

A Rosenwiller s'étend sur 4 hectares le cimetière Juif, qui compte quelques 5588 tombes répertoriées et datant de la fin du XVIe s au début du XXIe s, la plus ancienne tombe étant de 1657. L'existence de ce cimetière est prouvée à partir de 1366 par la charte de l'empereur Charles VI autorisant le magistrat de Rosheim à parcevoir un droit de péage pour chaque juif passant sur le ban de Rosheim.

Nous parcourons les collines sèches du Holiesel et du Berg recouvertes d'une lande aride aux allures méditerranéennes.

Classée en zone naturelle protégée en raison de l'originalité de sa faune et de sa flore, la commune de Rosenwiller loue le site au Conservatoire des sites alsaciens depuis 1898.

 Après la pause de midi notre chemin nous mène au-dessus de Rosheim, ville riche d'un passé et d'un patrimoine exceptionnels.

L'édifice le plus remarquable, qui a fait la renommée de la ville, est l'église Saints Pierre et Paul, typique de l'art rhénan et alsacien de la moitié du XIIe s. Le site de Rosheim témoigne d'une occupation ininterrompue depuis 7000 ans.

 Plus loin, le couvent du Bischenberg s'élève sur la colline qui domine le village de Bischhoffsheim. Le plus ancien écrit identifié faisant état d'une chapelle à cet endroit, date de 1505. On peut voir l'un des plus anciens chemins de croix d'Alsace ; il est composé de 14 petites chapelles datant de 1731. Une quinzième chapelle restaurée en 2007 les domine. Une communauté de Pères et de Frères Rédemptoristes aidé par des bénévoles anime le site.

Nous traversons Boersch, village mentionné pour la première fois lors de la fondation de l'Abbaye de St-Léonard en 1109.

Ancienne possession de l'Evêque de Strasbourg, puis du grand Chapitre de Strasbourg, la cité recèle de nombreux monuments remarquables où prédomine le style renaissance : la place centrale avec son Hôtel de Ville et son puits à six seaux, l'église St-Médard et son clocher à base romane, l'enceinte du XIVe s. avec ses trois portes remarquablement conservées.

 Randonnée de 19 km, avec une vue vers la Cathédrale de Strasbourg, sur la plaine, la montagne vosgienne environnante et la Forêt Noire, avec de beaux paysages aux couleurs d'automne.

 Texte : Jean-Paul - Photos : Michèle

 

C'était le mercredi 16 octobre avec les randonneurs
C'était le mercredi 16 octobre avec les randonneurs
C'était le mercredi 16 octobre avec les randonneurs
C'était le mercredi 16 octobre avec les randonneurs
C'était le mercredi 16 octobre avec les randonneurs
commentaires

Randonnée à la découverte du Frankenbourg "héritier" du mur païen - mercredi 23 octobre 2019

Publié le 17 Octobre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le Club Vosgien de Colmar vous propose une randonnée à la découverte du Frankenbourg "héritier" du mur païen, le mercredi 23 octobre 2019.

- Itinéraire : Découverte du Schlossberg qui sépare le val de Villé du val de Lièpvre à 712m et des Rondes Roches et de la Roche des Fées (750m)

- Départ au parking en face de l'auberge du Frankenbourg à La Vancelle (à la bifurcation de la route qui redescend sur Lièpvre et à côté de la MJC).

- Parcours : Parking La Vancelle, Maison forestière, château du Frankenbourg, Stangenplatz, Roches rondes, Roche des Fées, Heidenkeller, Chapelle, Rocher La Salière, place des charpentiers, sources La Vancelle. 

  • Distance : 15,4 km
  • Dénivelé : 736 m
  • Temps de parcours : 5 h 
  • Difficulté : 3/5
  • Equipements adaptés à la météo et la saison. Chaussures de randonnée. Bâtons de randonnée recommandés.
  • Repas et boissons tirés du sac
  • Rendez-vous parking du capitaine Dreyfus à Colmar pour un départ en covoiturage à 8 h 30 – Retour à Colmar vers 17 h.
  • Responsable de la sortie : Daniel JAEGERT (tél 06 78 57 64 97)
Randonnée à la découverte du Frankenbourg "héritier" du mur païen - mercredi 23 octobre 2019
Randonnée à la découverte du Frankenbourg "héritier" du mur païen - mercredi 23 octobre 2019
Randonnée à la découverte du Frankenbourg "héritier" du mur païen - mercredi 23 octobre 2019
Randonnée à la découverte du Frankenbourg "héritier" du mur païen - mercredi 23 octobre 2019
Randonnée à la découverte du Frankenbourg "héritier" du mur païen - mercredi 23 octobre 2019
commentaires

C'était le 9 octobre de Fréland à Aubure avec les randonneurs

Publié le 12 Octobre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Dix-neuf randonneurs s’étaient donnés rendez-vous au centre de la commune de Fréland pour un périple de 19 km pour se rendre à Aubure. Des rencontres avec des habitants des lieux-dits (Frélandais et Auburiens) ont permis d’entendre des personnes à l’imagination créatrice  !

Nous étions en pays Welsch, néanmoins à la suite d’un nouveau découpage des cantons, les communes de Fréland et d’Aubure ont été rattachées au canton de Sainte-Marie-aux-Mines en 2015. Welsch, en allemand, signifie étranger de race latine. C'est ainsi que les Alsaciens de langue germanique appelaient les Alsaciens de langue romane qui habitaient les vallées vosgiennes. La langue welche est d’origine lorraine.
 

Quelques particularités sur le territoire communal de Fréland et le secteur :

  • Les origines de cette commune remontent aux carlovingiens (du VIIIème au Xème siècle), les abbayes lorraines de Saint-Dié et d’Étival avaient des possessions dans la vallée de la Weiss.
  • Cette terre rurale était principalement tournée vers l’agriculture, la forêt et l’artisanat.
  • Les forêts quant à elles, apportaient un revenu important aux seigneurs qui les possédaient. L’économie consistait également en de hauts fourneaux du milieu du 16ème s. à la guerre de trente ans. Les seigneurs de Ribeaupierre avaient installé ces derniers pour traiter le minerai d’argent extrait des roches de Sainte-Marie-aux-Mines. Le bois frélandais fournissait le combustible indispensable à l’extraction du métal.
  • Au centre du village, le musée du Pays de Fréland témoigne des modes de vie, traditions et usages qui se distinguent du reste de l’Alsace par le parler et les traditions proches de celles des montagnes vosgiennes.

 C’est avec plaisir que nous avons traversé de magnifiques paysages de prés et de forêts parées des couleurs d’automne.

Texte et photos : Guy

C'était le 9 octobre de Fréland à Aubure avec les randonneurs
C'était le 9 octobre de Fréland à Aubure avec les randonneurs
C'était le 9 octobre de Fréland à Aubure avec les randonneurs
C'était le 9 octobre de Fréland à Aubure avec les randonneurs
C'était le 9 octobre de Fréland à Aubure avec les randonneurs
commentaires

Randonnée dans les vignobles de Rosenwiller et Rosheim - mercredi 16 octobre 2019

Publié le 10 Octobre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le Club Vosgien de Colmar, section randonneurs, vous propose, le mercredi 16 octobre 2019, une  randonnée à travers les vignobles de Rosenwiller et de Rosheim et autour de la colline du Bischenberg.

  • Itinéraire : Boersch - Rosenwiller - Fuerstweg - Bischoffsheim - Boersch.
  • Distance : 19 km
  • Dénivelé : 350m
  • durée de marche: : 6 h environ
  • difficulté moyenne : 3/5.
  • Equipements demandés : chaussures et bâtons de randonnée - vêtements adaptés à la saison.
  • Repas tiré du sac 
  • Rendez-vous place du Capitaine Dreyfus à Colmar pour covoiturage - départ à 8h30 - retour prévu à 17h30
  • Guide : Jean-Paul Gulmann (06 80 18 78 65) et Yves Thomann
Randonnée dans les vignobles de Rosenwiller et Rosheim - mercredi 16 octobre 2019
commentaires

C'était le mercredi 2 octobre, avec les randonneurs

Publié le 4 Octobre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Prévue au départ du col de la Charbonnière, en direction du col de la Perheux et du massif du Champ du Feu, cette randonnée n'a pu se faire vu les mauvaises conditions climatiques annoncées.

Nous étions 15 personnes au rendez-vous et suite à ma proposition, nous avons pris la direction de Soulzmatt, située dans la "vallée noble" : de nombreuses familles nobles habitèrent la vallée, d'où l'origine du nom de vallée noble.

Sept châteaux y furent construits, dont il ne reste plus que le Wangenbourg (XV° siècle). Ce château est actuellement une propriété privée viticole. Soultzmatt est aussi connue pour son grand cru du Zinnkoepflé et son eau minérale.

 Nous entamons notre randonnée par une montée, la première et seule de la journée, pour arriver au lieu-dit "Notre Dame du Hubel" et poursuivons par la forêt communale de Westhalten et de Pfaffenheim.

Nous apercevons les bâtiments du couvent Saint-Marc, Maison-mère de la congrégation des Soeurs de Saint-Joseph, qui se destine à des oeuvres charitables et hospitalières (soins à domicile - clinique sainte Thérèse à Colmar).

Arrivés au Schauenberg, ancien ermitage qui domine la plaine d'Alsace, afin d'y prendre notre repas, nous y trouvons attablé le groupe des "séniors" du Club Vosgien de
Colmar !

Nous nous dirigeons ensuite vers le Strangenberg, colline sèche protégée, où poussent des plantes d'origine méditerranéenne ainsi que des steppes d'Europe orientale.

La randonnée se temine par la traversée du vignoble de Westhalten à Soultzmatt.

C'était le mercredi 2 octobre, avec les randonneurs
C'était le mercredi 2 octobre, avec les randonneurs
C'était le mercredi 2 octobre, avec les randonneurs
commentaires

Randonnée de Fréland à Aubure - mercredi 9 octobre 2019

Publié le 4 Octobre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le Club vosgien de Colmar vous invite à une randonnée à partir de Fréland en direction des Trois Bans. 

Itinéraire : Fréland – La Halle – Le Haut Vorimont – Les Trois Bans – Aubure – La Queue de l’A.

•       Distance : 19,5 km

•       Dénivelé : 750 m

•       Durée de marche : 6 h environ

•       Marche de difficulté moyenne : niveau 3 sur 5

•       Équipements : chaussures de randonnée, protections contre la pluie et/ou
         le soleil

•       Repas tiré du sac.

Rendez-vous à 8 h 30 au parking du capitaine Dreyfus de Colmar pour covoiturage

Retour à Colmar vers 17 H

Guides : Guy Fleury 06 02 71 20 05 par SMS et Jean Straumann

Randonnée de Fréland à Aubure - mercredi 9 octobre 2019
Randonnée de Fréland à Aubure - mercredi 9 octobre 2019
Randonnée de Fréland à Aubure - mercredi 9 octobre 2019
commentaires

C'était le 25 septembre au départ de Le Bonhomme avec les randonneurs

Publié le 2 Octobre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Les annonces de la météo prévoyaient une journée maussade, mais à part quelques ondées, notre parcours a été peu perturbé. Nous étions 12 randonneurs à nous être donnés rendez-vous sur le parking vers l’église de Le Bonhomme.

 

Quelques particularités sur le village et le secteur :

 

  • Le nom du bourg provient du nom d’un ermite Saint Déodat, (qui a donné ensuite St Dié). Celui-ci a fondé un ermitage sur la commune, et par la suite celui du monastère de Jointure à Saint-Dié.
  • L'existence du bourg est attestée depuis le XIIe siècle. Il appartient à cette époque aux comtes d'Eguisheim
  • La commune compte de 750 à 800 habitants, soit 35hab/km². Au 18ème siècle, la commune en comptait plus de1000. Comme dans toutes les communes «de montagne», il existe un grand nombre de lieux-dits et écarts : 68.
  • Dans les siècles précédents, quelques ouvertures de mines de matériaux rares ont été ouvertes en direction de Ste Marie. A Faurupt des tentatives d'ouverture de mines de charbon et de fer ont échoué.

C’est avec plaisir que nous avons traversé de magnifiques paysages déjà connus (Col des Bagenelles, le Brézouard, Faurupt, …).

 

Texte et photos : Guy

C'était le 25 septembre au départ de Le Bonhomme avec les randonneurs
C'était le 25 septembre au départ de Le Bonhomme avec les randonneurs
C'était le 25 septembre au départ de Le Bonhomme avec les randonneurs
commentaires

Randonnée dans la vallée de la Chirgoutte et les villages du Ban de la Roche - mercredi 2 octobre 2019

Publié le 26 Septembre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le Mercredi 2 octobre prochain, le Club Vosgien de Colmar, section randonneurs, propose une randonnée dans la vallée de la Chirgoutte et les villages de montagne du Ban de la Roche avant de revenir au point culminant du Bas-Rhin.

  • Itinéraire : Col de la Charbonnière - Ruines du château de la Roche - Bellefosse - Waldersbach - Col de la Perheux - Champ du Feu - Col de la Charbonnière.
  • Distance : 18,5 km
  • Dénivelé : 650m
  • Durée de marche : 5h30 environ
  • Indice de difficulté : 3/5 (moyenne)

Repas tiré du sac.

Retour à Colmar vers 18 h.

Equipement recommandé : vêtements adaptés à la saison, chaussures et bâtons de randonnée.

Rendez-vous, place du Capitaine Dreyfus à Colmar pour covoiturage, départ à 8h30.

 Guides : Jean-Paul Gulmann (06 80 18 78 65) et Yves Thomann

 

Randonnée dans la vallée de la Chirgoutte et les villages du Ban de la Roche - mercredi 2 octobre 2019
Randonnée dans la vallée de la Chirgoutte et les villages du Ban de la Roche - mercredi 2 octobre 2019
Randonnée dans la vallée de la Chirgoutte et les villages du Ban de la Roche - mercredi 2 octobre 2019
commentaires

C'était le 11 septembre au Belchen, avec les randonneurs

Publié le 24 Septembre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Pour cette randonnée en Forêt Noire nous étions 15 randonneurs à parcourir le parcours de 17,7 km avec un dénivelé cumulé de 700m et avons pu profiter d'un très beau temps.
La randonnée passait d'abord près de «Nonnenmattweiher», moitié tourbière et moitié lac, permettant à des personnes de faire trempette .
La première partie de la randonnée nous menait d'abord vers le village pittoresque de Neuenweg. De cette cité, la montée vers le sommet s'est faite en 2 étapes, avec un arrêt casse-croûte à mi-parcours. A l'arrivée au Belchenhaus, à 1350m, les randonneurs ont pu admirer les vallées verdoyantes et ont pu se désaltérer et prendre une petite pâtisserie.
Le retour s'est fait sur de beaux sentiers ne présentant aucune difficulté. Sur le chemin, nous avons fait un arrêt à la chapelle Stromeyer qui a été construite en mémoire du prêtre du même nom à la fin de la dernière guerre. Sur l'ordre de S.S., deux légionnaires français furent obligés de le tuer à ce même endroit. Après avoir été condamnés, l'un à la mort et l'autre à 10 ans de prison, ils furent graciés 8 ans plus tard. Le prête fut ensuite reconnu comme martyr catholique.
La fin de la randonnée nous a permis de revoir l'ensemble du lac «Nonenmattweiher» sous le soleil.

C'était le 11 septembre au Belchen, avec les randonneurs
C'était le 11 septembre au Belchen, avec les randonneurs
C'était le 11 septembre au Belchen, avec les randonneurs
C'était le 11 septembre au Belchen, avec les randonneurs
C'était le 11 septembre au Belchen, avec les randonneurs
C'était le 11 septembre au Belchen, avec les randonneurs
C'était le 11 septembre au Belchen, avec les randonneurs
commentaires

C'était le 18 septembre avec les randonneurs à Orbey

Publié le 23 Septembre 2019 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Nous étions 22 randonneurs à avoir partagé des moments très sympathiques lors de cette belle journée à arpenter les vallons : prés et bois d’Orbey.

On commence à la place du marché, il fait bon, un beau ciel bleu, nous nous dirigeons vers le Grand Faudé. Entre montées et descentes, nous arrivons à cette tour octogonale de 16,5 m culminant à 773m d’altitude ; 92 marches pour y arriver.

Construite dès 1889 par le club vosgien de Kaysersberg-Lapoutroie, cette tour carré de 12m offrait une vue panoramique pour les randonneurs. En 1915, elle servait d’observatoire pour les allemands. Détruite et reconstruite pendant les deux guerres mondiales, la 1° pierre est finalement posée le 15 août 1999.  Les fonds récoltés permettront la construction définitive de la tour. Les bénévoles de l’association surnommés «les fadas» s’y attèlent et l’inauguration a lieu le 15 août 2002. Trois ans plus tard, l’abri du Faudé est inauguré à son tour.

Il est midi, nous déjeunons sur les prés. Difficile de repartir tellement il fait beau. Une photo prise juste avant notre départ, et nous poursuivons entre fermes cossues et granges. C’est bien humide par endroit, on entend même le bruit des sources. Après le Pré Bracot et la roche des pins, on  foule un chemin herbeux qui nous amène à la Chaume, beau site où l’environnement est adapté à des activités sportives de pleine nature et des exploitations de la richesse des forêt et des montagnes. On descend un sentier avant la ligne de haute tension, direction Orbey Le Lait. Le sol est recouvert d’aiguilles. Finalement on arrive dans une clairière de toute beauté, on continue notre chemin vers la chapelle Saint-Genest qu’on visite. Le sacré cœur un peu plus haut, domine et protège Orbey. Il a été érigé par les habitants d’Orbey suite à la mission de 1933. Une autre plaque rappelle la rupture de la digue du lac Noir en 1934, qui fit 9 morts.

Nous rentrons, direction la place du marché, tous contents de notre journée.

Un grand merci aux randonneurs, pour leur présence, leur sympathie et leur gentillesse.

Résumé et photos Nadia Hertzog .

C'était le 18 septembre avec les randonneurs à Orbey
C'était le 18 septembre avec les randonneurs à Orbey
commentaires
<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>