> L'actualité du Club vosgien de Colmar

C'était le 14 octobre 2020 avec les randonneurs au Mont Sidi Brahim et autour du Hilsenfirst

Publié le 25 Octobre 2020 par Club vosgien Colmar in Randonneurs

Nous étions 16 randonneurs à gravir le Mont Sidi Brahim ce matin là. La journée s‘annonçait plutôt belle, la météo ne s’était pas trompée. On a eu un beau soleil ! surtout sur les crêtes, c’était très agréable.

 A la sortie de Sondernach, nous prenons la direction du petit Ballon et stationnons au premier virage.  Nous empruntons très vite un petit sentier qui monte  progressivement, cela réchauffe bien tout le monde, puis longeons la route un court moment, pour retrouver le sentier forestier.  Entre chemins et surtout sentiers, nous arrivons au Mont Sidi Brahim. Par terre, des vestiges militaires rouillés et sur le rocher un monument à la mémoire des soldats tombés sur le champ de bataille.

 Celui-ci représente un diable sur un cor de chasseurs : le diable pour «les diables bleus et leur Sidi Brahim» et le cor pour « les chasseurs". Le 14 juin 1915, la 6ème Compagnie du 7° BCA (Bataillon des Chasseurs Alpins) lance l’offensive. Ils se retrouvent, le soir même, encerclés par les allemands sur l’Hilsenfirst (1274 m d’altitude) qui détient le triste titre de plus haut champ de bataille de France. Les chasseurs rassemblent des rochers de grès et de granit et font rouler le matin du 15 juin ces blocs sur la pente. C'est une véritable avalanche qui déferle sur l'adversaire en pleine ascension. Rochers et Allemands disparaissent à toute allure vers le bas de la colline. Impressionnés, les Allemands les nommèrent les Schwarze Teufel, les « Diables bleus », car la couleur de leur tenue est bleue.

Les chasseurs y gagnent ce surnom encore utilisé de nos jours.  Le 16, la lutte continue sans faiblir. Les munitions comme les vivres se raréfient. Les échangent avec leurs camarades, venus les libérer, se font en langue provençale, le 7ème BCA venant de cette région. Le 17 juin 1915, à 18h, le détachement est délivré. Il aura résisté durant 4 jours.

L'expression «faire Sidi-Brahim » passée dans le langage courant signifie : remplir la mission, en allant s'il le faut jusqu'au sacrifice suprême.

Le nom de Sidi-Brahim a été donné au monument commémoratif de cette bataille en référence à la résistance d'autres chasseurs à pieds face aux troupes de l’Emir Abd el-Kader (en 1845, en Algérie) à Sidi Brahim.

Nous redescendons jusqu’au chemin forestier, direction le Lechterwann et le soleil. Tout le monde apprécie. Suit, une belle promenade très ensoleillée jusqu’au col du Hilsenfirst.  Nous nous arrêtons pour observer le beau panorama de la vallée de Munster et en même temps profiter de la chaleur. Arrivés au col (sans nom), il est midi, nous déjeunons sur les prés, un peu de vent de temps en temps. Un coup d’œil sur la vallée de la Lauch et Guebwiller ; nous en profitons pour goûter des baies de genévrier. Nous reprenons le sentier vers la ligne de crête secondaire en balcon panoramique, 4km sur le GR532 direction le col du Lauchen. Soleil, ciel bleu, un paysage superbe avec cette lumière et les couleurs automnales des myrtilliers en particulier. On atteint la chaume dénudée du Langenfeldfopf (1289 m alt.) par l’unique sentier (rectangle jaune). La zone naturelle et sauvage est classée et ultra protégée en tant que réserve biologique intégrale. On continue sur le chemin des américains, route aménagée par l’armée américaine lors de la bataille du Hilsenfirst, elle nous mène au col de Lauchen  avec un petit abri.  Dernière montée vers le Klintzkopf (1330m alt, 5° sommet du massif des Vosges) : 136m de dénivelé. Ce sentier également classé,  est autorisé à la randonnée uniquement entre le 2 juillet et le 30 novembre pour des raisons de nidification du Grand tétras. On traverse une belle hêtraie. En haut, la terrasse panoramique est exceptionnelle. Le Markstein en face et le Grand ballon entre autres à gauche. Photos de groupe, et c’est la descente vers le col de l’Oberlauchen, puis des petits sentiers en zig-zag (balise disque rouge) dans la forêt. Le Raedlé, les beaux chevaux  et la Fecht que nous longeons jusqu’en bas.

Dernière Photo de groupe. Ce fut une belle journée.

Merci à Patrick pour son rôle de serre-file. A Jean-Paul pour l’échange de mail.

A toutes et à tous pour la sympathie et la bonne humeur.

Résumé et photos Nadia

C'était le 14 octobre 2020 avec les randonneurs au Mont Sidi Brahim et autour du Hilsenfirst
C'était le 14 octobre 2020 avec les randonneurs au Mont Sidi Brahim et autour du Hilsenfirst
C'était le 14 octobre 2020 avec les randonneurs au Mont Sidi Brahim et autour du Hilsenfirst
C'était le 14 octobre 2020 avec les randonneurs au Mont Sidi Brahim et autour du Hilsenfirst
C'était le 14 octobre 2020 avec les randonneurs au Mont Sidi Brahim et autour du Hilsenfirst