Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'actualité du club vosgien de Colmar

C'était en octobre, avec les randonneurs

Publié le 8 Novembre 2016 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Le 12 octobre : vers le col de Sainte-Marie

Le 12 octobre : vers le col de Sainte-Marie

Mercredi 5 : dans le massif du Mont Sainte-Odile

Vingt-sept randonneurs(es) se sont retrouvés pour cette sortie de la Vallée de Hagenthal au Willerwald, dans le massif du Mont Ste-Odile.

Nous démarrons la randonnée par une pente qui semble rude mais qui devient assez rapidement plus raisonnable et le parcours emprunte de larges chemins forestiers qui permettent de découvrir la richesse des essences de la forêt vosgienne. Le sentier passe en dessous des ruines du Hagelschloss, repère de brigands au début du XVe siècle.

Puis nous nous dirigeons vers les châteaux des Dreistein. Les trois forteresses ont belle allure, perchées sur leur rocher de grès. Nous profitons de cet environnement pour la pause goûter.

Après la pause, le circuit nous mène à la Badstube, source qui coule dans un bassin de grès et dans laquelle les occupants du mur païen, situé juste au-dessus, venaient se ravitailler. De là, nous empruntons le sentier Valentine qui monte régulièrement jusqu'au Mont Sainte-Odile. Arrivés à midi, nous y prenons le repas tiré du sac.

Après cette pause, nous prenons la direction du Birkenfels. Ce château présente un donjon pentagonal. L'accès facile à l'intérieur du site nous permet d'admirer, outre l'épaisseur des murs, les remplages des vastes baies. Après être passé à la maison forestière du Willerhof, lieu d'un ancien village aujourd'hui disparu,  le sentier nous mène au château de Kagenfels, ruine abandonnée pendant la Guerre de Trente ans. Aujourd'hui, grâce à une équipe de bénévoles, ce château redevient peu à peu une superbe forteresse. 

Nous rejoignons le parking de la maison forestière de Vorbruck par un petit sentier en forêt.

Texte : Jean-Paul

Mercredi 12 : vers le col de Sainte-Marie-aux-Mines

Dix-sept randonneurs ont participé à la sortie du 12 octobre. En suivant les guides, Jean-Paul Gulmann et Jean-Louis Lichtenauer, ils ont, par un temps un peu brumeux le matin mais annonciateur de beau temps, découvert les sites de conflit de la guerre 14-18 en jouant à saute-frontière entre les lignes allemandes et françaises.

Le circuit du matin permit de découvrir le champ de bataille du Violu et les nombreux cantonnements, blockhaus, infirmeries, hangar à ambulances, pas de tir, téléphérique, installés là par les soldats réservistes allemands du Landsturm. Leur nombre et leur état de conservation ont étonné les randonneurs tout au long de cette boucle de 8,5 kilomètres.

Après le déjeuner tiré du sac, les marcheurs ont été de l’autre côté de la route qui sépare le Haut-Rhin des Vosges pour la seconde boucle de 8 km. Là les attendait, suivant une ligne de tranchée, une forte pente menant au château de Faîte dont la fondation remonte au XIVe siècle. Par un chemin où se dressent tombes allemandes et françaises, s’ensuivit la découverte du lavoir bien conservé, du lion à l’entrée du chemin du mess des officiers puis du cimetière militaire français avant de revenir à la borne-frontière sur le parking.

Texte : Jean-Louis, photos : Jean-Paul

C'était en octobre, avec les randonneursC'était en octobre, avec les randonneursC'était en octobre, avec les randonneurs

Mercredi 19 : au Bonhomme

Par une journée d’automne humide et brumeuse au plafond nuageux accroché vers les mille mètres, nous sommes partis à seize sur le parking derrière l’église du village du Bonhomme.

Un petit rappel historique douloureux est fait sur le passé du village du « Bon homme » en souvenir du passage de saint Déodat vers 667 pour franchir les Vosges et fonder ensuite Saint-Dié. Nous grimpons à la Croix de mission, profitons du point de vue, les pieds sur un vestige de la guerre, puis rejoignons l’ancienne voie romaine qui passe devant la chapelle Sainte-Claire. Nous rencontrons cinq moutons errants en liberté nous ouvrant le chemin forestier. Pourtant le loup n’est pas loin !

La première halte au col du Bonhomme est l’occasion pour Guy de remettre à Daniel  le « panache » de houx de la prise de « commandement » pour guider le groupe de randonneurs pour la première fois. Daniel nous emmène au massif du Rossberg à 1110 m où, malheureusement la visibilité réduite nous empêche de voir le vallon de Faurupt. Cependant en descendant, après avoir traversé la route des crêtes et avant de croiser le téléski des Bagenelles, le paysage s’est éclairci pour nous faire deviner le parcours de l’après-midi. Nous descendons vers le col du Pré de Raves, où un itinéraire modifié triangle bleu nous fait longer la route sur quelques centaines de mètres.

Nous rejoignons l’auberge de la Graine Johé pour nous restaurer au chaud en toute convivialité. Après un solide déjeuner mixte, tiré du sac et/ou plats chauds et desserts de l’auberge, nous reprenons le chemin du col des Bagenelles, puis le Haut Pré, pour descendre vers les Hobels par les agréables paysages du vallon de fermes éparpillées de Faurupt. Nous terminons notre descente par la Graude pour arriver sur le parking de départ où nous retrouvons le soleil. La variante par le passage au château de Gutenburg  du XIIe-XIIIe siècle au-dessus du village à 800 m se fait sur un sentier difficile, glissant par temps humide et un château en éperon dangereux d’accès en groupe, que nous avons évité.

Texte : Daniel ; photos : Guy

C'était en octobre, avec les randonneurs
C'était en octobre, avec les randonneursC'était en octobre, avec les randonneurs
C'était en octobre, avec les randonneursC'était en octobre, avec les randonneurs

Mercredi 26 : le Grand et le Petit Hohnack, le Cras, le Gestion

Vingt-trois randonneurs ont vainement cherché le soleil et les panoramas promis. C'était donc plutôt une ambiance de brumes d'automne qui nous a accompagnée.

Évocation des Diables rouges en 1914 à la Croix de Wihr, du lieutenant Munier en 1870, de Raoul de Phimaroche, amoureux de la belle meunière de Lapoutroie, de Saint-Wandrille de passage entre la Normandie et le Jura vers l'an 600, des Ribeaupierre et leur château du Petit-Hohnack...

Sans oublier la saga du diable et de Saint-Michel qui ont fait du village de Labaroche... ce qu'il est : un éparpillement de trente-et-un hameaux.

Une belle journée d'automne.

La photo de groupe est prise à "Coïa Lotz".

Texte et photos : Denis

Voir ci-dessous l'itinéraire de la randonnée

C'était en octobre, avec les randonneursC'était en octobre, avec les randonneurs
C'était en octobre, avec les randonneursC'était en octobre, avec les randonneurs
C'était en octobre, avec les randonneurs
L'itinéraire de la randonnée du 26 octobre

L'itinéraire de la randonnée du 26 octobre

commentaires

C'était en octobre, avec les séniors

Publié le 6 Novembre 2016 par Club vosgien Colmar dans Séniors

C'était en octobre, avec les séniors

Mercredi 12 : patrimoine de mémoire

Le 12 octobre, cinquante participants ont retracé par un temps radieux un itinéraire de mémoire de l’Almattkopf à l’Ambulance alpine de Mittlach.

De l’Almatttkopf, occupé en juin 1915 par les troupes françaises du général de Pouydraguin, les marcheurs ont pu observer toute la vallée de Metzeral jusqu‘au cimetière Millet  et noté que les troupes positionnées alors faisaient face aux canons  germaniques tirant depuis le Kehfeil. Le parcours dans les vestiges des tranchées  compléta la découverte du site, ainsi que la lecture des panneaux et celle de la  symbolique du monument commémoratif.

La progression s’est faite ensuite depuis la gare de Metzeral, étape du circuit de mémoire  et l’église de l’Emm, édifiée sur l’emplacement de la chapelle de 1758 détruite lors de la bataille de Metzeral qui s’est déroulée du 15 au 24 juin 1915 et malheureusement fermée ce jour. L’appréciation de son intérieur se fera  ultérieurement.

Néanmoins l’histoire extraordinaire de sa Pietà –sculpture du XVIe siècle en tilleul- avait été évoquée auparavant : la statue avait été offerte à Mademoiselle Odile ReechSœur Guido en religion – qui la confia à ses sœurs habitant Quai de la Poissonnerie à Colmar où se tenait la boulangerie Reech.

Les familles Reech et Have se connurent lors de l’installation à Colmar de cette dernière, obligée d’évacuer Munster ; le 7 août 1918 Hubert Have épousait Véronique Reech. Le 1er septembre 1937, le Docteur Paul Have, fils du précédent, se marie : sœur Guido offre la Pietà aux jeunes mariés.

La statue se retrouve dans l’appartement du Boulevard du Champ de Mars.

C’est sans doute  en 1943 que Madame Véronique Have-Reech, soucieuse de sa préservation confie la Piéta à l’abbé Behe, initiateur de la reconstruction de l’église de l’Emm.

Avec un soleil de plus en plus présent et un ciel sans nuage, les marcheurs gagnèrent le monument du Barle avant de redescendre vers Steinabruck.

Après un excellent déjeuner à l’auberge de la Wormsa, le parcours dans le vallon permit d’atteindre l’Ambulance  alpine de Mittlach où le groupe fut accueilli par Monsieur Rémy Jaegle, responsable de l’association  qui gère et anime le lieu. Les visiteurs ont pu profiter d’explications très appréciées et découvrir l’espace documentaire qui retrace le contexte et l’histoire des tragiques événements qui endeuillèrent la vallée de la Fecht en 1915.

Le retour a été enrichi par les commentaires  éclairants de Bernard Studer.

Merci à Hubert Have d’avoir mis à ma disposition  son  témoignage intitulé La Saga de la Pietà de la chapelle des Sept douleurs de l’Église de l’Emm à Metzeral, éditée dans le numéro 2011 de l’Annuaire de la Société d’Histoire du Val et de la ville de Munster.

Texte : Annick Walker, photos : Boris Saenger

C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors

Mercredi 26 : le chemin des châteaux

Cinquante-trois séniors présents pour cette première sortie en demi-journée.

Nous prenons la direction d'Eguisheim pour débuter notre marche en suivant un sentier nous menant aux Trois Châteaux.

Dominant la plaine d'Alsace, ce château a été édifié au XIe siècle. Il fut construit par les comtes d'Eguisheim. A la suite des partages successoraux, le Haut-Eguisheim fut divisé en trois parties ayant chacune sa tour, le Dagsbourg, le Weckmund et le Wahlenbourg.

Ils ne survivront pas à la guerre des Six Deniers au XVe siècle (pour en savoir davantage sur la guerre des Six Deniers, cliquer ici)

Après avoir fait le tour des trois donjons, nous nous rendons sur le sentier de l'écureuil qui relie les Trois-Châteaux au Hohlandsbourg.

Sur ce parcours nous découvrons une forêt riche en diversité, jalonné de panneaux présentant la flore et la faune de la région.

Le sol jonché de châtaignes faisant le bonheur de nombreux participants qui tel l'écureuil en ont profité pour faire quelques provisions.

Nous empruntons le sentier Herzog aménagé au XIXe siècle par la famille Herzog, de riches industriels de la région de Colmar afin d'accéder au  petit étang de canotage.

Nous faisons également un petit détour pour nous rendre au Rocher Turenne. Cette curieuse élévation de blocs rocheux qu'on appelait autrefois Hexenfelse, le Rocher des sorcières. Cet amas de rochers paraît édifié par des mains de géants et laisse une impression étrange dans ce paysage.

Une petite montée et nous arrivons en fin de parcours au Hohlandsbourg.

Belle sortie automnale même si les paysages au loin se trouvaient un peu dans la brume.

Texte et photos : Suzy Lidy

C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniorsC'était en octobre, avec les séniors
C'était en octobre, avec les séniors
commentaires

Mercredi 9 novembre - Randonnée de Ribeauvillé au Schelmenkopf

Publié le 4 Novembre 2016 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Mercredi 9 novembre - Randonnée de Ribeauvillé au Schelmenkopf

Le Club vosgien de Colmar vous propose ce mercredi 9 une randonnée de Ribeauvillé au Schelmenkopf.

  • Itinéraire : Ribeauvillé, abri Hasenclever, la Grande Verrerie, Schelmenkopf, Maison forestière Iberg, Ribeauvillé
  • Distance : 17,6 km
  • Durée de la marche : 6 h
  • Dénivelé : 640 m
  • Marche de difficulté moyenne (3 sur 5)
  • Équipements : chaussures de randonnée, vêtements adaptés à la saison, bâtons de marche et gants
  • Repas tiré du sac

Rendez-vous au parking du capitaine Dreyfus de Colmar pour covoiturage. Le départ est à 8 h 30

Retour à Colmar vers 16 h 45

Guide : Roger Guillou

Mercredi 9 novembre - Randonnée de Ribeauvillé au SchelmenkopfMercredi 9 novembre - Randonnée de Ribeauvillé au Schelmenkopf
commentaires

Mercredi 9 novembre - Vers Aubure avec les séniors

Publié le 1 Novembre 2016 par Club vosgien Colmar dans Séniors

© GEOPORTAIL

© GEOPORTAIL

Mercredi 9 novembre aura lieu la prochaine sortie des séniors du Club vosgien de Colmar.

Les marcheurs emprunteront le sentier du Grand Tétras qui conduit à la découverte d’Aubure, le plus haut village d’Alsace à 800 m d’altitude.

C’est une marche de 2 h 45 (facile, niveau 2 sur 5) avec un dénivelé positif de 155 m au départ.

Chaussures et bâtons de randonnée sont recommandés.

Le départ est fixé à 13 h au garage Kunegel, 13 h 15 à la gare de Colmar, et arrêt place Saint-Joseph.

Le retour est prévu à 16 h 45 à Aubure.

Les inscriptions (10 € pour le transport) ont lieu à l’Agence LK-Tours, passage Saint-Martin à Colmar, jeudi 3 novembre à partir de 9 h.

Les accompagnatrices sont : Ch. Oberzusser, A.-M. Paris, M.-O. Stocker et B. Wachenheim

commentaires

Mercredi 2 novembre - Randonnée vers Saint-Gilles et le Pflixbourg

Publié le 30 Octobre 2016 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

© GEOPORTAIL

© GEOPORTAIL

​​​​​​Le Club vosgien de Colmar vous invite ce mercredi 2 novembre au départ de Saint-Gilles.

  • Itinéraire : Pflixburg, Hohlandsbourg, Schlossberg, Stauffenmatt, Rocher Turenne, Fontaine de la Dame, Saint-Gilles
  • Distance : 16 km
  • Dénivelé : 600 m
  • Durée de marche : 5 h 30 environ
  • Marche de difficulté moyenne, niveau 3 sur 5.
  • Équipements : chaussures de randonnée, vêtements de saison.
  • Repas tiré du sac

Rendez-vous au parking du capitaine Dreyfus de Colmar pour covoiturage. Le départ est à 8 h 30

Retour à Colmar vers 17 h

Guides : Dany Thomann, Pierre Wiss

Mercredi 2 novembre - Randonnée vers Saint-Gilles et le Pflixbourg
commentaires

À vos agendas : le programme de novembre

Publié le 28 Octobre 2016 par Club vosgien Colmar dans Divers

Le Tanet, novembre 2015

Le Tanet, novembre 2015

Le programme de novembre. Cliquer pour agrandir.

Le programme de novembre. Cliquer pour agrandir.

Info :

La liste des refuges ouverts en hiver est maintenant mise à jour, pour la saison 2016-2017.

Voir pour cela dans la rubrique "Pages" (sur le bandeau d'accueil du blog)

ou bien directement ici

commentaires

Les prochains rendez-vous du Muséum d'Histoire naturelle de Colmar

Publié le 25 Octobre 2016 par Club vosgien Colmar dans Divers

Les prochains rendez-vous du Muséum d'Histoire naturelle de Colmar
Les prochains rendez-vous du Muséum d'Histoire naturelle de Colmar
Les prochains rendez-vous du Muséum d'Histoire naturelle de Colmar
Les prochains rendez-vous du Muséum d'Histoire naturelle de Colmar
Les prochains rendez-vous du Muséum d'Histoire naturelle de Colmar
commentaires

Quatorze guides "GRP" au service des randonneurs

Publié le 23 Octobre 2016 par Club vosgien Colmar dans Divers

Quatorze guides "GRP" au service des randonneurs

Le Club vosgien de Colmar compte dorénavant quatorze guides diplômés.

Le 25 septembre, lors de la remise des brevets aux trente nouveaux guides de la promotion 2016, Daniel Jaegert a reçu son diplôme des mains du président de la fédération Marcel Guth, du vice-président François Fischer, du président de la commission randonnée Marc Breunig et du président de l'association départementale du Club vosgien Jean Klinkert.

Daniel est major de sa promotion, qui porte le nom "2016-Dabo".

La précédente session (promotion "2015-Wasserwald") avait vu trois nouveaux guides de Colmar suivre la formation et réussir les épreuves : Jean-Louis Crampé, Jean-Paul Gulmann et Daniel Meier.

Bravo aux nouveaux guides "GRP" (Guides de randonnée pédestre). Ce sont dorénavant quatorze guides "GRP" qui œuvrent au Club vosgien de Colmar au service de l'association et des randonneurs.

Ils ont suivi un cycle de formation d'environ 80 heures : un pré-stage de deux jours, un stage de huit jours, un test probatoire d'une journée complète et ont rédigé un mémoire avant de se voir remettre le brevet de "GRP"

Nous n'oublions pas évidemment les nombreux animateurs de nos sorties qui n'ont pas suivi ce cycle de formation. Ils sont tout aussi méritants dans le service bénévole qu'ils et elles apportent.

Il  suffit pour cela de voir le programme proposé (en cliquant ici). Et de constater le nombre de participants aux sorties proposées par le Club vosgien de Colmar.

Daniel Jaegert, Jean Klinkert, François Fischer et Marcel Guth

Daniel Jaegert, Jean Klinkert, François Fischer et Marcel Guth

Ci-dessous, quelques images des sessions 2015 et 2016.

Instantanés de la session 2016 (7 min)...

... et de la session 2015 (9 min)

commentaires

Mercredi 26 octobre - Randonnée vers les deux Hohnack

Publié le 21 Octobre 2016 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Panorama depuis le château du Petit Hohnack

Panorama depuis le château du Petit Hohnack

Le Club vosgien de Colmar vous invite ce mercredi 26 à une randonnée vers les deux Hohnack, le Cras, le Gestion.

  • Itinéraire : Croix de Wihr, château du Petit Hohnack, chapelle Saint-Wandrille, le Cras, le Gestion, le Grand Hohnack
  • Distance : 16 km
  • Dénivelé : 620 m
  • Durée de marche : 5 h 30 environ
  • Marche de difficulté moyenne, niveau 3 sur 5.
  • Équipements : chaussures de randonnée, protections en fonction de la météo.
  • Repas tiré du sac

Rendez-vous au parking du capitaine Dreyfus de Colmar pour covoiturage. Départ à 8 h 30

Retour à Colmar vers 17 h

Guide : Denis Vouin

Mercredi 26 octobre - Randonnée vers les deux HohnackMercredi 26 octobre - Randonnée vers les deux Hohnack
commentaires

De Kaysersberg à Gunsbach avec le Dr Schweitzer

Publié le 20 Octobre 2016 par Club vosgien Colmar dans Divers

De Kaysersberg à Gunsbach  avec le Dr Schweitzer

L'équipe de balisage de Colmar a réalisé courant 2015 l'itinéraire "Albert Schweitzer", entre Gunsbach et Kaysersberg.

Il manquait jusqu'à maintenant la plaquette de présentation de l'itinéraire. Celle-ci est mise à disposition des randonneurs. Les offices de tourisme et hébergeurs pourront ainsi la proposer aux touristes.

La carte et la trace gpx de l’itinéraire sont disponibles ici. (Choisir le fonds de carte IGN et zoomer pour obtenir la carte topographique)

La plaquette de présentation (recto-verso) est en téléchargement ci-dessous :

De Kaysersberg à Gunsbach  avec le Dr Schweitzer
commentaires

Mercredi 26 octobre - Le chemin des châteaux, avec les séniors

Publié le 17 Octobre 2016 par Club vosgien Colmar dans Séniors

© GEOPORTAIL

© GEOPORTAIL

 Le Club vosgien de Colmar propose aux séniors une randonnée dans le massif des Châteaux près de Husseren-les-Châteaux, ce mercredi 26 octobre. 

Après une visite du site des Trois-Châteaux du Haut-Eguisheim, le Weckmund, le Wahlenbourg et le Dagsbourg, nous suivons le sentier de l’écureuil balisé par l’ONF pendant 2 heures pour rejoindre le château du Hohlandsbourg, tout en faisant quelques détours pour visiter le Banc de pierres Herzog, l’Étang Herzog, le Rocher Turenne et la Fontaine de la Dame. 

Les inscriptions ont lieu à l’agence LK-Tours, passage Saint-Martin à Colmar, le jeudi 20 octobre à partir de 9 h.

Le prix de la sortie est de 10 €.

Départ : 13 h, Garage Kunegel 13 h 15 Gare routière de Colmar et Place Saint-Joseph

Retour : vers 17 h 30 à Colmar

La randonnée est facile (niveau 1 sur 5) avec un dénivelé positif de 90 m.

Il est rappelé que, pour toutes les sorties, il est indispensable d’être bien équipé : chaussures de marche, bâtons de randonnée, vêtements adaptés à la saison.

Les accompagnateurs sont : Christiane Oberzusser, Jocelyne Dejeux, Jean-Paul Gley et Daniel Meier (06 77 05 27 68)

 

 

  

commentaires

Octobre - La lettre de la fédération du Club vosgien

Publié le 16 Octobre 2016 par Club vosgien Colmar dans Divers

Octobre - La lettre de la fédération du Club vosgien

La fédération du Club vosgien publie périodiquement une lettre d'information.

Ci-dessous la lettre d'octobre

L'index général de la revue "Les Vosges" vient de paraître.

Il couvre soixante-ans de la revue, de 1951 à 2015.

Téléchargeable ci-après

Octobre - La lettre de la fédération du Club vosgien
Octobre - La lettre de la fédération du Club vosgien
commentaires

Mercredi 19 octobre - Randonnée au Bonhomme

Publié le 14 Octobre 2016 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

Mercredi 19 octobre - Randonnée au Bonhomme

Le Club vosgien de Colmar vous invite à une randonnée au départ du Bonhomme vers les cols.

  • Itinéraire : Le Bonhomme, col du Bonhomme, massif du Rossberg, col du Pré des Raves, col des Bagenelles, les Hobels, retour au Bonhomme.
  • Distance : 18 km
  • Dénivelé : 600 m
  • Durée de marche : 6 h environ
  • Marche de difficulté moyenne, niveau 3 sur 5.
  • Équipements : chaussures de randonnée, protections en fonction de la météo.
  • Repas tiré du sac, arrêt en ferme auberge.

Rendez-vous à 8 h 30 au parking du capitaine Dreyfus de Colmar pour covoiturage

Retour à Colmar vers 17 h

Guides : Guy Fleury et Daniel Jaegert

commentaires

C'était le 25 septembre, avec le Schwarzwaldverein de Breisach, dans le Wiesental

Publié le 13 Octobre 2016 par Club vosgien Colmar dans Autres

C'était le 25 septembre, avec le Schwarzwaldverein de Breisach, dans le Wiesental

Le Club vosgien de Colmar et le Schwarzwaldverein de Breisach proposaient une randonnée commune dans le Wiesental.

Pour notre rencontre annuelle avec le Schwarzwaldverein de Breisach, nos amis  nous ont accompagnés sur le Westweg, entre Zell im Wiesental et Nordschwaben, charmante petite commune de montagne, dans un double circuit de plus de 20 km pour les uns, et de 12 km pour les autres.

Quinze membres du Club vosgien et trente-quatre randonneurs de Breisach ont ainsi profité d’une journée très ensoleillée, pour découvrir les pentes doucement vallonnées et impeccablement entretenues par les agriculteurs de montagne, qui ce jour-là participaient à un rallye de tracteurs anciens.

Les uns ont pu admirer les perspectives lointaines des Alpes suisses, depuis la tour d’observation de la Hohe Möhr, à près de 1 000 m, érigée en 1894 et entretenue depuis par le Schwarzwaldverein de Schopfheim. Une buvette enrichie de délicieuses pâtisseries étaient proposées par les membres de cette association.

Les autres se sont arrêtés pour le pique-nique dans le site étrange de l’Eichener See, un lac qui se forme épisodiquement dans les dolines calcaires, par la montée de la nappe phréatique. Inutile de préciser que ce dimanche-là, aucune trace d’eau n’était visible, pas plus que l’exceptionnel crustacé fossile, appelé « Tanymastix lacunae » - les scientifiques apprécieront – qui se reproduit dans ces eaux.

Les deux groupes se sont retrouvés en fin de parcours au Wilden Mann, à Eichsel, annexe de Rheinfelden l’allemande, située au bord du Rhin, face à sa jumelle la commune suisse du même nom.

Notre chauffeur Goran, qui a su remarquablement négocier les virages en cascade, nous a ramené à bon port vers 20 h.

Ci-dessous, quelques photos transmises par Max, du Schwarzwaldverein.

C'était le 25 septembre, avec le Schwarzwaldverein de Breisach, dans le Wiesental
C'était le 25 septembre, avec le Schwarzwaldverein de Breisach, dans le WiesentalC'était le 25 septembre, avec le Schwarzwaldverein de Breisach, dans le WiesentalC'était le 25 septembre, avec le Schwarzwaldverein de Breisach, dans le Wiesental
commentaires

C'était en septembre, avec les randonneurs

Publié le 11 Octobre 2016 par Club vosgien Colmar dans Randonneurs

C'était en septembre, avec les randonneurs

Mercredi 7 : au Grand Ballon, rando panoramique

Nous sommes vingt et un au parking des randonneurs à Geishouse ; la météo est superbe et au loin se dessine le Grand Ballon. Après une bonne heure de marche, nous faisons une halte à l'abri "fauconcrécerelle" qui culmine à 1000 m d'altitude.

Nous y découvrons une magnifique vue sur la vallée de Saint-Amarin . Nous reprenons, ensuite, l'ascension vers le sommet du Grand Ballon, notre parcours traverse un paysage de roches volcano-sédimentaires tels les schistes et les grauwackes. Arrivés au monument des "Diables Bleus" nous apercevons les massifs montagneux qui nous entourent : Vosges, Forêt-Noire, Alpes suisses.

L'heure du repas tiré du sac a sonné et nous nous installons sur la terrasse du "Chalet hôtel du Grand Ballon" mis à notre disposition avec gentillesse par le personnel aubergiste.

Nous prenons ensuite le chemin du retour en passant par la ferme du Haag puis Besseyfels pour bientôt retrouver Geishouse toujours sous un manifique soleil.

Texte : Roger ; photos : Michèle et Roger

C'était en septembre, avec les randonneursC'était en septembre, avec les randonneurs
C'était en septembre, avec les randonneursC'était en septembre, avec les randonneurs
C'était en septembre, avec les randonneursC'était en septembre, avec les randonneurs
C'était en septembre, avec les randonneursC'était en septembre, avec les randonneurs
C'était en septembre, avec les randonneurs

Mercredi 14 : dans la vallée de la Wormsa

15 participants

(Pas de compte rendu)

Mercredi 21 : au Petit Ballon

Par un très beau temps ensoleillé et pratiquement sans vent, les vingt-trois randonneurs ont pu parcourir les 19,6 km sans difficultés.

Le parcours permettait de nombreux points de vue sur les vallées de Wasserbourg, de Guebwiller, de Metzeral et de Munster, ainsi que sur les sommets de la chaîne des Vosges.

Côté est du Petit Ballon , nous surplombions la grande enclave communale de Rouffach qui s'étend de la crête « Boenlesgrab – col du Firstplan » jusqu'au village de Wasserbourg.

Côté sud les randonneurs ont été impressionnés par la zone naturelle au-dessus de Hilsen, sous la Steinmauer. Natura 2000 agit pour préserver cette zone sauvage, pour maintenir les génévriers ainsi que des oiseaux, tels que la gélinotte des bois, la pie grièche écorcheur et des espèces rares et menacées comme le traquet tarier ou le traquet motteux qui y trouvent nourriture et zones de nidification.

Côté flore, nous avons aussi eu la chance de découvrir une espèce végétale rare : la carline acaule (voir photo)

De notre point d'arrêt casse-croûte nous avons pu admirer le Grand Ballon avec sa coupole équipée d'un radar d'aviation.

Côté ouest nous avons parcouru le sentier passant successivement le Kegelritz, le Steinberg et le Grothkopf en direction de Metzeral, avant de remonter vers la ferme auberge du Rothenbrunnen où les randonneurs ont fait une pause pour prendre boissons et desserts.

Le retour au point de départ s'est fait après avoir gravi le point culminant de la randonnée, le Petit Ballon à 1272 m.

Texte : Michel  ; photos : Michel et Denis

​Ci-dessous, l'itinéraire de la randonnée

 
C'était en septembre, avec les randonneurs
C'était en septembre, avec les randonneursC'était en septembre, avec les randonneurs
C'était en septembre, avec les randonneurs
C'était en septembre, avec les randonneursC'était en septembre, avec les randonneurs
C'était en septembre, avec les randonneursC'était en septembre, avec les randonneursC'était en septembre, avec les randonneurs
C'était en septembre, avec les randonneurs
L'itinéraire de la randonnée du 21 septembre

L'itinéraire de la randonnée du 21 septembre

Mercredi 28 : de Fréland à Aubure

L’automne nous « réserve » parfois de magnifiques journées ensoleillées qu’il faut apprécier. Vingt-trois randonneurs se sont donné rendez-vous pour un départ au parking de la salle des fêtes de Fréland. Cette commune se situe en pays welche (ou welsche, les deux écritures sont admises), avec quatre autres : Le Bonhomme, Lapoutroie, Orbey et Labaroche. Welsch, en allemand, signifie étranger de race latine. C'est ainsi que les Alsaciens de langue germanique appelaient les Alsaciens de langue romane qui habitaient les vallées vosgiennes.

Première halte à La Halle. Plusieurs scènes du film « La Grande Illusion »ont été tournées en ce lieu. Ce film culte de Jean Renoir a été tourné en 1937 avec Jean Gabin, Pierre Fresnay...

Deuxième halte pour « le casse-croûte » à la Pierre des Trois Bans, limite des communes de Fréland, Aubure et Sainte-Marie-aux-Mines.

Le groupe a ensuite pris la direction d’Aubure, plus haute commune d’Alsace, puis s’est dirigé vers le Kalblin et enfin a rejoint le lieu de départ en découvrant au passage de magnifiques paysages d’automne.

Texte et photos : Guy, Lucien et Denis

​Ci-dessous, l'itinéraire de la randonnée

C'était en septembre, avec les randonneursC'était en septembre, avec les randonneurs
C'était en septembre, avec les randonneursC'était en septembre, avec les randonneurs
C'était en septembre, avec les randonneurs
C'était en septembre, avec les randonneursC'était en septembre, avec les randonneurs
C'était en septembre, avec les randonneursC'était en septembre, avec les randonneurs
L'itinéraire de la randonnée du 28 septembre

L'itinéraire de la randonnée du 28 septembre

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 60 70 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 100 > >>