> L'actualité du Club vosgien de Colmar

C'était en mai, avec les randonneurs

Publié le 5 Juin 2016 par Club vosgien Colmar in Randonneurs

C'était en mai, avec les randonneurs

Mercredi 4 : d'Oberlarg au Morimont

Vingt-huit randonneurs se retrouvent pour cette sortie dans le Sundgau à travers l'extrème sud du Jura alsacien. La randonnée débute à Oberlarg, commune d'une superficie de 8,21 km², qui comptait au recensement de 2013, 147 habitants soit 18 habitants au km².

Nous nous dirigeons vers les ruines du château du Morimont, construit sur un rocher, à une altitude de 522m, à 1 km de la frontière suisse.

Il domine le passage entre Oberlarg et Levoncourt. De l'extérieur le château frappe par la puissance de ses tours d'artillerie et ses impressionnantes défenses d'entrée. Mentionné pour la première fois en 1183, d'abord fief des comtes de Ferrette, puis relevant des Habsbourg, il est détruit lors du tremblement de terre de Bâle en 1356.

La famille Morimont le reconstruit puis le vend aux comtes d'Ortenbourg. Occupé par les Suédois, lors de la Guerre de Trente ans, totalement détruit par les Français, en 1635, Louis XIV en fait don à la famille de Vignacourt qui le conserva jusqu'à la Révolution.

En 1870, il devint la propriété d'une riche famille de manufacturiers de Morvillars, dans le Territoire de Belfort.

Après la visite du château nous grimpons jusqu'au Rocher des Sorcières, situé à une altitude de 700 m, qui offre une vue panoramique sur Oberlarg et ses environs. Puis nous empruntons le chemin nous menant à la ferme des Ébourbettes. C'est dans cette ferme que le général Henri Giraud, après s'être évadé de la forteresse de Koenigstein, a trouvé asile en Alsace, avant de passer en Suisse, au nez et à la barbe des Allemands lancés à ses trousses. Il put ensuite gagner la zone libre et rejoindre l'Afrique du Nord où il prit le commandement en chef des Forces Françaises d'Afrique en novembre 1942.

De là, nous empruntons le sentier jalonné de bornes frontières et arrivons à Lucelle, plus petite commune du Haut-Rhin, avec ses 38 habitants, pour une superficie de 10,27 km², soit 3,70 habitants au km² !

Nous nous rendons ensuite sur le site de l'ancienne abbaye de Lucelle, qui fut un des grands centres religieux et culturel de l'Alsace, du XIIe siècle à la Révolution, au contact des mondes francophone et germanique, ainsi qu'économique, par le biais de ses nombreuses "granges" agricoles, ses moulins, ses forges, ses verreries.

Après le repas tiré du sac, nous entamons le retour vers Oberlarg et passons devant différentes fermes (le petit Scholis, le grand Scholis, le petit-Kohlberg, le Pfaffenhoff, les Verreries) ayant appartenu à l'abbaye de Lucelle jusqu'à la Révolution, où elles furent mises en vente comme biens nationaux.

Avant de rejoindre Oberlarg, nous passons près de la source de la Largue, l'abri du Mannlefelsen et traversons le gué à l'entrée du village.

Nous passons devant l'église d'Oberlarg, construite en 1745, dans laquelle on trouve : un tableau représentant les saints auxiliaires du XIIIe siècle, un chœur en bois polychrome et doré du XIXe siècle, deux autels latéraux polychromes datant de 1835.

Peu ou pas connue par les participants, cette randonnée nous a permis de découvrir à la fois les paysages si particuliers du Jura alsacien, et l'impressionnant château fort du Morimont. 

Texte : Jean-Paul ; photos : Michèle

C'était en mai, avec les randonneurs
C'était en mai, avec les randonneursC'était en mai, avec les randonneurs
C'était en mai, avec les randonneursC'était en mai, avec les randonneurs

Mercredi 11 : à Mariastein, en Suisse

Vingt randonneurs se sont donnés rendez vous pour effectuer une escapade en Suisse vers Mariastein.

La randonnée nous a permis de découvrir quelques jolis villages suisses, notamment Burg et Mariastein.

Mariastein se trouve dans une enclave du canton de Soleure, face à la plaine d'Alsace.

Le curieux d'art sacré, l'amateur d'orgues magnifiques, le croyant, l'amateur de beauté pure dans l'architecture, a été gâté.

L'origine du pélérinage à la Vierge de Mariastein remonte à la seconde moitié du 14e siècle. L'histoire raconte qu'un enfant ayant perdu pied dans les rochers du site de Mariastein fut miraculeusement protégé dans sa chute vertigineuse par la Vierge.

La visite du château de Landskron avec montée au donjon a été appréciée.

Texte : René photos (lors de la reconnaissance) : Denis

C'était en mai, avec les randonneursC'était en mai, avec les randonneurs
C'était en mai, avec les randonneurs

Mercredi 18 : vers Steinbach et Rangen

Dix-neuf participants.

Photos : Denis

C'était en mai, avec les randonneursC'était en mai, avec les randonneurs
C'était en mai, avec les randonneursC'était en mai, avec les randonneurs
C'était en mai, avec les randonneursC'était en mai, avec les randonneurs
Le chêne de Wotan

Le chêne de Wotan

L'itinéraire de la randonnée du 18 mai

L'itinéraire de la randonnée du 18 mai

Mercredi 25 : vers Westhalten et Osenbuhr

Vingt-deux participants.

Rencontre, au couvent Saint-Marc, des groupes "séniors" et "randonneurs" du Club vosgien de Colmar.

Photos : Michèle et Denis

C'était en mai, avec les randonneurs
C'était en mai, avec les randonneursC'était en mai, avec les randonneurs
C'était en mai, avec les randonneursC'était en mai, avec les randonneurs
C'était en mai, avec les randonneursC'était en mai, avec les randonneurs
Les deux groupes se retrouvent au couvent Saint-Marc

Les deux groupes se retrouvent au couvent Saint-Marc

Michèle nous offre une avalanche d'orchidées
Michèle nous offre une avalanche d'orchidées
Michèle nous offre une avalanche d'orchidées
Michèle nous offre une avalanche d'orchidées
Michèle nous offre une avalanche d'orchidées

Michèle nous offre une avalanche d'orchidées

L'itinéraire de la randonnée du 25 mai

L'itinéraire de la randonnée du 25 mai