> L'actualité du Club vosgien de Colmar

Ils nous font marcher : les baliseurs

Publié le 28 Janvier 2016 par Club vosgien Colmar in Divers

Ils nous font marcher : les baliseurs

Nous entamons ici une série qui nous fera rencontrer ceux grâce à qui nous pouvons randonner en sécurité. Nous commencerons par les baliseurs avant de traiter dans les prochaines parutions de la numérisation des cartes, des inspecteurs des sentiers, des guides et de leur formation, tout ce qui permet le but du Club vosgien de randonner en découvrant nature, patrimoine et paysages.

Les baliseurs de Colmar, avec pour responsable Daniel Meier, par ailleurs aussi inspecteur des sentiers du district V, tâche à laquelle il s’adonne durant deux jours chaque semaine, se sont récemment retrouvés afin de faire le point des travaux de 2015 et surtout préparer ceux de l’année 2016. Ils sont 19, que des hommes pour l’instant, chargés de l’entretien des 409 kilomètres à la charge de Colmar. Par équipes de deux ou trois, malheureusement de temps en temps seuls, ce qui n’est pas recommandé en cas d’accident, ils ont travaillé durant 800 h. Jean-Louis Crampé, lui, a consacré 131 h au site de cartographie « Infogéo68 ».

Compostelle et Châteaux forts d’Alsace

Des tronçons de deux grandes voies de randonnée, d’une part celle qui mène à Compostelle, d’autre part le nouveau cheminement voulu par la fédération, allant du nord au sud de l’Alsace et permettant la découverte des châteaux forts, incombent à Colmar.

Ont été rappelés l’utilisation et la différence entre les six différents types de plaquettes et panneaux, où les poser, leur marquage étant effectué en interne grâce à l’acquisition d’une machine à lettrer, financée par le Conseil départemental dans la mesure où elle sert aussi à d’autres associations.

Travaux bien planifiés

Rien n’est laissé au hasard lors de la planification par les responsables de zone, avec l’aide de Jean Siegel, responsable du matériel et des travaux et de Jean Roess, responsable  du véhicule qui parcourt 6 000 km/an, entreposé dans un garage récemment loué à Logelbach.

Une séance de travaux consiste à vérifier le balisage, certaines indications étant à remplacer suite à des coupes ou après les vendanges. En plus du débroussaillage, ils sont aussi amenés à couper des arbres obstruant les sentiers, réaliser des travaux de terrassement suite à de fortes pluies ou à une trop importante détérioration.

Et tout cela bénévolement, les subventionnements étant ceux octroyés par le Conseil départemental, la Ville de Colmar et par certaines communes comme le Sivom de Wintzenheim et Ammerschwihr, en échange de l’entretien des sentiers circulaires mis en place par ces communes.

Grâce à ces hommes dont nous ne voyons que le résultat du travail, nous pouvons emprunter sans risque de nous perdre et en toute sécurité les sentiers balisés du Club vosgien.

Jean-Louis Lichtenaeur, pour la revue "Les Vosges"

Ci-dessous trois photos : balisage d'hier et d'aujourd'hui

Balisage d'hier et d'aujourd'hui
Balisage d'hier et d'aujourd'hui
Balisage d'hier et d'aujourd'hui

Balisage d'hier et d'aujourd'hui