> L'actualité du Club vosgien de Colmar

C'était en août, avec les randonneurs

Publié le 9 Septembre 2014 par Club vosgien Colmar in Randonneurs

C'était en août, avec les randonneurs

Mercredi 6 : au Feldberg

Le sommet du Feldberg était la destination principale de la randonnée pédestre du 6 août.

Vingt randonneurs  ont profité de cette belle journée pour une visite guidée de la Forêt-Noire.

Une déviation imprévue peu après Fribourg nous aura permis de découvrir quelques jolis villages non prévus au programme.

De Rinken nous avons contourné le massif du Feldberg par le côté nord pour arriver à l'auberge Zastler Hütte avant de rejoindre la Wihelmer Hütte, la plus ancienne du massif.

Une montée un peu raide par la suite nous a amené au sommet du Feldberg.

Nous n'étions pas seuls, les Allemands, grâce au télésiège, y étaient présents en masse.

Direction le Bismarck Denkmal d'où nous pouvions voir, entre autre, le Feldsee.

Après une courte restauration, descente vers le Feldsee, magnifique lac dans son écrin de verdure puis direction l'auberge Raimartihof.

De là, après une montée régulière de trois kilomètres, retour à  Rinken.

Et à Colmar vers 18 h.

Texte : René, photos : Michel

Cliquez sur la photo, pour l'agrandirCliquez sur la photo, pour l'agrandir
Cliquez sur la photo, pour l'agrandirCliquez sur la photo, pour l'agrandir
Cliquez sur la photo, pour l'agrandirCliquez sur la photo, pour l'agrandir

Cliquez sur la photo, pour l'agrandir

Mercredi 13 : à Fréland

Gros temps !

Cette randonnée était initialement programmée à Saverne (mais la circulation promettait d'être difficile sur la N83 et l'A35...), ensuite à Ferrette (mais la météo n'était pas enthousiasmante : pourquoi se faire mouiller à Ferrette alors qu'on peut le faire à proximité de Colmar ?), enfin à Fréland...

Ce qui devait arriver arriva et les participants décident d'écourter la sortie.

Mais ultime pied de nez, vers 14 heures, le soleil fait son apparition, et nous admirons les magnifiques paysages de monts et de vaux.

Saverne et Ferrette sont donc remis à... des temps meilleurs...

Onze participants ce jour.

Texte et photos : Guy, Yves et Denis

Cliquez sur la photo, pour l'agrandirCliquez sur la photo, pour l'agrandir
Cliquez sur la photo, pour l'agrandirCliquez sur la photo, pour l'agrandir
Cliquez sur la photo, pour l'agrandirCliquez sur la photo, pour l'agrandir
Cliquez sur la photo, pour l'agrandirCliquez sur la photo, pour l'agrandir

Cliquez sur la photo, pour l'agrandir

Mercredi 20 : au Grand Ballon

Le dénivelé annoncé de 1150 m n'a pas découragé vingt randonneurs de gravir la pente menant au plus haut sommet des Vosges : le Grand Ballon.

La température était idéale : fraiche. Le soleil était également présent en basse altitude. Seule crainte, de gros nuages noirs nous menaçaient au sommet du Grand Ballon.

Départ de Guebwiller en direction du col de Peternit et de Munsteraercherle. Une petite pause pour reprendre des forces avant de s'attaquer à la pente très abrupte menant à Ebeneck puis au col de Judenhut.

Nouvelle halte pour l'assaut final du Grand Ballon. La montée vers le sommet nous a permis de découvrir en contre-bas le lac du Ballon, la ferme du Haag et le Storkenkopf, plus haut sommet des Vosges après le Grand Ballon.

Visite du radar avec photo du groupe et du monument des Diables Bleus, retour au self pour le repas. La longue descente nous a permis de découvrir la ferme du Grand  Ballon, le carrefour du Firstacker et le Sudel.

Le beau village de Rimbach vu des hauteurs et la légère remontée vers le col de Peternit ont bouclé la randonnée du jour avant la descente vers le parking de Guebwiller.

Texte : Nicole & René Schmitt

Mercredi 27 : autour du lac de Longemer

La réalité confirme très souvent les clichés, c’est ainsi que les quinze randonneurs ont durant cette journée, dû se protéger contre quelques ondées alors qu’à Colmar la météorologie était plus clémente. Mais les paysages apparaissent avec d’autres couleurs, sachons donc apprécier…

Les randonneurs ont d’abord découvert le magnifique site du lac de Lispach, mais recouvert en grande partie d’une tourbière humide et sèche. Le groupe s’est dirigé vers les Champis pour prendre un casse-croûte bienvenu. Ensuite la randonnée  s’est poursuivie par la station de la Belle Hutte et le col des Faignes (ou Feignes) sous Vologne, ce qui a permis de longer l’étang/tourbière des Faignes.

En patois vosgien, la faigne désigne « la fange, le marais ou le marécage » (source Wikipédia).

Au retour les randonneurs ont découvert les sites de la Boule du Diable et la Roche des Vieux Chevaux.

Cette randonnée a permis d’emprunter des sentiers inhabituels pour les randonneurs de Colmar mais avec des passages  très escarpés.

Texte et photos : Guy et Jean-Paul

Cliquez sur la photo, pour l'agrandirCliquez sur la photo, pour l'agrandir
Cliquez sur la photo, pour l'agrandirCliquez sur la photo, pour l'agrandir

Cliquez sur la photo, pour l'agrandir

C'était en août, avec les randonneurs