> L'actualité du Club vosgien de Colmar

Lundi 24 mai - Rando aux deux Hohneck

Publié le 9 Mai 2010 par Denis Vouin in Autres sorties

 

2009-06-03---frankental---hohneck---046.jpg

Le Frankenthal

 

Les deux Hohneck, le lundi de Pentecôte

 

Le Hohneck, point culminant du département des Vosges est un sommet d’exception (1 363 m) par son panorama et son environnement alpin. La flore y est particulièrement riche au début de l’été. Toute la chaine des Hautes-Vosges apparait ici depuis le Ballon d’Alsace, le Grand Ballon jusqu’au Champ du Feu. Cette vue très étendue amène tout naturellement quelques explications sur l’orographie de ce système de montagnes qui seront données au cours de la randonnée commentée du lundi de Pentecôte.


Séparé du Hohneck par le col du Schaeffertal - les lorrains prononcent "Chaffretol" - , le Petit Hohneck culmine à 1 289 m d’altitude et domine la station du Gaschney dans la vallée de Munster, point de départ de l’excursion. Les pentes du versant alsacien de ces deux belles montagnes sont raides et peuvent présenter des passages difficiles tant que subsistent des névés, souvent encore début juin.

 

La randonnée à partir du Gaschney

 

Le vaste parking du Gaschney constitue le point de départ de cette randonnée d’une durée de 2 h 30. Laissant à gauche la ferme-auberge, le chalet et la remontée mécanique, face au Petit Hohneck, suivre le sentier balisé triangle bleu par le Club vosgien de Munster qui conduit par la forêt à l’hôtel-restaurant du Schallern. Puis le tracé du sentier triangle bleu passe au-dessus de l’hôtel en direction du Hohneck.


Après avoir traversé les pistes de ski du Hinterschallern qui offrent une vue plongeante sur la vallée de Munster aussi appelé val Saint-Grégoire, et la forêt d’altitude, le sentier monte à gauche en quelques lacets raides et rocailleux.


Voici la terrasse du Schaeffertal suspendue entre les deux Hohneck, dominant les cirques glaciaires du Wormspel au sud et du Frankenthal au nord. Ce dernier s’allonge dans un bassin en forme d’auge. Les parois sont formées de précipices granitiques, étagés les uns sur les autres. C’est le cœur d’une réserve naturelle avec un fond tourbeux, provenant d’un petit lac morainique et entouré de sphaignes, aujourd’hui disparu et qui fait débat au sein du comité consultatif de gestion de ce site relique.


Il s’agit maintenant de grimper sans état d’âme jusqu’au sommet du Hohneck par le sentier marqué rectangle rouge. Sur la droite, on aperçoit les escarpements rocheux de la Martinswand avec leurs voies d’escalade.


Déjà apparaissent le toit du chalet du Hohneck, puis la table d’orientation. La pause et la contemplation sont bien méritées sur ce sommet mythique du massif des Vosges encadré par le Kastelberg (1 327 m) au sud et le Montabey au nord qui domine le col de la Schlucht.

 

En ayant le chalet du Hohneck dans le dos et en regardant vers la Forêt-Noire, prendre le chemin du retour par le rectangle rouge qui traverse le massif des Vosges de Wissembourg à Masevaux depuis 1897. Passer à côté d’un rocher proéminent, point de vue unique sur le lac de barrage du Schiessrothried localisé dans un vaste cirque que forment les pentes abruptes des Spitzkoepfe et des deux Hohneck.


Les fossés qui contournent la montagne du Hohneck du côté du Schaeffertal, et présentent d’anciens retranchements peu à peu effacés par la végétation et l’érosion, rappellent les invasions étrangères de 1814 et 1870.

 

Le tracé de l’itinéraire ramène au col du Schaeffertal. Puis c’est un chemin large et rocailleux, toujours rectangle rouge et GR 5 qui longe le flanc Sud du Petit-Hohneck et passe au pied des rochers qui servent d’école d’escalade. Avant la ferme du Schiessroth, ignorer le GR 5 qui descend sur la droite, et poursuivre sur le même chemin en direction du Gaschney. Le balisage du Club vosgien devient alors rouge–blanc–rouge et passe au dessus des vallons de l’Eselsruecken et du Mohrenloch où les résidences secondaires ont remplacées les censes et les marcaireries d’antan, dans la deuxième moitié du 20e siècle.


L’arrivée sur l’aire de stationnement du Gaschney est imminente !

 

Y aller

 

Danielle Desmoulins et Jean Klinkert du Club vosgien de Colmar donnent rendez-vous aux excursionnistes ce lundi 24 mai, lundi de Pentecôte, à 14 h 15 sur le parking du Gaschney.


Dans Muhlbach (vallée de Munster), prendre à droite la route qui monte par le Braunkopf, à la station du Gaschney.


Cette randonnée de 2 h 30 est de difficulté moyenne avec une dénivellation positive de 370 mètres. De bonnes chaussures de montagne sont indispensables.