> L'actualité du Club vosgien de Colmar

C'était le mercredi 5 août avec les randonneurs au Thannerhubel

Publié le 9 Août 2020 par Club vosgien Colmar in Randonneurs

Nous étions 17 randonneurs à avoir effectué cette sortie. La quasi majorité du circuit a été faite dans la forêt.

Nous démarrons notre randonnée sur le parking Match à Thann en face de la collégiale Saint-Thiébaut et «l'œil de la sorcière».

Thann a fêté le 850ème anniversaire de sa création en 2011.

La ville se développa à partir d'un péage établi par le comte de Ferrette au début du XIIIe siècle. Quant au château de l'Engelbourg, (construit en 1224), s'il protégeait ce fructueux péage, il fut détruit sur l'ordre de Louis XIV. Un morceau du donjon est devenu ce curieux monument que l'on nomme familièrement «l'œil de la sorcière».

Thann est également le départ de la célèbre route des Vins d'Alsace; les vins du Rangen, (vignoble classé grand cru dans sa totalité) font la renommée de la ville.

La construction de la collégiale Saint Thiébaut a duré plus de 2 siècles du XIIIème à 1516. Sa flèche, achevée cette année-là est une véritable dentelle de pierres. «On dit du clocher de Strasbourg que c’est le plus haut, celui de Fribourg le plus gros et celui de Thann le plus beau», sans oublier son portail, unique en France, et ses 3 tympans.

 

Nous voilà partis, le train passe, nous retraversons la voie ferrée, empruntons des escaliers qui nous mettent déjà bien en jambes. Arrivés à la Croix de Lorraine, après une montée dans la forêt, un panorama s’étend sur la plaine d’Alsace entre autre. A l’origine, le Staufen (où se trouve la Croix) était un lieu de promenade des Thannois, et il y avait une buvette.

On continue :

- on dépasse une stèle (croix de mission)

- on suit un sentier puis un chemin herbeux qui nous amène à la «place du Roi de Rome». Ce titre a été spécialement créé par Napoléon Bonaparte à l’occasion de la naissance  de son fils et a été donné  à une pépinière  aménagée à cet endroit.

- On arrive ensuite au Plan Diebold Scherrer où nous prenons notre pause.

- Puis, toujours dans la forêt, on arrive au col du Hundsruck  par le GR5.

                             

Direction le  Thannerhubel

- On dépasse la Martisplatz, on prend notre repas à la lisière de la forêt au niveau de la ferme du Thannerhubel, on poursuit notre montée, cette fois à ciel découvert, on dépasse le refuge : superbe vue sur Thann, la route et les villages… et on arrive finalement  à la table d’orientation du Thannerhubel. Le Rossberg se dresse en face de nous (1191m).

                                               Descente

- Vers le refuge du Rossberg-Waldmatt ; les arbres se fondent dans le bleu du ciel. On pénètre à nouveau dans la forêt, arrivés au Baeselbach, on finit jusqu’au col du Hundsruck  en passant au milieu des prés, entre  le bruit des cricris, les odeurs des fleurs, et ciel bleu.

- Une petite halte au Monument National des Troupes de Choc, et on reprend la route : chemin et sentier jusqu’à l’abri Baumann( Weierlé) et le col du Teufelsground.

A la fin d’une petite montée, on arrive à l’abri Zuber avec son panorama exceptionnel sur le Thannerhübel. Cet abri en bois est dépourvu du moindre clou selon la technique des chalets jurassiens traditionnels.

Descente finale vers le Riegelsbourg et le Floridor où on longe le ruisseau Steinbyrunz presque sec. Petite fontaine pour se rafraichir où se trouve une plaque en mémoire du poète Thannois  Victor Schmidt.

 

Arrivés en ville, on dépasse de belles maisons, avant de retrouver nos voitures.

Merci à tous pour votre entrain. A Jean-Paul pour son rôle de serre-file et Michèle pour les photos.

 

Résumé Nadia.

C'était le mercredi 5 août avec les randonneurs au Thannerhubel
C'était le mercredi 5 août avec les randonneurs au Thannerhubel
C'était le mercredi 5 août avec les randonneurs au Thannerhubel
C'était le mercredi 5 août avec les randonneurs au Thannerhubel
C'était le mercredi 5 août avec les randonneurs au Thannerhubel
C'était le mercredi 5 août avec les randonneurs au Thannerhubel