> L'actualité du Club vosgien de Colmar

Vendredi 26 septembre, 19 h 30 - Les hommes prédateurs

Publié le 22 Septembre 2014 par Club vosgien Colmar in Divers

Vendredi 26 septembre, 19 h 30 - Les hommes prédateurs
Le Musée d'histoire naturelle et d'ethnographie de Colmar propose une table-ronde (entrée libre) à Colmar, au Koïfhus, ce vendredi 26 septembre (19 h 30).
 
L E S   H O M M E S   P R É D A T E U R S
 
Après la visite de l’exposition temporaire consacrée aux « Redoutables prédateurs » issus de la faune alsacienne, l’ultime questionnement se pose : « Finalement l’homme n’est-il pas le plus grand prédateur ? »

Justine Chlecq, commissaire de cette exposition, responsable du service pédagogique du musée, pose les jalons :

"Un prédateur est un animal capturant un autre animal pour s'en nourrir. Ces espèces sont indispensables au bon fonctionnement des réseaux trophiques dans tous les écosystèmes. Ils régulent et assainissent les populations de leurs proies, ce qui permet de maintenir un équilibre profitable à tous.
En Europe, au sommet des chaînes alimentaires, se trouvent les super-prédateurs, c'est à dire des prédateurs ne pouvant être capturés par aucune autre espèce, tels que le loup, le lynx ou l'ours.
Or actuellement, une autre espèce de mammifère a depuis longtemps détrôné d'une certaine manière ces grands carnivores...
Il s'agit de l'espèce humaine, Homo sapiens ! C'est la seule espèce qui est capable de tuer toutes les espèces animales dans le monde, soit pour s'en nourrir, soit pour d'autres raisons ! À l’origine, l'homme tuait des animaux pour survivre, mais qu'en est-il actuellement au 21e siècle ?
Surpêche, extinctions, destruction des milieux de vie, introduction d'espèces exogènes, chasses de loisirs et traditionnelles, persécution d'espèces au statut incertain, piégeage sans limites, braconnage, font de l’Homme, le Super des super-prédateurs de notre planète."
 
Pour débattre sur ce thème, une table-ronde destinée à tout public est organisée par le musée au Koïfhus"
 
La soirée sera animée par Fabrice Capber, vétérinaire canin et faune sauvage, guide naturaliste, ardent défenseur de la loutre et du grand hamster, co-coordinateur de l’Atlas des mammifères d’Alsace du GEPMA, membre de la Société d’histoire naturelle et d’ethnographie.

À ses côtés, huit intervenants (voir ci-dessous).

Cette soirée qui traite d’un grave sujet d’actualité qui nous concerne tous parce qu’il touche notre patrimoine naturel, promet d’être passionnante.

L’entrée est gratuite dans la limite des places disponibles.

Vendredi 26 septembre, 19 h 30 - Les hommes prédateurs