> L'actualité du Club vosgien de Colmar

C'était le 19 février, le massif du Feldberg en raquettes

Publié le 24 Février 2012 par Club vosgien Colmar in Autres sorties

 

2012-02-19---100.JPG

 

2012-02-19---072.JPG 2012-02-19---076.JPG2012-02-19---084.JPG2012-02-19---087.JPG2012-02-19---092.JPGGrâce à la neige tombée lors des derniers jours, la sortie à raquettes programmée dimanche par le Club vosgien dans le massif du Feldberg a pu se faire dans des conditions météorologiques favorables.

 

Si quelques inquiétudes pouvaient subsister au départ de cette randonnée à raquettes en ce qui concernait la neige, elles ont été rapidement dissipées, celle-ci tombant abondamment dès la sortie de Fribourg-en-Brisgau.

 

(…)

 

Après un arrêt à la Maison de la nature, les participants ont chaussé leurs raquettes. Suivis par quelques marcheurs, les chemins étant damés, ils ont gravi quelques belles côtes au cœur d’un nature vierge.

 

Le ciel se dégageant au fur et à mesure, les yeux, fermés au début pour se protéger du grésil poussé par le vent, ont pu s’ouvrir et les participants découvrir de belles perspectives sur les sommets environnants.

 

Un peu de soleil après la bise et la neige

 

La Todnauer Hütte, jouxtant une chapelle dédiée à Saint-Laurent, patron des aubergistes avec sa cheminée et sa soupe, a accueilli la troupe heureuse de pouvoir s’y réchauffer. Le temps d’une choucroute et d’un dessert aux fameuses cerises du Schwarzwald, les nuages s’étaient estompés, laissant même la place à quelques rayons de soleil. Ils ont été les bienvenus pour les 7,4 kilomètres de l’après-midi qui passaient par prés et forêts profondes en un étroit couloir entouré de hauts murs de neige.

 

Quelques chutes bénignes en neige profonde ont émaillé cette partie de la balade avant que la perspective ne s’élargisse à l’approche du stage de biathlon du Notschrei. Cette station de ski était également le terme de la balade dont on apprécie, outre le fait que l’enneigement n’est pas artificiel, la gratuité des circuits tant de fond que de randonnées pédestres ou à raquettes, le tout étant excellemment balisé et entretenu.


Texte et photos : Jean-Louis Lichtenauer
avec le journal l’Alsace, édition du 21 février 2012
alsace_fr.gif