> L'actualité du Club vosgien de Colmar

C'était du 5 au 15 avril, voyage au Japon, avec le Club vosgien de Colmar

Publié le 11 Mai 2010 par Denis Vouin in Autres sorties

 

2010-04---Japon---639.JPG

Le Club vosgien de Colmar au Japon

 

Le Japon entre traditions et modernités

 

Du 5 au 15 avril, un groupe de 31 personnes du Club vosgien de Colmar a eu le plaisir, sous la conduite de notre président Jean Klinkert, de réaliser un voyage au Japon qui a su concilier tradition et avant-garde en visitant notamment les deux principales villes du Japon que sont Kyoto, ancienne capitale historique et Tokyo, capitale d’un nouveau Japon.

 

Ainsi sous la conduite d’une guide francophone qui nous a accompagnés durant tout le séjour, nous avons découvert Kyoto, capitale du Japon pendant plus d'un millier d'années, qui regroupe près de 20 % des trésors nationaux ainsi qu'une vingtaine de sites classés au Patrimoine mondial de l'humanité - 1 600 temples bouddhistes, 400 sanctuaires shinto, 200 jardins classés.

 

2010-04---Japon---274.JPG

Le sanctuaire shintô Fushimi-Inari

 

Nos visites se sont limitées aux plus remarquables d’entre eux dont le célèbre sanctuaire shintô Fushimi-Inari, avec ses innombrables petits toriis (sorte de portique) offerts par les fidèles. Puis nous nous sommes rendus au musée de Gekkeikan Okura Saké consacré à la boisson nationale, le saké,  pour terminer cette première journée au Japon par la découverte du quartier de Gion réservé aux Geishas.

 

2010-04---Japon---280.JPG

Le sanctuaire shintô Fushimi-Inari


Le lendemain nous débutons par une méditation zen et cérémonie du thé au temple Daitokuji avant de contempler le magnifique temple de Kinkakuji - le Pavillon d'Or. Le très beau jardin zen du temple Ryoan ji dont la composition, une surface de sable blanc finement ratissée, quinze rochers, pousse à l'interrogation mais pourquoi d'un regard ne peut-on embrasser plus de quatorze pierres à la fois ? N’est-ce pas un premier pas sur la voie de l' éveil ?

 

2010-04---Japon---375.JPG

Le temple d'Or


L'après-midi est consacrée à la visite du château Nijo, l'ancienne demeure du shogun - le général des samouraïs, avec ses décorations des plus éloquentes. Cette journée se termina par le marché de Nishiki, un festival pour les yeux, toute la cuisine japonaise s'y expose.


Le 4e  jour nous partons pour Nara, une des anciennes capitales du Japon.  Cette cité bucolique a planté ses pagodes et monastères au milieu  des feuillages. Quelques 1 200 daims, vénérés comme les messagers des dieux broutent en liberté au bord des rues. Le sanctuaire shintoïste Kasuga Taisha, érigé en 768, est réputé pour ses 3 000 lanternes données par les fidèles au cours des siècles. Les bâtiments laqués de rouge vermillon y forment un ensemble saisissant. Le temple Todai-ji, un impressionnant bâtiment en bois accueille la plus colossale statue en bronze du monde - le grand bouddha de Nara. Nous achevons cette journée par la visite à Kyoto du temple Kiyomizu-dera. Le temple de l'eau limpide prend appui sur une vertigineuse structure en bois sur 139 pilotis. En contrebas une cascade est prisée pour ses eaux sacrées à boire pour prolonger la vie!

 

2010-04---Japon---692.JPG

Le Palais impérial à Tokyo

Le 5e jour nous allons à  Koya-san, situé à 900 mètres d'altitude, qui est le site bouddhique le plus vénéré du Japon. L'Okuno-in, la nécropole, là sous les frondaisons de cryptomères séculaires aux fûts géants, sont disséminés près de 200 000 tombeaux. Nous sommes accueillis au monastère Fukuchiin avec chambre japonaise pour une nuit traditionnelle sur tatami et futon, après avoir pris un repas végétarien en kimono traditionnel. Le lendemain, nous assistons, très tôt, à la prière matinale des moines. Le petit déjeuner japonais suscita la curiosité et une certaine perplexité parmi les participants.

 

Puis direction Ryujin Onsen (Osen = source d'eau chaude). Une petite randonnée pédestre nous conduit aux chutes de Mandara. Après le déjeuner nous empruntons, sur les traces des pèlerins, un des chemins de pèlerinage de Kumano kodo jumelé avec Saint-Jacques de Compostelle. Nous arrivons le soir dans une auberge typique japonaise  le Ryokan Fujiya, implantée à côté des sources thermales de Kawaju. Ici il suffit de creuser un trou sur la rive de la rivière pour se créer son onsen particulier. Vous ajustez la température avec l'eau de la rivière. Un magnifique dîner de gala, tradition japonaise, nous est servi.

 

Puis nous partons à la découverte de Tokyo en empruntant le Shinkansen – le TGV japonais qui nous donne l’occasion d’apercevoir le majestueux mont Fuji.


Premières images fortes de la capitale : le sanctuaire Meiji Shrine, particulièrement représentatif de l'architecture shinto, qui se dresse au cœur d'un luxuriant parc d'environ 100 000 arbres ainsi que le Palais impérial et son parc de 101 ha en plein centre ville.


Le lendemain nous prenons, sous la pluie, la route pour Nikko, centre bouddhique et shintoïste, avec visite du sanctuaire Tosho-gu qui est le plus beau mausolée du Japon et l'après-midi les cascades de Kegon se laissent entrevoir dans la brume.

 

2010-04---Japon---769.JPG

Le mont Fuji

 

Par une très belle matinée ensoleillée nous prenons la route vers le mont Fuji, symbole du Japon, culminant à 3 776 mètres et recouvert d'une belle neige fraiche. Encadrés par des guides du parc national nous visitons une grotte formée dans une des cavités résultant de coulées de lave : temps de recueillement dans le silence et le noir absolu de la grotte.


L'après-midi, pour nous remettre de nos émotions, nous prenons place à bord d'une vedette pour une mini-croisière sur le lac Ashi baignée dans le brouillard.

 

Mercredi 14 avril nous partons à la découverte de la ville de Tokyo « intra muros », mégapole de 8,5 millions d'habitants. La visite du jardin Hamarikyu Onshi Telen, construit au 17e siècle présente un contraste saisissant avec la proximité du quartier futuriste de Shiodome.

 

2010-04---Japon---885.JPG

Modernités


Nous embarquons pour une croisière sur la rivière Sumida qui traverse Tokyo. Le Tokyo moderne avec ses tours s'offre à notre vue. La dernière folie, une tour de plus de 600 mètres en cours de construction !


L'après-midi nous parcourons quelques quartiers de Tokyo, le quartier Ginza, réputé dans le monde entier pour l'élégance de ses boutiques, le quartier d'Akihabara consacré aux magasins d'électronique, appareils photos numériques... une vraie caverne d'Ali Baba.  À  Roppongi Hills nous découvrons une vue panoramique à 360° sur Tokyo à partir d'un atrium circulaire situé au 52 e étage de la Mori Tower : impressionnant.


Un dîner de rêve au restaurant "Mon Cher Tonton", pour le ravissement de nos yeux et de nos papilles, clôture notre magnifique séjour au Japon.

 

Textes et photos : Claude Rudloff